AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les (més)aventures de Yao

Aller en bas 
AuteurMessage
Chine / Yao Wang
Chine
Chine
avatar

Masculin
Messages : 216

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique (ou l'infirmerie, au choix.... 8D)
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Les (més)aventures de Yao   Dim 23 Mai - 13:15

Première Page :

J'ai déjà eu plusieurs journaux intimes, mais je les ai tous perdu chez moi... En espérant ne pas perdre celui-ci ou je suis mal, très mal aru... Mais bon, ça fait du bien de "parler" de temps en temps. Ca me fait plutôt penser à un monologue là, mais bon, c'est bien ça le principe d'un journal intime aru...

Bien, passons maintenant aux choses intéressantes... Mais par où commencer ? Je dirais que j'ai vraiment du mal à comprendre les jeunes d'aujourd'hui aru. Où peut être est ce moi qui pense comme un vieux ? Mais n'empêche, les jeunes d'aujourd'hui sont... Libérés dirons-nous... Ils sautent sur tout ce qui bouge aru. Comment font-ils pour faire des choses pareilles sans rien ressentir envers leur partenaire aru ? Mystère... Bien sûr, ils ne sont pas tous comme ça... Mais pour beaucoup aru... Comme Scotland par exemple, il est plus que libéré et son ami Poland... Ces deux malins ont tenté de me violer aru ! Je suis encore sous le choc. Pourquoi moi ? Je ne sais pas d'où leur vient une telle idée, mais personnellement, j'aurais préféré qu'ils se la gardent pour eux aru. En plus, ils étaient deux contre un ! Comment voulez vous que je me défende aru ? Ils me tenaient et... Enfin bref.. Au final, je me suis retrouvé en caleçon aru. La honte ! Bon, je n'expliquerais pas les détails, c'est un peu trop gênant par contre aru... Mais je me suis vengé. C'était pas grand chose aru, mais ça fait du bien. La prochaine fois, je laisserais Scotland attaché au plafond. Bien fait pour toi aru ! (J'espère pour moi que Scotland ne lira JAMAIS ce journal... ) N'empêche, les jeuns d'aujourd'hui sont bizarres et effrayants aru. Rhaaaaa ! J'en ai maaaarre ! Je les comprendrais jamais !

Enfin, il n'y a pas que moi... Il y a aussi ce pauvre Lettonie... Le pauvre, je compatis aru ! Mais comment fait-il pour supporter ces deux énergumènes ? Je crois qu'en fait, il n'a pas le choix... Le pauvre petit, ils l'ont déguisé en infirmière avec une robe ultra courte. Je sais, toi aussi ça te choque. Mais le pire c'est qu'ils lui ont enlevé son caleçon. Parce que sinon, c'était pas "top" aru. En plus, ils n'ont aucun goût aru. Une robe d'infirmière.... Pffff ! C'est beaucoup plus mignon une robe chinoise aru ! Mais passons... Oui, donc, du coup, moi, comme je l'aime bien, j'ai essayé de l'aider aru. Jamais au grand jamais je n'aurait du intervenir ! Déjà, ils ont voulu se server de moi comme patient aru ! Mais nous avons réussi à s'enfuir et Lettonie a pu retourner dans se chambre récupérer des vêtements de rechange. Du coup, Scotland et Poland ont décidé de me violer, comme je l'ai déjà précisé plus haut aru. En plus, ils m'ont fait avaler des chamallows de force ! Mais passons. Du coup, je vais réfléchir deux fois avant d'aider quelqu'un aru.

Sinon, Foroyar et Finlande se sont encore disputés. Je crois que la cause, c'est Scotland. Je sais pas le pourquoi du comment, mais je pense que ça ne me regarde pas vraiment aru. J'aimerai les aider car la famille c'est très important. Mon esprit de vieux est de retour je suppose aru... Foroyar et Finlande sont en train de tout gâcher comme moi je l'ai fait. Ils ne se rendent pas compte de leur chance pourtant aru. Moi, je les envie un peu. J'aimerai pouvoir récupérer ma famille. Mais est-il toujours trop tard pour réparer ses erreurs ? Je ne pense pas. Il est toujours temps de réparer les dégâts. Il faut juste ranger sa fierté au placard et faire des efforts encore et toujours et ça finira par payer aru. C'est ce que je pense en tout cas. Quoi qu'il en soit, j'ai comme l'impression que Foroyar n'aime pas beaucoup Scotland. Mais j'avoue que j'ai tendance à être du côté de Foroyar. Pourquoi ? De un, je l'aime bien, il est gentil. De deux, Scotland a tenté de me violer donc bon... Je crois que tout le monde comprend ma réaction aru. Non ? En tout cas moi oui. J'ai aussi l'impression que c'est tendu entre Scotland et Irlande. Irlande... Elle a une jolie voix. Elle est presque comme celle de Taiwan. Ha, ma petite Taiwan, si tu savais comme je t'aime. Tout comme tes frères. J'espère qu'on sera à nouveau réunit un jour... Vous me manquez tous tellement. J'en ai marre, l'ambiance est tendue ces temps-ci aru. Je suppose qu'on ne peut rien y faire, mais c'est vraiment déprimant. Vous avez intérêt à tous vous réconcilier ou c'est moi qui m'en charge aru ! Et voilà que mon esprit de vieux reprend le dessus. N'empêche, je vous déconseille de m'énerver aru...

Je crois que c'est tout pour aujourd'hui aru. Ca fait du bien de se confier de temps en temps. En espérant que tu restes sagement à ta place. Gare à toi si tu t'enfuis aru. Je te surveillerais et t'enfermerais si il faut, mais pas question que tu tombes entre de mauvaises mains aru ! Sinon, j'ai plus qu'à me trouver un trou de souris et de m'y cacher pour le restant de les jours si je tiens à la vie aru !
Revenir en haut Aller en bas
Chine / Yao Wang
Chine
Chine
avatar

Masculin
Messages : 216

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique (ou l'infirmerie, au choix.... 8D)
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de Yao   Lun 24 Mai - 9:11

Deuxième Page :



Décidément, ma vie est un véritable roman... Mais après tout, les romans sont tirés de la vie aru. L'inspiration des auteurs est la vie elle-même. Il s'y passe tellement de choses aru ! Des bonnes et des mauvaises. C'est incroyable tout ce qu'elle renferme aru. Bon, il y a des jours calmes aussi, mais ils se font rares ces derniers temps... C'est plutôt animé en ce moment. Enfin, déprimant serait un mot plus juste aru.

J'ai parlé avec Irlande hier et elle m'a expliqué sa dispute avec son frère Scotland. Une histoire d'amour, rien de plus. Mais à vrai dire, je comprend tout à fait la réaction de Scotland, juste que je la trouve exagérée. Ha ! C'est ça l'amour aru ! Une véritable calamité si vous voulez mon avis. Mais heureusement pour moi, je ne suis pas amoureux. Pas pour l'instant aru. Après tout, c'est lui qui a détruit les liens entre Foroyar et Finlande il me semble... Mais reprenons l'histoire d'Irlande. La pauvre était vraiment sans tous ces états aru. Je crois qu'elle tient réellement à son frère. Enfin, n'étant pas dans sa tête, je ne peut vraiment affirmer une telle chose aru. Quoi qu'il en soit, elle a pleuré un bon moment. Je lui ai conseillé d'attendre. D'attendre que la marée passe. Irlande ne semblait pas convaincue de l'efficacité aru. Mais il ne faut pas croire, quand je parle d'attendre, je ne parle pas de quelque heures... Ni de quelques jours d'ailleurs aru. Peut être des mois ? Enfin, tout ça est un peu compliqué je trouve. En tout cas, à la fin, elle semblait mieux et elle s'est remise à chanter. Elle a vraiment beaucoup de talent et sa voix est divine. Bien entendu, ça ne vaut pas Taiwan, ma petite sœur, mais ça c'est normal voyons aru ! Irlande a dit qu'elle essaierait de faire de son mieux pour supporter sa peine. J'espère qu'elle y arrivera aru. Quoi qu'il en soit, elle sait qu'elle peut compter sur Bielorussie et moi aru !

En parlant de Bielorussie aru... Au début, elle me faisait vraiment peur car elle est la sœur de Russie et qu'elle se balade sans arrêt avec un couteau. Mais en fait, c'est vraiment quelqu'un de gentil. Bon, je ne me sens toujours pas très rassuré en sa présence hein ! Faut pas exagérer non plus aru ! Mais elle s'est montrée d'une gentillesse et d'une douceur envers Irlande lorsqu'elle pleurait... J'avoue que ça m'a un peu surpris. Pas en mal aru. Je crois qu'elle tient énormément à son frère. J'avoue être un peu jaloux. Jaloux de voir qu'elle a un frère avec lequel elle s'entend si bien. Je suis aussi un peu jaloux de Russie aru. J'aimerai avoir une sœur qui m'aime autant que Bielorussie aime son frère. Ceci dit, elle est quand même effrayante parfois... Sous prétexte que je ressemble à une fille (ce qui, bien entendu, est complètement faux !) elle a tenu à vérifier si j'étais bien un garçon et elle m'a tripoté à un endroit où... On ne met pas la mains d'habitude ! Effrayant n'est ce pas ? Moi, je m'en remet toujours pas aru ! En plus, c'est vraiment gênant ! Ha ! Et pour une raison encore obscure à mes yeux, elle s'est imaginée qu'il y avait quelque chose entre Russie et moi ! Elle a de l'imagination quand même ! Enfin, où va-t-elle chercher cela aru ? Je ne suis pas maso moi ! Bon, peut être que je suis maso, mais il n'y a rien entre Russie et moi ! Ni dans un sens ni dans l'autre aru ! Mais elle n'a rien voulu entendre et m'a poursuivi avec son couteau en disant que c'était injuste que Russie me préfère à elle. Oui, moi aussi ça m'a surpris, mais que voulez-vous aru...

J
e sais que je me répète mais je comprend de moins en moins les jeunes de maintenant aru... Ils sont vraiment... Comment dire... Trop libérés à mon goût aru ? Ils n'hésitent pas à se tripoter et à faire d'autre trucs de ce genre en public. Est ce moi qui suis trop coincé ou qui pense comme un vieux aru ? Quoi qu'il en soit, hier Prusse a fait un strip tease devant tout le monde pour on ne sait quelle raison. Aucune pudeur ! Mais comment peut-il faire une chose pareille aru ? Franchement, je me pose encore la question. Heureusement, Irlande n'a pas vu ça. Par contre, je me demande comment Irlande peut sortir avec lui aru. L'amour rend vraiment aveugle ! Le pire c'est que c'est pour lui que Scotland et Irlande se sont disputés aru ! Mais où va le monde d'aujourd'hui aru ? Je vous le demande ! M'enfin, chacun ses goûts, il faut de tout aru... Mais des fois quand même, je me pose des questions... Nan parce que Prusse quand même, c'est une erreur de la nature, moi je vous le dis ! Il se la joue sans arrêt et en plus, il est exhibitionniste aru... Sérieusement, il les collectionne... Mais heureusement pour lui, l'amour rend aveugle. Enfin après tout c'est le choix d'Irlande, pas le mien aru. Moi, j'aurai choisi quelqu'un d'autre. Qui ? L'homme invisible sans doute... Je crois que je ne comprend rien à l'amour aru... Mon cas serait-il désespéré à ce point-là ?

Ho, j'oubliais, j'ai un problème d'une gravité à nulle autre pareille à te confier aru ! Poland m'a pris mon panda et il est probable qu'il ne me le rende jamais ! Tu te rends compte ? C'est horrible aru ! Comment vais-je faire ? Heureusement qu'il me reste encore un demi-millier de pandas dans ma collection pour me consoler aru ! Et encore, j'ai laissé l'autre moitié de ma collection en Chine parce que j'ai pas eu le droit de tout ramener à l'académie aru. Mais j'y travaille ! Un jour viendra, nous seront tous à nouveau réunis aru ! Enfin du coup, en attendant, je me console en commençant un collection de peluche Hello Kitty. Pour l'instant j'en ai qu'un millier, mais elle s'agrandit de jour en jour aru ! Bien, je crois que je vais te laisser aru... Mais n'oublie pas, INTERDICTION de bouger hein ? Bien, sur ce, bye bye aru.
Revenir en haut Aller en bas
Chine / Yao Wang
Chine
Chine
avatar

Masculin
Messages : 216

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique (ou l'infirmerie, au choix.... 8D)
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de Yao   Lun 24 Mai - 19:01

Troisième Page :



Il se passe vraiment beaucoup de choses dans cette académie ! Des choses étranges surtout aru ! Vais-je m'en sortir vivant ? Hum... J'y crois pas trop aru... En ce moment, c'est drôlement mouvementé aru. Je crois bien que je dis ça tout les jours... Je ne m'y habituerais jamais aru. Y a tout le monde qui se dispute. Est ce le sport national ici aru ? Différence culturelles aru ? Quoi qu'il en soit, j'ai parfois un peu de mal à comprendre... Mes frères, mes sœurs, revenez, je vous en conjure aru !

Aujouhrd'hui, Scotland et Poland ont décidé de m'habiller en fille. Vous vous rendez compte ? Bon, ok, ce n'était pas la première, loin de là aru. Hein ? Tu te poses des questions aru ? Oui bon, on va pas s'attarder là-dessus, mais il faut juste savoir qu'à un certain moment je m'habillais en fille aru. Donc, ça me gêne pas vraiment de porter des vêtements féminins. Seulement voilà, la jupe était super courte ! Et puis, c'est pas dans mon style de porter de telles choses aru. Les jeunes... Bon, j'en suis un, mais moi, je pense comme un vieux aru. D'ailleurs, je me demande pourquoi ils ont tenu à m'habiller en fille aru... Ils veulent m'intégrer à leur club de travestis ? Je veux bien croire que je ne suis pas un modèle de virilité, mais quand même aru ! En plus, pendant qu'ils me forçaient à mettre ces... Vêtements -si on peut appeler ça comme ça vu le peu de tissu qui les composait- Scotland a passé sa main dans MON caleçon ! EFFRAYANT, c'est moi qui vous le dit aru ! Tout ça, pour vérifier que j'étais bien un homme aru ! Les gens sont fous ici aru ! En plus de ça, ils se sont mit en tête de me trouver quelqu'un. De pire en pire aru... Je me demande qui ils comptent choisir. A ce point là, moi je dis, ils peuvent carrément faire des petites annonces et des affiches qui vont avec aru. Ca changera pas grand chose à leur manière de faire aru. Personne ne peut comprendre que je suis bien seul ? Enfin, tant qu'ils ne tentent pas de me caser avec Russie... D'ailleurs comment Bielorussie a pu penser qu'il y avait quelque chose entre nous ? Non, franchement, y en a qui ont de l'imagination. JAMAIS il n'y aura qui que ce soit entre ce type et moi. Y a pas moyen, il me fait trop peur. D'ailleurs, je me demande pourquoi j'en parle aru. Mais passons...

Tiens, en parlant de Scotland et Poland... Je ne sais pas trop quoi penser d'eux aru. Ils sont bizarres quand même ! Se travestir par plaisir... C'est étrange quand même aru... Et puis franchement, ils sont plus que libérés, surtout Scotland en fait aru. Et je me demande encore pourquoi, ils veulent ABOSLUMENT me trouver quelqu'un... Ca m'obsède quand même... Je me dis que ça part d'une bonne intention mais bon aru... Moi, je suis bien comme je suis. Mais Poland insiste vraiment sur ce fait. C'est gentil de s'occuper de moi, mais je ne pense pas que ce soit nécessaire aru. En plus, il a vraiment des idées tordues. Pire que Scotland ! Plus besoin de se demander pourquoi ils s'entendent si bien aru. Mais il n'est pas méchant juste... Qu'il a de drôles d'idées et qu'il m'a piqué MON panda (heureusement qu'il m'en reste d'autre !). Ha, et il m'a percé les tympans aussi aru. Quel cri quand même ! Il a même été presque fatal ! Je dirais qu'il est un peu envahissant aussi mais bon... Je ne pourrais pas dire si je l'aime bien ou pas, je le connais pas encore assez bien et bon, l'histoire de la tentative de viol a encore du mal à passer aru. Mais je pense que ce n'est pas quelqu'un de mauvais. Peut être deviendrons-nous ami... Ca me ferait quand même plaisir aru. Quant à Scotland et ben... Je sais pas. En plus, le fait qu'il ai glissé sa main dans mon caleçon, je m'en remet toujours pas aru. Ca n'a pas l'air quelqu'un de mauvais au fond, et il s'est montré plutôt gentil avec moi mais bon... J'avoue que je me méfie de lui (je devrais aussi me méfier des idées de Poland aussi... Ca serait pas mal. Pour moi. Sinon, je vais me retrouver blond platine un de ces jours... Et encore, c'est si j'ai de la chance !). Il va falloir un peu temps avant que mon avis ne change sur lui aru. Parce que vu ce qu'il s'est passé... Hum... Passe encore le fait d'être habillé en fille, puisque comme je l'ai déjà dit, j'ai l'habitude, mais la main dans mon caleçon, non ! Y a pas moyen aru ! Je supporte pas qu'on me touche à un endroit pareil ! J'ai de la pudeur quand même aru ! Mais bon, il est remonté dans mon estime avec le collier Hello Kitty qu'il ma offert. Oui, j'adore Hello Kitty et je vais pouvoir ranger ce merveilleux objet dans ma collection aru ! Je crois que je devrais le remercier à l'occasion. C'est la moindre des choses tout de même !

Sinon, je crois que qu'Irlande et Scotland se sont réconciliés. Tant mieux aru ! Ca me fait plaisir pour eux. Par contre, pour Finlande et Foroyar, je sais pas. J'ai pas suivi. En tout cas, cette dispute me fait de la peine pour Foroyar aru. C'est quelqu'un de gentil, je l'aime bien. Je dirais que je le considère un peu comme un petit frère aru. Il y a aussi Irlande que j'aime bien. En plus, elle chante bien, mais avec ma perte d'audition du au cri de Poland, je ne vais pas pouvoir l'écouter pour le moment. Heureusement, je crois que ce n'est que temporaire aru ! Sinon, j'aimerai bien revoir Taiwan. Ma petite sœur aru. Elle brille comme un soleil et elle est belle comme une fleur. Et non, je dis pas ça juste parce que c'est ma sœur ! Elle ressemble à une petite princesse aru. J'ai aussi envie de revoir mes frères. Enfin... Peut être pas Japon vu que le seul souvenir qu'il m'ait laissé la dernière fois que nous nous sommes parlé, c'est une magnifique cicatrice dans le dos aru. Et Corée.... Bha... Je lui en veut d'avoir gagné notre dernière bagarre, c'est tout aru. Mais c'est gênant ! Après ça, il va se prendre pour... Je sais pas moi, le grand frère de tout le monde aru ! Reste plus que Taiwan et Honk Kong en fait... Mais je sais pas pourquoi, je les aime tous quand même, malgré ce qu'ils ont pu me faire. Après tout, c'est normal les disputes aru !
Spoiler:
 


Ca, c'est une photo de lorsque je m'habillais en fille aru (j'espère que jamais au grand jamais, quelqu'un ne la verra ou j'ai plus qu'à me cacher pour le restant de mes jours !). J'aime beaucoup cette coiffure, j'aimerai bien voir Taiwan avec. Genre, pour le jour de son mariage aru. Ca lui irait très bien je pense ! Avec de longs habits traditionnels chinois, mais là, je ne pense pas qu'elle accepte aru... N'empêche qu'elle ressemblerait à une véritable princesse. Sinon, il y a eu une bagarre générale apparemment, mais moi, comme j'entends plus rien bha, j'ai pas suivi. J'espère que mes oreilles reprendront du service bientôt. Sinon, j'ai un joli collier Hello Kitty à ajouter à ma collection. La vie est belle parfois aru ! J'espère que Poland oubliera vite son idée de me teindre les cheveux. En espérant que personne ne tombe sur ce carnet ou je suis mort aru...
Revenir en haut Aller en bas
Chine / Yao Wang
Chine
Chine
avatar

Masculin
Messages : 216

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique (ou l'infirmerie, au choix.... 8D)
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de Yao   Sam 29 Mai - 17:39

Quatrième Page :

Décidément... On s'ennuie jamais ici ! Quoi qu'il en soit, c'est officiel, je suis bien tombé chez les fous aru ! Ils sont pas méchants hein, juste un peu (beaucoup) bizarres aru. Mais peut être que c'est normal pour les européens en fait... Ou pour les jeunes, tout simplement aru. N'y a t-il personne pour les résonner à part moi ? Je préfère ne pas savoir la réponse... Ou plutôt, je la connais déjà aru. Déprimant. Par contre, j'ai l'impression que tout le monde s'est réconcilié. Ou presque aru. Je leur avait dit que ça s'arrangerait aru. Mais les jeunes ne vivent qu'à l'instant présent. Enfin je crois aru. En fait, mon esprit est trop bieux pour comprendre aru... Est ce un mal ?

Sinon, tu devineras jamais... J'ai... (roulement de tambour) UN AMI !! Je sais, ça t'impressionne aru. Tu te rends compte aru ? Ca change des petits frères quand même... Non pas que ça me déplaise, au contraire, j'adore ça moi, m'occuper des mes frères et soeurs aru... Seulement, voilà, un ami... C'est... Pas pareil aru. En plus, il a tenté de me sauver de Bielorussie aru ! Toi aussi, tu trouves ça incroyable hein ? Mais passons... Un ami ! A.M.I. ! J'y crois toujours pas aru ! Tu te demandes qui c'est hein ? Et bien oui, crois le ou non, mais il s'agit bien de Poland aru ! Etonnant n'est ce pas ? C'est quelqu'un de gentil, mais il a des idées farfelues aru... Par contre, nul ne peut le nier, il a beaucoup d'imagination aru ! Nan parce que pour imaginer faire un casting pour trouver le futur prétendant de Bielorussie, bonjour ! Aucune personne censée n'aurait eu une telle idée aru... Mais bon, au moins, on s'ennuie pas avec lui aru. C'est l'avantage. Je crois qu'il s'entend très bien avec Lituanie aru. Il y tient énormément j'ai l'impression aru. Seulement, il est peut être un peu trop possessif aru... Enfin à mon goût. Peut être que cela ne dérange pas Lituanie après tout. Chacun ses choix aru... Mais.. J'y crois toujours pas... Un ami aru ! non mais tu te rends compte de la nouvelle aru ? C'est E-NOR-ME ! Et tant pis si il a de drôle d'idées, moi, je le trouve gentil (il a quand même courut le risque de me sauver de Bielorussie ! D'ailleurs, je lui serai éternellement reconnaissant) et je l'aime bien aru. Par contre, j'ai perdu un panda dans l'histoire aru... Mais j'ai eu un ami, c'est vachement mieux aru ! Même si je sens que dans les faits, ça changera rien à d'habitude, ça ne fait rien, le principe me plaît aru. Ceci dit, ne va pas croire que je n'aime pas avoir des petits frères et soeurs, au contraire... C'est juste qu'un ami... C'est nouveau pour moi aru ! J'avoue que je suis quand même surpris... Ca fait bizarre aussi aru.

Sinon... Je retire tout ce que j'ai dit sur Bielorussie aru ! C'est définitif, elle me fait peur ! Elle veut absolument me tuer car elle pense que moi et Russie... On couche ensemble aru. Ca fait vraiment peur ! Y a JAMAIS AU GRAND JAMAIS eu quelque chose entre nous, mis à part de la haine aru ! Non mais comment les gens peuvent-ils croire une chose pareille aru ?!! C'est comme croire quelqu'un qui dit qu'il neige en plein désert du Sahara, c'est absurde aru ! Comment est-ce possible ? Quelqu'un peut-il me donner la réponse aru ? C'est que ça m'obsède n'empêche cette histoire aru... J'en ai marre... Pourquoi j'y pense d'ailleurs hein ? Parce que ma vie est en jeu voyons aru ! Pourquoi Bielorussie s'imagine de telles choses ? Elle sait pourtant que Russie et moi on s'entend pas. Alors pourquoi aru ? Mais passons, je suis en train de m'énerver là aru... Sinon, elle s'est battue avec Poland. Enfin, Poland s'est battu avec elle aru. Parce qu'elle me poursuivait avec son couteau. Après, je sais pas comment ça s'est terminé. J'ai oublié aru. Je crois que quelqu'un les a arrêté. Lituanie si je me trompe pas aru. Il a l'air fort quand même Lituanie car il a réussi à les arrêter aru. Moi, je dis bravo ! Mais revenons à Bielorussie... Je crois qu'elle ne m'aime pas... Dommage, elle avait l'air gentille... Lorsqu'elle n'était pas avec son couteau aru. Enfin, quoi qu'il en soit, mieux vaut que je l'évite le plus possible. Ca vaut mieux pour moi aru. Tout ça à cause de son imagination... Elle nous a pas vu (ce qui est logique étant donné qu'il n'y a rien qu'un vide intersidéral entre nous -bon, en réalité, c'est une frontière, mais passons-) à ce que je sache, alors, comment peut-elle affirmer une telle chose aru ? Parce que comme on dit, on ne peut pas juger ce qu'on a pas vu aru. J'espère que personne ne croira ces bêtises parce que sinon je suis mal aru...

Sinon, j'ai assisté à une tentative de suicide ce matin. C'était USA aru. D'ailleurs, j'ai du le détacher. Mais comme il était un peu haut pour moi, j'ai du aller chercher en urgence un escabeau, par contre, il faut avouer que dans lors d'un sauvetage urgent, c'est pas pratique aru. Enfin, avec Foroyar et Finlande, on l'a sauvé et ils l'ont amené à l'infirmerie. Evidemment, comme c'était pas assez difficile, ce crétin d'USA a décidé de n'en faire qu'à sa tête et refusait de venir aru ! Mais heureusement, Finlande sait se montrer très convaincant quand même. USA n'arrêtait pas d'appeler Allemagne. Je me demande bien pourquoi aru. Il était dans le coin ? Alors pourquoi il l'a pas sauvé si il était là aru ? Peut être que USA devait être en train de délirer aru. Il devait être choqué quand même. J'avoue que je suis quand même un peu inquiet pour lui aru. Pourquoi a-t-il tenté une telle chose ? En tout cas, il doit vraiment aller mal... On se suicide pas comme ça, juste par plaisir, pour voir ce que ça fait aru... Quoi que... C'était USA quand même aru. Ca serait pas impossible... Mais je doute que ce soit la raison aru. Je pense qu'il s'est passé autre chose. J'en ai parlé à Italie. Il a dit que peut être USA et Allemagne avaient rompu aru. Ouais bon, une peine d'amour... Cette raison n'est pas plus intelligente que la précédente je trouve aru. Mais c'est les jeunes ça... Ca vit à l'instant présent, et dès que quelque chose va mal ils pensent que tout s'arrêtent sans penser à la suite... Enfin, c'est mon opinion aru. Sinon, pour finir sur une bonne nouvelle, Foroyar et Finlande se son réconciliés aru ! Et j'ai cuisiné avec Italie et Lettonie aru. C'était bon ce qu'ils ont fait ! Et il parait qu'à Venise ils ont un grand carnaval, j'aimerai bien voir ça un de ces jours aru ! Sinon, Irlande est une obsédée finie en fait aru. Ca m'a choqué ! Elle lit des livres sur les aphrodisiaques (Malheur ! En plus, je savais même pas ce que c'était !). Du coup, j'ai appris que le chocolat en faisait parti. Plus jamais je donne de chocolat à mes frères soeurs (et plus jamais j'en mange !) aru. Le choc quand même ! Une petite princesse qui parle de choses... Douteuses aru. J'espère que Taiwan n'est pas devenue comme ça ! M'enfin c'est Scotland qui l'a élevé quand même... Donc, ça se comprend aru. Je suis peut être "une vieille fille" (comme Irlande me l'a dit) mais n'empêche que je trouve que les jeunes sont trop libérés aru. Attends, tu te rends compte qu'elle veut faire de drôle de choses avec Prusse sans même se marier avec ? Tu te rends compte un peu ?!! C'est impensable aru ! Inimaginable ! Mais où va le monde hein ? Tu me l'expliques aru ? M'enfin, ce sont ses affaires après tout, mais je trouve ça... Bref aru.

La prochaine fois, je mettrais des photos de moi et mes frères aru. J'en mettrais pas beaucoup. J'en ai aussi de Taiwan d'ailleurs. N'empêche, moi qui pensais que les disputes s'étaient arrêtées... C'est beau de rêver aru ! Enfin, au moins, on s'ennuie pas et il y a de l'animation. C'est pas mal finalement aru. Tant que ça tombe pas sur moi, je vais pas me plaindre. Enfin, ça ne saurait tarder aru. Alors, profitons-en tant que ça va, il sera toujours temps d'improviser lorsque ça ira mal aru. Moi, je dis, profitons tant que ça va bien et ramons lorsque ça va mal pour vite revenir à une situation qui nous convient aru. Bon, souhaite moi "Bon courage" pour la suite. Et n'oublies pas, tu n'as pas la permission de bouger, compris aru ? Aller, j'y vais. Bye aru.
Revenir en haut Aller en bas
Chine / Yao Wang
Chine
Chine
avatar

Masculin
Messages : 216

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique (ou l'infirmerie, au choix.... 8D)
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de Yao   Dim 13 Juin - 9:28

Cinquième Page :


Halala, ça fait un bon moment qu'on s'est pas vu hein ? Comment vas-tu depuis le temps ? J'espère que tu as su tenir ta langue aru. Je compte sur toi aru. Quoi qu'il en soit, il me semble que c'est un peu plus calme ces temps-ci. Pour combien de temps encore aru ? Les disputes commencent à repartir... Ca me fait un peu de peine aru... Mais ça va s'arranger, comme toujours, j'en suis certain ! J'aimerai les aider, mais je ne peux rien y faire. C'est à eux de gérer ça, mais je les soutien de tout coeur aru. Sinon, j'ai vu le film d'Hello Kitty ! Il était tout simplement génial aru ! C'était tellement triste que j'ai faillit pleurer... Hello Kitty est si courageuse aru... J'aimerai être comme elle aru...

Tu sais quoi ? San Marino est amoureux de quelqu'un aru ! Tu demandes qui c'est ? Je ne peux pas te le dire bien sûr ! On sait jamais, des fois que tu tiennes pas ta langue aru... Hé oui, parce qu'à moi, il l'a dit aru ! Pourquoi ? Hum... Je sais pas trop... J'espère que ça va marcher pour lui aru. Ceci dit, j'avoue que ça m'a un peu surpris, je m'y attendais pas aru... Mais alors pas du tout. Mais je suis de son côté aru ! J'aimerai l'aider, mais je ne peux rien faire, ça ne se contrôle pas aru. Alors, je l'encourage et le soutien moralement. Comme on dit, c'est l'intention qui compte aru. Par contre, je ne dirai rien à personne ! Je lui ai promis aru. Un promesse c'est une promesse et je ne raconterais rien non plus à ce sujet aru. PERSONNE ne doit le savoir. J'ai bien dit PERSONNE. Alors, tu ne le sauras pas non plus aru. Ainsi, je suis sûr que le secret sera bien gardé aru. En parlant d'amour... Lettonie est amoureux de Finlande. Si c'est pas mignon ça aru... Moi, je trouve ça adorable. Je suis de son côté à lui aussi. Poland aussi d'ailleurs... Il essaie vraiment de l'aider aru. C'est gentil, mais des fois, je suis pas convaincu par ses méthodes... Le pauvre Lettonie avait l'air terrorisé aru... Et Poland qui était persuadé d'agir pour son bien. Enfin, on peut pas lui en vouloir, il voulait vraiment l'aider aru. Poland est vraiment quelqu'un de gentil je trouve. En ce moment, il semble un peu inquiet pour Lituanie qui reçoit des lettres d'amour. Lituanie aussi semblait un peu inquiet à ce sujet aru. Il se demande de qui il peut bien s'agir. J'avoue que je me le demande aussi aru. Apparemment, si j'ai bien compris, si il veut encore recevoir des lettres, il doit accrocher un post-it à la porte de sa chambre. Il pense en profiter pour demander l'identité de la personne aru. Simplement, il n'était pas sûr que la personne le prenne bien et s'inquiétait à ce sujet aru. Moi, je pense qu'au contraire, ça lui fera plaisir de voir qu'il se demande qui est son admirateur ou admiratrice secret(e) aru. J'espère que tout ira bien pour tout le monde aru. Sincèrement.

Quoi qu'il en soit, tout le monde est amoureux en ce moment. L'été qui arrive aru. Moi, je suis bien seul. L'amour, c'est trop compliqué. Et ça fait changer bien des gens aru. Apparemment, Irlande en a subi des conséquences d'après Poland aru. Je suis bien content de ne pas être amoureux, ça me laisse du temps pour m'occuper de ma famille et de mes amis. C'est vraiment ça l'important dans la vie aru. Enfin, d'après moi. Me voilà qui recommence à penser comme un vieux. Que veux-tu... On ne se change pas comme ça aru. Quoi qu'il en soit, je trouve que l'amour, c'est une malédiction des fois. Mais c'est beau. Et quelque part dans ce monde, nous avons tous quelqu'un qui nous est destiné, comme dans l'histoire du fil rouge que j'ai raconté hier à Poland, San Marino et aux autres aru. J'aime cette histoire. Je la racontais beaucoup à Kiku qui l'adorait lui aussi aru. Et moi aussi j'ai ce petit fil rouge attaché à mon doigt qui m'attache à quelqu'un dans ce monde. Juste que je ne l'ai pas encore rencontré aru. En tout cas, on n'échappe pas à son destin aru. Moi comme les autres. Je suis trop superstitieux je crois. Mais c'est plus fort que moi, je dois me fier à mon horoscope, je peux rien y faire, je suis comme ça aru... Mais je suis curieux. Je me demande à qui je suis destiné aru. Je ne m'étais jamais réellement posé la question, mais quand je vois tout le monde, moi aussi je me demande à qui mon petit doigt est relié aru. Mais je le saurais en temps voulu, je ne suis pas pressé après tout aru. J'ai tout le temps de voir. En attendant, je vais soutenir les autres. C'est mon rôle en tant que "grand frère" aru.

Aller, un petit paragraphe sur ma famille aru. Juste parce qu'elle me manque. Même si on s'est disputé aru... Je l'aime, c'est ma famille après tout... On ne peut renier les liens du sang. J'ai beau avoir essayé avec Corée, je ne peux aller contre ces liens aru. C'est comme ça. Et Scotland peut toujours essayer de renier sa soeur, ça ne marchera pas. D'ailleurs, a ce sujet, Grèce aavit l'air peiné lors de l'affaire Scotland et Irlande. Ce n'est pas la première fois qu'ils se disputent aru. C'est normal entre frères. On peut haïr sa famille, mais c'est parce qu'au fond on l'aime. On haïs parce que l'on aime, c'est lié aru. Si l'on haïs quelqu'un, c'est parce que on l'aime au fond. Ca va ensemble. On veut attirer l'attention de quelque que l'on aime, mais aussi celle de quelqu'un que l'on haïs. Le pire qu'on puisse faire à quelqu'un, ce n'est pas de le haïr, mais de le mépriser aru. L'indifférence aussi est terrible. Lorsque l'on en arrive là, il n'y a plus rien à faire, c'est finir aru. Mais tant que l'on se fâche et se dispute, alors c'est bon. On peut toujours espérer se réconcilier un jour aru. Mais passons. Je parle vraiment comme un vieux aujourd'hui.... Tu trouves que ça fait peur aru ? Enfin bon. Tu es là pour écouter mes pensées, que tu le veuilles ou non. Et en plus, tu dois les garder pour toi et toi seul aru. T'as pas de chance. Mais c'est comme ça, tu es un journal intime après tout aru. Tu sers à ça. Enfin, positivons, rien à empirer pour moi entre temps, c'est déjà ça aru ! Il faut toujours prendre les choses du bon côté aru !
Spoiler:
 


Voilà, comme promis, une photo de mes frères et moi aru. Elle est chouette hein ? C'est l'une de mes préférées aru. Et sinon, tu sais quoi, Grèce, il aime Hello Kitty aru (on a d'ailleurs regardé le film ensemble !)! Je sens qu'on va bien s'entendre... Si il aime Hello Kitty, c'est parce qu'il aime les chats. Il dit qu'ils se ressemblent aru. C'est quelqu'un de calme et gentil. Il est très attaché à Russie aru. Et quand il s'agit de la protéger, il sait se montrer fort, alors qu'en temps normal, il se laisse faire aru. Etonnant. Mais je l'aime bien. Il embête personne et il est gentil. Ceci dit, il ne parle pas beaucoup et préfère dormir ou s'occuper de ses chats aru. Enfin, c'est chouette comme occupation, plutôt que de se disputer avec tout le monde are. Je trouve qu'il a raison. Un exemple de sagesse parmi nous aru. Aller, je te laisse petit journal, je n'ai pas grand chose à raconter aujourd'hui, mais c'est pas plus mal non aru ? Aller, bye et sois bien sage aru !
Revenir en haut Aller en bas
Chine / Yao Wang
Chine
Chine
avatar

Masculin
Messages : 216

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique (ou l'infirmerie, au choix.... 8D)
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de Yao   Jeu 17 Juin - 9:23

Sixième Page :


Tu ne vas jamais le croire... Non, jamais aru... J'ai moi-même encore du mal à y croire. Mais bon, faut bien se lancer à un moment où à un autre hein ? Et puis, ça fait deux heures que je regarde cette page blanche aru... Je ne tiens pas à passer une nuit blanche, je suis suffisamment fatigué aru... Alors j'y vais. Aller, c'est pas si dur à écrire non ? Donc oui, je tourne autour du pot aru... Bon enfin bref, je sors avec Russie, je suis avec lui. C'est bon, t'as compris ou tu veux un dessin aru ? Si je l'aime ? Non. Comment ça s'est fait ? Ho, j'ai déjà eu du mal à te dire ça, je ne tiens pas à raconter TOUS les détails aru ! Non, j'en parlerais une autre fois aru. C'est déjà trop d'émotions pour moi aru. Pourquoi faut-il que tout soit absolument compliqué ? Les choses ne pourraient pas être simples ? C'est sûrement ça qui met un peu de piment dans la vie aru. Ouais mais moi, j'aime pas ce qui est épicé aru... Donc bon. Mais j'ai tout pleins de trucs à te raconter, tu vas voir aru...

Concernant ma relation avec Russie... Donc oui, je sors avec lui aru. C'est mon petit ami... Enfin, petit... Façon de parler, parce que Russie il est tout sauf petit aru... N'empêche, ça fait super bizarre de parler de Russie comme de mon... Copain, j'avoue que j'ai un peu de mal à m'y habituer aru... Par contre, on doit garder notre relation secrète à cause de Bielorussie aru (je n'ai d'ailleurs jamais autant mentis de ma vie... Enfin, pour l'instant, j'ai pas réellement mentis, mais ça ne saurait tarder...) . C'est vrai que ce serait dommage pour Russie de perdre son petit ami juste après s'être mis avec lui... Donc on sors ensemble en cachette. Oui, rien que ça aru. Je sais pas pourquoi il m'a proposé d'être avec lui. Je suis persuadé qu'il ne m'aime pas aru. Je l'ai prévenu que ce serait risqué, mais tant pis. Donc oui, pourquoi a-t-il décidé de se mettre avec moi ? Je crois que je préfère ne pas connaître la réponse aru. Il y a parfois des choses qu'il vaut mieux ne pas savoir, c'est comme ça aru. N'empêche, il y a autre chose qui m'échappe... On est censé garder notre relation secrète, pourtant, Russie n'hésite pas à m'embrasser ou à poser ses mains sur moi aru... Je ne m'en plains pas, mais ça me surprend un peu aru. J'avoue être aussi un peu gêné par rapport à la situation. C'est que le début quoi ! Et puis, c'est la première fois qu'une telle chose m'arrive, alors, il y a de quoi être embarrassé aru. Non ? Peut être est-ce encore moi et mon esprit différent de celui des autres aru. Mais je suis certain que je vais m'y faire, d'ailleurs, je vais essayer de faire des efforts pour que tout se passe bien aru ! Tout est une question de motivation, et je suis motivé aru ! Enfin... Tant qu'il me demande pas des choses trop bizarres... Ca devrait être à ma portée aru. N'empêche, je peux pas m'empêcher de rougir en écrivant ça... Mon esprit vieux jeu aru. Encore et toujours. J'espère que ça n'embête pas Russie. De toute façon, il savait à quoi s'attendre en se mettant avec moi aru. Enfin, je suppose. En tout cas, moi, j'ai accepté en connaissance de cause, en étant conscient des risques. Suis-je vraiment maso en fin de compte aru ? Je crois bien. Quoi que... Russie s'est montré plutôt doux et gentil avec moi aru... Oui, surprenant hein ? Mais là aussi, je ne vais pas m'en plaindre. Au contraire. C'est plutôt une bonne chose aru. Et j'avoue que j'aime bien. Etre avec lui ne me déplaît pas, au contraire aru.

Sinon, Scotland m'a dit quelque chose d'étrange aru... Il m'a dit que j'avais des sentiments pour Russie. C'est pas possible ! Si ? Bon, j'avoue que j'aime bien être près de lui. J'avoue que je rougis, que je suis terriblement gêné à ses côtés aru. J'aime quand il pose ses mains sur moi, quand il m'embrasse, quand il est avec moi aru. Pire encore, quand il est avec moi, j'ai envie qu'il pose ses mains sur moi. J'ai envie qu'il reste toujours avec moi aru. Si je m'écoutais, je pense que... Non, laisse tomber, ça vaut mieux. Même si je suis gêné, j'attends toujours le moment où il me touchera, où il m'embrassera aru. Je dois vraiment être bizarre. J'avoue aussi que quand je pense à lui où que je le vois, je ressens des choses bizarres. J'ai une drôle de sensation dans mon estomac aru. Non, je n'ai pas faim ! C'est autre chose. Et puis, je mange bien, donc le problème ne se pose pas aru ! Donc oui, cette sensation au niveau de mon estomac... Bha... C'est pas désagréable. C'est pas confortable non plus aru. C'est... Etrange, nouveau pour moi. Et ça me prend vraiment la tête aru. J'ai aussi le cœur qui commence à battre très fort, j'ai parfois même du mal à respirer aru. Après, j'ai la tête qui tourne. J'ai aussi du mal à réfléchir... Peut être ai-je des problèmes respiratoires en fait aru... Ca expliquerai beaucoup de choses. Je devrai penser à aller voir un médecin aru. Ca me ferait du bien. J'avoue aussi que je m'énerve facilement en ce moment aru... Quand j'ai vu Grèce avec Russie, ça m'a énervé (et ne parlons pas du moment où Grèce à demander à dormir dans le lit de Russie....). Heureusement que je sais qu'ils sont juste amis... J'avoue aussi que ça m'a énervé ce que m'a dit Scotland. Pire, ça m'énerve de voir qu'il a réussit à me mettre le doute aru... Ca m'énerve aussi quand Russie n'est pas près de moi aru. Ca m'énerve de me prendre la tête. Ca m'énerve de vouloir sentir ses mains contre moi, de vouloir qu'il m'embrasse aru. Je m'en veux. J'en ai marre. Ca m'énerve de me sentir si faible, de perdre si facilement mes moyens face à lui aru. Tout m'énerve. Mais ce qui m'énerve le plus, c'est de me prendre la tête pour des choses aussi futiles aru. Et encore, heureusement que je suis pas amoureux... Je me demande ce que ça donnerai sinon aru.

Sinon, je sais que Russie est un sujet, ma foi, très intéressant, mais bon, passons à autre choses. Je commence vraiment à m'énerver là aru. Je comprend pas et ça m'énerve encore plus. Et puis, j'aimerai dormir cette nuit aru. Donc, Lituanie s'est disputé avec Poland. Une longue histoire si tu veux savoir. En gros, Lituanie a eu pour gage d'embrasser Poland et ça a finit en véritable baiser. Lituanie ne sait pas vraiment si c'est les effets de l'alcool ou si c'est autre chose aru. Et Poland lui en veut. Pourquoi ? J'avoue que je ne comprend pas aru. Une erreur, ça se pardonne. J'essaie de me mettre à leur place. J'avoue que si ça avait été moi et Russie, je l'aurais moi aussi très mal pris aru. Par contre, si ça avait été quelqu'un d'autre, je reconnais que j'aurais pu pardonner. Mais pourquoi je dis ça moi aru ? Je vais vraiment pas bien ! Je crois que j'ai besoin d'aller me coucher aru ! Oui, ça me fera le plus grand bien aru ! Sinon, en ce moment, je raconte des histoires aux autres, des petits contes aru. C'est sympa, mais j'espère ne pas épuiser mon stock trop vite... Sinon, je vais devoir me renseigner en quatrième vitesse pour des petites histoires, contes ou légendes aru. Mais ça ne m'embête pas, au contraire, j'adore ça ! Mon histoire préférée, c'est celle du fil rouge. D'ailleurs, tu crois qu'un fil rouge relie mon petit doigt à celui de Russie aru ? J'avoue que d'un côté, j'espère que c'est la cas. C'est ce que me dit une petite voix au fond de moi. Je sais pas d'où elle vient, mais elle est là, et me murmure des choses étranges aru. C'est elle aussi qui m'a dit d'accepter la proposition de Russie, alors que ma raison me criait de m'enfuir. J'ai pourtant suivie cette toute petite voix, celle du Diable, qui me murmurait d'y aller, de sauter à pieds joints du haut de la falaise aru. Et je l'ai suivie, sans aucuns remords. Aucuns regrets te dis-je aru. J'ai encore moi-même du mal à me faire à l'idée aru. Mais... Tu crois que... Je peux aimer Russie ? Certes, il ne me déplaît pas... Mais on a toujours été ennemi, je le déteste, enfin je crois aru... Alors pourquoi j'aime quand il est près de moi ? Quand il me regarde en souriant ? Quand il pose ses main sur ma tête... Où ailleurs... ? Tout est si compliqué. Enfin, je raconte sûrement n'importe quoi aru. Une nuit de repos, une visite chez le médecin pour mes problèmes respiratoires, et tout rentrera dans l'ordre aru. Mais quand j'y pense, mes problèmes respiratoires n'arrivent seulement quand je suis avec Russie, tu crois que c'est normal aru ? J'ai des doutes. Mais je me prend la tête pour rien là... Genre je suis amoureux ! N'importe quoi aru ! Si c'était le cas, je serais certainement en train de me taper la tête dans le mur. Parce que, déjà là, c'est pas triste. Qu'est ce que ça serait si j'étais amoureux hein ?

C'est bizarre n'empêche... Toute la page, je n'ai parlé que de Russie aru. Enfin, presque toute la page. Finalement, je peux pas m'empêcher de penser à lui ou de parler de lui aru... Décidément, y a quelque chose qui tourne pas rond dans ma tête aru. Si quelqu'un pouvait me donner une réponse, une vraie... Mais c'est à moi à la trouver, et non à quelqu'un d'autre aru. Personne ne pourra m'aider. Je dois y réfléchir seul, la trouver seul. C'est normal, c'est ma vie et pas celle des autres aru. Je dois me débrouiller seul, je ne suis pas si faible quand même aru ! Aller, un peu de nerfs ! N'empêche, ça fait quand même du bien de te parler, tu sais aru ? C'est drôle, je ressens encore cette sensation bizarre au creux de mon estomac. J'ai l'impression que je rougis aussi aru. En plus, j'arrive même pas à dormir, mon cœur bat bien trop fort pour cela aru. Enfin, là, je suis un peu plus calme... J'espère pouvoir m'endormir rapidement aru. J'espère aussi que jamais personne ne te trouvera aru... Aller, je te laisse, je ne tiens pas à passer une nuit blanche. Mais promets-moi de ne pas bouger aru. Bon, je m'en vais, bisous petit journal aru !
Revenir en haut Aller en bas
Chine / Yao Wang
Chine
Chine
avatar

Masculin
Messages : 216

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique (ou l'infirmerie, au choix.... 8D)
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de Yao   Lun 21 Juin - 11:48

Septième Page :


Je commence à en avoir marre aru. Marre de quoi ? Je sais pas aru. Je suis à bouts de nerfs aru. Je m'inquiète, je déprime et le tout pour rien aru. J'avoue que je suis content que Scotland soit là aru... Je lui suis vraiment redevable aru. Il a fait beaucoup pour moi n'empêche, et lui aussi s'inquiète beaucoup pour les autres aru. Je crois même qu'il s'inquiète plus que moi. Quoi qu'il en soit, il se rend beaucoup plus utile que moi aru... Grèce aussi. C'ets lui qui me réconforte quand ça va pas aru. Il y a Poland, mais je suis pas certain que ce soit fait exprès aru. Quoi qu'il en soit, j'ai quand même la chance d'être entouré de personnes aussi extraordinaires aru. Même si Scotland est bizarre, que je ne l'aimais pas trop au début. Même si Poland n'est pas forcément le plus intelligent et qu'il a de drôles d'idées. Même si Grèce on dirait pas qu'il est intelligent. Même si ils ne sont pas parfaits, moi je les aime bien aru. Peu importe ce qu'on en dit aru. Moi qui voulait aider les autres ce sont eux qui m'ont aidé aru... J'avoue que je suis surpris aru. Mais après tout, il n'y a aucun honte à accepter l'aide venant des autres. Même si on doit toujours tout attendre de soi-même, c'est pas désagréable de recevoir du soutient de la part des autres aru.

Sinon tu te demandes pourquoi je suis à bout de nerfs hein ? C'est Russie. Encore et toujours aru. Bien sûr que je m'inquiète pour beaucoup de personnes, surtout celles que j'apprécie aru. Mais avec Russie... C'est... Comment dire... Différent aru ! Je me suis jamais inquiété comme ça pour personne aru. Et pourtant, c'est pas forcément nécessaire aru... Quand je l'ai vu boire toutes ses bouteilles de vodka, quand j'ai vu qu'il avait l'air triste aru... C'en était trop pour moi aru. Ca m'a rendu triste. Comme la fois où il s'est battu avec USA, il a commencé à dire des trucs bizarres comme désolé aru. Désolé ? Mais de quoi ? Et puis, il était dans un drôle d'état et ça m'a inquiété aru. Quand il s'est disputé avec sa soeur. Il semblait si triste aru... Et hier. Il était vraiment dans un drôle d'état aru. Je ne crois pas que la vodka soit le seul facteur... Vu l'état dans lequel il était aru. Et le pire c'est que je pouvais rien faire pour lui à part rester là à le regarder et à m'inquiéter aru. Je suis vraiment inutile. La personne pour laquelle je m'inquiète le plus, celle que j'ai envie d'aider, je ne peux que rester impuissant face à ses malheurs aru. Ironique non ? Ca fait tellement mal aru. Je sais même pas où j'ai mal, mais je souffre aru. Scotland dit que je suis amoureux. Je pense qu'il a peut être raison en fait aru. Difficile de l'avouer aru. Et je ne suis pas certain qu'il ai raison hein ! Juste que faut bien l'avouer, je ressent des choses bizarres pour Russie aru. Je sais pas ce que c'est, juste que c'est bizarre et que ça fait un peu mal aru. Et je ne parle pas du fait qu'il ne m'aime pas aru. De toute façon, je ne m'attend pas un miracle. Tout ce que je veux c'est qu'il soit heureux. Je veux juste l'aider. Je veux juste être près de lui. Je veux juste que tout aille bien pour lui aru. C'est tout ce que je demande. Est-ce trop aru ? Je ne veux pas qu'il souffre. Je ne veux pas le voir se détruire. Est-ce fou de demander ça aru ? J'aime être avec lui. Savoir qu'il va bien. Même si... Bha il est pas forcément sympa avec moi aru. Même si je ne connais pas son but réel en sortant avec moi aru. Je m'en moque. Je ne veux pas le savoir. Stupide. Mais mieux vaut être un imbécile heureux qu'un sage malheureux aru. Enfin, c'est mon avis. Mais parce qu'il y a des choses comme ça qu'il vaut mieux ne pas savoir. Parce qu'il faut se contenter de ce que l'on a sans demander plus. Parce que la situation me convient telle qu'elle est aru. Je ne veux pas plus que ce que j'ai demandé plus haut aru. Suis-je réellement maso ? Je crois. Peut être un peu. Je dois être fou aussi aru. De toute façon, pour parler en tête à tête avec un journal, faut déjà avoir une case en moins aru... Mais n'empêche, ça fait du bien. Ca permet de réfléchir calmement aru. Et le calme c'est ce dont j'ai le plus besoin en ce moment aru. Mais encore et toujours cette question... Est-ce que j'aime Russie ? Si je l'aimais pas, je ne me poserais pas la question non aru ? Pourquoi ça m'embête autant ? Pourquoi je m'inquiète autant ? Peut être que Scotland a vraiment raison aru. Ca expliquerait mes dernières prises de tête aru... M'enfin, passons à autre chose aru...

Irlande est inquiète elle aussi en ce moment aru. Elle a peur d'être enceinte aru. Parce qu'elle l'a fait avec Prusse et ils ont oublié de se protéger. Du coup, elle a peur d'être enceinte aru. J'avoue que la situation est embêtante. Enfin moi, j'ai toujours trouvé que donner la vie était une chose merveilleuse aru. Avoir des enfants. J'aimerais bien en avoir un jour aru. Mais faut pas trop rêver. Là, je suis avec Russie et jusqu'à preuve du contraire, deux hommes ça peut pas faire d'enfants aru. Il reste l'adoption. Mais je vois mal Russie avec des enfants aru. Je sais même pas pourquoi je me fais tout ces films stupides aru. En plus, on est pas marié à ce que je sache. On en même loin très loin aru. D'ailleurs, je me demande aussi pourquoi je pense au mariage... Avec Russie en plus aru. Je suis en train de délirer, y a pas moyen aru. Je devrais réellement consulter un médecin avant que ça ne devienne grave aru. Déjà que je sors avec lui (je ressemble à un petit chien d'ailleurs... Ca fait pitié...) alors ne parlons pas de mariage ou d'adoption aru... D'ailleurs je commence à me faire peur là... Brrr... Je raconte vraiment n'importe quoi aru. Bref, je me demande ce que ça va donner du côté d'Irlande aru. J'espère que ça ira et que je pourrais l'aider si nécessaire aru. Scotland est aussi très inquiet pour elle. Il m'a dit qu'elle était schizophrène aru. C'est sûr que ça va apporter des complications pour elle et l'enfant aru. Mais si c'est son choix, qu'elle se sent prête à l'assumer alors... On ne peut rien faire de toute manière aru. C'est à elle que revient la décision aru. Et même si elle n'a que seize ans. Je ne vois pas ce que ça change aru. Mais Scotland est vraiment inquiet. Je le comprend. C'est toujours comme ça avec sa famille aru. Mais il ne peut pas aller contre sa décision. C'est malheureux à dire, je te l'accorde aru... Mais voilà c'est la vie, c'est comme ça aru. Et on est tous coincés dans le même bateau aru.

Récemment, j'ai joué aux cartes avec Grèce aru. C'était sympa, mais on a retrouvé des choses vraiment étranges dans ce paquet aru. Déjà, il y avait beaucoup de 8. Vraiment beaucoup ! J'ai arrêté de compter à partir du septième aru... Et il y en avait encore beaucoup d'autre aru ! On a aussi retrouvé les cartes d'identités de Grèce et de Russie aru. On a aussi retrouvé son bulletin... Grèce a trouvé deux photos aru. Il y avait une carte ensanglantée aru... Je me demande comment c'est arrivé. Mais là aussi, je ne suis pas vraiment certain de vouloir connaître la réponse aru. Il paraît que c'est normal, que c'est parce que ça a traîné dans leur chambre. Moi personnellement, même quand je laissait traîner un paquet de cartes, je n'ai jamais retrouvé de telles choses aru. On a trouvé divers publicité et d'autres cartes plutôt étranges aru. Mais c'était sympa. J'aime bien parler avec Grèce, il est vraiment gentil aru. Quand je m'inquiétais pour Russie, c'est lui qui me rassurait. Même si je suis persuadé qu'il était lui aussi très inquiet aru. C'est vraiment quelqu'un de chouette. Sinon, j'ai parlé avec Finlande. Lui aussi est dans une situation bien compliquée aru. Je suis sûrement mal placé pour critiquer, mais est ce qu'il sait qu'il est en train de commettre une erreur aru ? Je veux dire... Il va sortir avec quelqu'un qu'il n'aime même pas aru. Mais comme je l'ai déjà dit, je ne vais pas critiquer aru. Je suis trop mal placé pour ça ! Sinon, j'ai vu Poland. J'avoue que ça m'a fait du bien aru. Même si il a des idées bizarres, je l'aime bien, ça me fait du bien de le voir aru. J'espère qu'il m'en veut pas de ne lui avoir rien dit à propos de Russie et de moi aru. Mais je comprendrais si il m'en veut. C'est normal, j'ai mentis à quelqu'un que je considère comme un ami aru. Sinon, il cherchait Bielorussie partout pour prendre son caleçon aru... Hum... Sans commentaire. C'est bien des idées à Poland ça. Et pour faire un... Théâtre de caleçon aru. Je sais pas ce que c'est et je ne veux pas savoir non plus aru ! Donc oui, il est allé vérifier si elle avait un caleçon et a pu constaté qu'elle... N'avait rien aru. Evidemment, j'ai pas pu faire grand chose pour l'en empêcher étant donné que j'avais la bouche pleine de chamallows aru. C'était pour éviter que Russie et Bielorussie n'entrent dans ma bouche aru... Hum... Je vois pas pourquoi ils y entreraient aru... Mais c'est Poland aru. On finit par s'y habituer. Lui et ses drôles d'idées. Par contre, Bielorussie n'a pas apprécié. Et je la comprend aru. Si j'avais pu me servir de ma bouche, je lui aurait dit de ne pas faire ça, mais j'ai rien pu faire aru. Je suis vraiment inutile aru. J'espère que ça ira pour elle, qu'elle ne le prendra pas trop mal aru.... (hum... Ca risque d'être difficile) Je serais bien allé la voir, mais je crois bien que je suis la dernière personne qu'elle ai envie de voir aru. Et là encore, je la comprend tout à fait aru. Enfin voilà quoi, les choses sont compliquées en ce moment aru.

Bon, enfin voilà quoi. C'est comme d'habitude aru. Ouais sauf que... Je sais toujours pas si j'aime Russie ou pas aru ! Enfin, je suis sûr de ne pas le détester après aru... Juste que j'aime bien être avec lui. Quand il va bien, je me sens bien et quand il va mal... Bha je m'inquiète, je déprime aru. Tu crois que c'est ça l'amour ? Il paraît qu'il y a plusieurs formes d'amour aru. Tu crois que c'est vrai ? Sûrement, on a tous notre façon d'aimer après tout aru. La seule chose de commun à chaque fois c'est les problèmes aru. Je ne comprend pas pourquoi TOUT doit être absolument compliqué. Ca serait trop facile sinon aru.... Mais je ne suis pas amateur de difficulté moi aru ! Je crois que j'arrête pas de me répéter en ce moment aru... Encore mon caractère de vieux... Ca ne changera jamais aru. Et je me prend toujours autant la tête... Ca aussi, ça ne changera pas aru.... Bon aller, je te laisse. En espérant que Russie ne tombera pas sur ce journal aru. Je dis ça pour Poland. C'est que je tiens à garder mes amis en vie tout de même aru. Aller, bye.
Revenir en haut Aller en bas
Chine / Yao Wang
Chine
Chine
avatar

Masculin
Messages : 216

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique (ou l'infirmerie, au choix.... 8D)
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de Yao   Sam 26 Juin - 11:08

Huitième Page :


Tu sais quoi aru...? En ce moment, tout va bien aru ! C'est bien non ? En tout cas, ça faisait longtemps aru. Bon évidemment, je suis toujours un peu inquiet pour Irlande, et c'est normal, mais je me sens mieux en ce moment aru. Pourquoi ? C'est bien simple... Russie. Encore et toujours. Bon, après, le soutient de Grèce n'est pas négligeable non plus aru. Mais bon voilà... C'est Russie quoi ! Je sais pas... Rien que le fait d'être près de lui je me sens bien aru... Ho ! Et puis, y a un petit bébé qui est arrivé dans l'académie aru. On l'a trouvé devant la porte de Vatican. Cette petite bouille rose est absolument adorable aru. Donc, tout ça me met d'excellente humeur en ce moment aru. C'est plutôt bien. C'est mieux que de déprimer en tout cas aru. Donc en ce moment, tout va très bien ! Si c'est pas beau ça aru ! Bon, comme je l'ai déjà dit, je suis toujours un peu inquiet pour Irlande aru. Elle va pas très bien en ce moment et pour moi, elle est un peu comme une petite soeur aru. Donc c'est normal de s'inquiéter, mais je suis certain que ça ira bien pour elle. Je sais pas pourquoi, mais je suis sûr qu'elle s'en sortira aru. Elle est déterminée. Trop même. Enfin tu vois quoi... Je t'expliquerais tout en détail, comme toujours, tu commences à me connaître maintenant aru. C'est quand même drôle de parler comme ça à un journal aru... Je suis vraiment fou en fait aru.

Alors, parlons d'Irlande. Bon, finalement, son problème de préservatif s'est réglé aru. Elle a prit la pilule du lendemain sur les bons conseils d'USA. D'ailleurs, je suis impressionné... USA qui donne un bon conseil. USA qui fait preuve de bon sens. Enfin, je suis mauvaise langue là aru... Mais n'empêche. Donc, plus de soucis de ce côté-là aru. Par contre... Elle était très triste hier aru. Elle a rompu avec Prusse. Ou plutôt, Prusse a rompu avec elle. Je crois. Enfin, ils sont plus ensembles aru. Et elle l'aimait. Mais le problème, c'est qu'elle aime aussi Vatican. Dis, tu crois qu'on peut aimer deux personnes à la fois aru ? Moi personnellement, il ne me viendrait pas à l'esprit de regarder quelqu'un d'autre que Russie aru. Il n'y a que lui pour moi aru. Mais pour le moment, c'est pas le sujet aru. Enfin, ce sont des choses qui peuvent arriver aru. Je suppose. J'avoue que de ce côté-là je suis pas le plus expérimenté aru. Et donc, elle était très triste de sa rupture avec Prusse. Elle lui en veut beaucoup. Je crois que je la comprend aru. Mais ce qui l'attristait le plus, c'était Vatican. Elle l'aime vraiment. Lui, il aime déjà quelqu'un et c'est pas elle aru. Elle a mal. Très mal. Du coup, elle cherche un moyen de tuer Foroyar. Je ne suis pas certain que cela changera grand chose aru. C'est inutile. Elle risque juste de blesser celui qu'elle aime aru. Et en plus, il risque de lui en vouloir plus qu'autre chose aru. Enfin, c'est mon avis. Alors, elle m'a promis de ne pas faire ça aru. Par contre, elle a dit qu'elle ferait tout pour avoir le coeur de Vatican. C'est mignon l'amour quand même. Enfin, pas quand elle a voulu tuer Foroyar hein ! Mais lorsqu'elle parle de ses rêves. Lorsqu'elle me parle des princesses et des princes aru. Lorsqu'elle sourit en y pensant. Lorsqu'elle se sent déterminée à trouver la bonne personne aru. Elle est vraiment belle, elle ressemble à une princesse. Moi, je suis sûr qu'elle trouvera ce qu'elle cherche. Même si elle ne gagnera pas le coeur de Vatican, un fille comme ça, je suis sûr qu'elle trouvera celui qui la considèrera comme sa princesse aru. Comme on dit, "Vise la Lune, tu atteindras les étoiles." Même si elle n'atteint pas la Lune, une étoile l'attend aru. Avec sa motivation, pas de soucis, tout ira bien pour elle aru. Sinon, elle sait pas trop si elle va parler à Vatican aru. Je crois qu'elle préfère l'éviter un petit moment. Du coup, elle recherchait quelqu'un pour lui faire des câlins aru. Alors, comme c'est un peu ma petite soeur, pour moi, je me suis proposé aru. Je n'aime pas la voir triste, je préfère quand elle sourit aru. Après tout, les princesses sourient tout le temps, même quand ça va mal aru. Et puis, elle avait l'air mieux après. On a joué aux cartes aru. J'espère qu'aujourd'hui, elle va sourire et se remettre à chanter. Comme une vraie princesse aru. Même si j'avoue que je crois pas trop aux princes et aux princesses... Mais bon, je trouve ça mignon de voir des gens qui y croient et qui ont des rêves. C'est ça l'important aru.

Un sujet inévitable maintenant... Russie. Oui, tu avais déjà deviné sans doute aru... Et encore, je ne vais pas pouvoir tout te raconter, ce serait trop long aru. Je pense tellement à lui. Tout le temps en fait. Je ramène tout à lui, j'arrête pas d'en parler aru. T'imagine pas l'effet que ça fait... Lorsque le soir, je retourne dans ma chambre et que je m'aperçois que j'ai pensé à lui toute la journée pratiquement aru. Le soir, avant de m'endormir, je pense à lui aussi. Le matin en me levant aussi aru. Tout le temps. C'est affreux ! Pourtant, c'est pas si désagréable aru. C'est des moments que j'aime. Evidemment, je préfère lorsqu'il est là avec moi pour de vrai, mais quand je pense à lui, c'est un peu comme si il était là, avec moi aru. Tu crois que c'est ça l'amour aru ? Je veux dire, c'est tout nouveau pour moi. Alors bon... Peut être bien. Quand il s'agit de lui, c'est différent, je me pose aussi tout un tas de questions stupides et inutiles aru. Par exemple ? Ho bha laisse moi te parler de la peluche Hello Kitty qu'il ma donné aru. Je sais pas pourquoi, il est arrivé et il me l'a donné. Il m'a dit qu'il l'avait trouvé et que je devais pas chercher où elle avait bien pu traîner aru. N'empêche, je persiste à dire que pour une peluche ayant traîné, elle est en très bon état, on dirait même qu'elle est neuve aru. D'ailleurs, elle sent le neuf. J'avoue que j'ai du mal à le croire. Mais bon, Russie n'avait pas l'air d'avoir envie d'en parler alors tant pis aru... Mais passons. Donc, cette peluche bha... Elle a beaucoup de valeur à mes yeux, beaucoup plus que toutes les autres aru. Alors, j'ai passé un temps fou à savoir où j'allais la mettre. D'habitude, les choses auxquelles je tiens, je les garde avec moi aru. Mais là, elle est tellement importante, que j'ai vraiment trop peur de l'abîmer aru. J'ai pensé à la mettre dans mon placard, mais elle aurait été parmi les autres, comme si elle n'était pas spéciale aru. Mais ce n'est pas le cas. Cette peluche, elle est pas pareille. C'est Russie qui me l'a donné aru. Au final, je l'ai mise sur mon bureau, seule. Comme ça, je suis certain de pas l'abîmer aru. En plus, comme ça, je la vois le matin en me levant et le soir en me couchant. Ca aussi, c'est un truc qui me met de bonne humeur aru. C'est comme si Russie il était tout près de moi aru. J'ai hésité un bon moment à dormir avec. Mais... Comment dire... C'est stupide... J'avais peur de lui baver dessus en dormant la bouche ouverte et donc de l'abîmer aru. Oui, je me pose des questions vraiment inutiles ! D'autant plus que je bave pas la nuit. Certes, je dors la bouche ouverte régulièrement, mais je bave pas. Mais qu'est ce que je suis en train de raconter là aru ?!!! Vraiment n'importe quoi ! Tu vois le genre aru ? C'est toujours comme ça avec Russie aru... Je deviens trop bizarre aru... Du coup, j'ai passé deux heures (sans exagérer !) à trouver un emplacement pour la peluche aru. Idiot. Je suis idiot. Mais elle est tellement importante pour moi aru. Comme Russie. D'ailleurs, il m'a fait des propositions plus que bizarres aru... J'avoue que ça me fait un peu peur... Il y a de quoi d'ailleurs ! Ca prouve qu'il me reste encore un bout de cerveau dans mon crâne aru. Non sérieux, les couteaux... Ca va pas être possible. Comme le reste d'ailleurs aru. J'avoue que j'ai pas tout refusé. Je suis vraiment maso... Mais je peux rien faire contre lui aru. On plutôt... J'ai pas envie. Et aussi... Il s'est mis à passer sa main sous mon tee-shirt. J'avoue que c'est gênant aru. Pas déplaisant, au contraire... Mais c'est toujours un peu surprenant aru. Je m'y attendais pas. Dans ces moments-là, je suis sûr que je dois être aussi rouge qu'une tomate aru... J'ai pas l'habitude moi aru... Et c'est toujours un peu embarrassant au début non ? Il a aussi passé sa main dans mon pantalon aru... Heu... Que dire... C'était encore plus gênant. Je savais pas trop quoi faire. Mais finalement, il l'a retirée aru. Je lui suis reconnaissant quand même... Je veux dire, il fait attention à moi, à ne pas aller trop vite aru. Même si il ne m'aime pas, il fait attention aru. Et pour moi, c'est beaucoup. Même si je crois qu'il a mal compris aru. Oui, ça me gêne, mais dans le sens, c'est embarrassant... Je sais pas quoi faire dans ces moments-là aru. Mais ce que je veux dire c'est que si c'est lui, alors c'est bon. C'est pas grave aru. De toute façon, on arrivera bien là un jour... Alors que ce soit aujourd'hui ou demain, le résultat sera le même aru. T'inquiète pas, je me comprend aru. Enfin en bref, je crois que j'aime vraiment Russie. Vraiment beaucoup. Beaucoup trop même aru.

Sinon, parlons de ce bébé arrivé à l'académie aru. On l'a trouvé devant la porte de Vatican, à cinq heure du matin aru. Sur la poignée de ma porte, j'ai retrouvé ses affaires. Il y avait tout ce qui est nécessaire pour un bébé sauf les papiers d'identité aru. Pas de carnet de santé, pas de nom, rien aru. On ne sait rien de ce bébé mis à part que c'est une fille aru. Je suppose qu'elle a été abandonnée... C'est triste. Je sais pas trop quoi faire... Je suppose qu'on va lui trouver une famille d'adoption aru. Elle ne peut pas rester ici. Ce n'est pas bon pour elle aru. Enfin, on la garde en attendant de lui trouver une famille aru. Elle est si mignonne ! Bielorussie, Grèce et Lituanie semblent aussi de cet avis. D'ailleurs, Bielorussie, ne s'en séparait plus. Elles étaient adorables toutes les deux aru. Je suis sûr que même Russie aurait trouvé ce spectacle attendrissant aru ! Grèce trouvait que c'était triste que ce petit ange ait été abandonné, et je suis d'accord aru. Sinon, Lituanie a complètement fondu pour cette adorable petite chose aru. Comme je les comprend aru. C'est tellement mignon les enfants aru. Par contre, Russie ne semble pas de cet avis... Il a tout fait pour l'éviter aru. Juste parce que cette adorable petite chose lui avait attrapé le nez... Ouais donc... Je sais pas si je vais avoir des enfants un jour aru. Je crois que c'est raté... Tant pis. En tout cas, tant qu'elle est là, c'est moi qui m'occupe de cette adorable petite bouille. Et puis Grèce a trouvé une super idée aru. Faire un métier où je dois m'occuper d'enfants ! Je crois que j'ai trouvé ma vocation aru. Je vais faire instituteur pour maternelle aru ! En plus, Grèce a dit que ça m'irait très bien aru. Je lui fais confiance. Je vais beaucoup travailler pour pouvoir faire ça aru. C'est vraiment ce que je veux faire aru. Sinon, y a eu un malentendu entre Poland et San Marino apparemment aru. Enfin, c'est ce que j'ai compris aru. Mais il y avait un sacré décalage entre ce que disait Poland et ce que disait San Marino aru... Enfin, c'est Poland aussi aru... Il est marrant quand même. Quand je lui ait dit que j'étais sûrement amoureux de Russie (d'ailleurs, je me demande si je dois lui dire.. Bha, c'est pas pressé de toute façon...) il m'a dit que c'était pas grave, qu'on choisissait pas , que ça allait sûrement guérir aru. Y a vraiment que Poland pour croire que l'amour c'est une maladie. C'est marrant, je l'aime bien aru. D'ailleurs, je m'en veux toujours de pas lui avoir dis avant aru... Alors qu'il est gentil avec moi aru. Alors que c'est un ami aru... J'espère qu'il m'en veut pas trop aru...

Bon, je crois que j'ai tout dis aru. Oui donc finalement, j'aime Russie. J'en suis presque sûr aru. Le bébé est décidément trop mignon, ça va me faire beaucoup de peine lorsque je vais devoir m'en séparer aru. Mais c'est comme ça... Bha, j'aurais plus les cheveux baveux, faut voir le bon côté des choses aru. Mouais... N'empêche que ça va me manquer aru. D'ailleurs, je lui ai donné une peluche Hello Kitty. J'espère que ça lui a fait plaisir aru. J'espère aussi qu'elle sera heureuse dans sa famille d'adoption aru. Mais je me demande bien pourquoi elle a été abandonnée ici, devant la porte de Vatican précisément aru. Et pourquoi ses affaires étaient devant ma porte et non avec le bébé aru. Y a des mystères comme ça aru... Je suppose qu'on ne le saura jamais... Tant pis. N'empêche, je suis de super bonne humeur en ce moment aru. Russie a beaucoup d'influence sur moi j'ai l'impression aru. En fait je l'aime vraiment... Je ne sais pas si je dois lui dire, de toute façon, je pense qu'il s'en fiche aru. Etant donné qu'il m'aime pas aru. Ca fait un peu mal, même si je le savais dès le départ aru. J'avoue que je comprend un peu Irlande. Enfin, je remarque que je ne fais que parler de lui. Ca m'énerve un peu, mais je peux pas m'en empêcher aru. Ca doit être comme ça quand on aime quelqu'un, je suppose aru... Aller, une petite dernière pour la route. J'aime Russie. Je suis tout gêné d'écrire ça, j'espère que jamais il ne te verra aru. N'empêche que ça libère de le dire aru. Aller, ne bouge pas, ça serait embêtant si quelqu'un te trouvait aru.
Revenir en haut Aller en bas
Chine / Yao Wang
Chine
Chine
avatar

Masculin
Messages : 216

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique (ou l'infirmerie, au choix.... 8D)
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de Yao   Sam 3 Juil - 15:39

Neuvième Page :

En ce moment, c'est les montagnes russes ici aru. Ca monte, ça descend, mais ça stagne pas aru... Ca me change d'avant. Je sais jamais quoi faire, je disjoncte en ce moment aru. Ca va pas et en même temps si aru. Le trop plein d'émotions tu crois ? Possible. A chaque fois que Russie est là, je fais n'importe quoi, j'ai le coeur qui bat à fond et ma tête qui répond plus aru. Et pourtant, j'ai tout le temps envie de le voir, d'être près de lui aru. On dirait un drogué.... Ca fait peur aru. J'ai besoin de lui et quand il est là, je deviens bizarre et je fais n'importe quoi aru. J'ai envie de me taper la tête dans un mur, il me rend fou. Mais je l'aime aru. Et quand il est là, j'ai le... Vertige (je trouve que c'est le mot qui correspond le plus à ce que je ressent)... Oui. C'est vraiment bizarre. Tu crois que je lui fait peur aru ? Sûrement. En tout cas, je me fais peur aru. Quand il est là, mon cerveau se déconnecte, court-circuit, plus personne, on te laisse tomber, débrouilles-toi sans tes chers neurones aru. Alors tout de suite, c'est pas évident ! Va te débrouiller toi, sans ton cerveau aru. Personnellement, j'ai du mal. Je finirais sûrement par m'y faire aru... En attendant, je te cacherais pas que j'ai vraiment honte. Mais ça, jamais je le lui dirais, comme le fait que je l'aime aru. Parce que de toute façon, ça ne l'intéresse pas, vu que lui, il ne m'aime pas aru. J'en peux plus. En plus, je suis vraiment épuisé, j'ai pas beaucoup dormi cette nuit, mais on verra ça plus tard aru... Enfin, tu l'as bien compris, en ce moment, ça tourne pas rond dans ma tête aru. Tout va trop vite pour moi, j'arrive pas à suivre le rythme. comme si tout défilait devant mes yeux avant même que je m'en rendre compte... Enfin bref, je me comprend aru.

Dire que tout s'était arrangé pour Irlande aru. Oui, elle s'était aperçue qu'en fait, elle n'aimait pas Vatican, mais Prusse et ils s'étaient remis ensembles aru. Tout allait bien, mais voilà, Prusse a disparu, dans rien dire aru. Où est-il passé ? Pourquoi ? Personne ne le sait aru. Il est parti, comme ça, d'un coup. Je pense qu'il a eu des problèmes et qu'il a du rentrer chez lui aru. Pourquoi il n'a pas prévenu Irlande ? Il l'aimait, je pense que lui faire ses adieux aurait été trop douloureux pour lui aru. Je trouve ça lâche. Et égoïste. Pas un instant il n'a pensé à Irlande, à ce qu'elle pourrait ressentir aru. Il n'a pensé qu'à lui. Même pas un mot d'excuse. Juste, disparu, comme ça. Aucune valeur, aucun principe. Aucun respect. Comment peut-il lui faire ça ? D'un côté, je le comprend, mais tant pis, j'aurais fait un effort, je l'aurais prévenu aru. Mais bon, après tout, chacun sa façon de faire, de voir les choses aru. Mais il ne se rend pas compte qu'il fait souffrir les autres. C'est triste. Pauvre Irlande. Je suis certain qu'elle trouvera quelqu'un de mieux aru. Pourquoi n'ai-t-il pas fait un effort ? C'est sa petite amie, il l'aime aru. Alors pourquoi...? Même si c'est douloureux... Pourquoi ? En plus, il va le regretter aru... Partir sans rien dire, sur le coup, on se sent soulagé, mais après, on regrette aru.Il aurait dû y réfléchir aru. Partir sur un coup de tête, c'est vraiment stupide aru. Enfin, je ne pense pas qu'il s'agisse d'un coup de tête... En fait, j'en sais rien aru. Mais pourquoi c'est quand tout semble rentrer dans l'ordre que les problèmes arrivent ? Ouais, comme je l'ai déjà dit, c'est comme les montagnes russes aru. Ca monte puis ça descend d'un coup. Difficile de suivre. Je crois que mon esprit de vieux me ralentis un peu aru... Mais peu importe. Quand je pense qu'Irlande venait tout juste de se remettre avec lui. Ca doit être dur pour elle aru. Elle qui déprimait récemment aru. D'ailleurs, elle a commencé à s'habiller bizarrement. Il y avait des trucs jolis et d'autres... Ca fait peur. Non sérieux, une robe ensanglantée, c'est pas ce qu'il y a de plus rassurant aru ! Et puis, elle se comportait bizarrement. Elle allait beaucoup mieux après s'être remise avec Prusse aru. Mais il est parti, il l'a abandonnée aru. Oui, je ne vois pas d'autres mots pour décrire ce qu'il a fait aru. Il ne prend pas ses responsabilités, il fuit, il est lâche aru. Même si il ne sait pas si il reviendra, même si il ne sait pas quand, il aurait pu la prévenir aru. Ca se fait. Même si c'est très difficile, je le reconnais aru. Des fois, il faut prendre sur soi et faire un petit effort aru. Pour l'autre, cesser de ne penser qu'à soi aru. Mais bon, ce n'est pas forcément à la portée de tout le monde.

Que dire... Bha Russie il a voulu noyer Vatican, pour voir si il se transformerait en poisson aru... Il voulait vérifier un truc. Il paraît que lorsque l'on se réincarne, la forme que l'on prendra dépend de notre personnalité ou des circonstances de notre mort aru. Et du coup, Russie se demandait si Vatican deviendrait un poisson si il le noyait aru. Y a que lui pour avoir des idées pareilles aru. Mais si c'est effectivement le cas, je pense que je deviendrais un chien dans ma prochaine vie aru. Sinon, je me demande ce que deviendrait Russie... J'avoue que j'en ai pas la moindre idée aru. C'est vrai que c'est une question intéressante en fait, mais je ne tiens pas plus que ça à tester aru. Du coup, j'ai eu un mal fou à faire en sorte que Russie oublie cette idée... Enfin oublier... Laisser de côté pour le moment serait plus juste aru. Et ça lui a pas plu (ça m'étonne pas...). Du coup, il faisait une tête un peu bizarre aru. J'avoue que j'aime pas le voir comme ça, mais quand même, je peux pas le laisser torturer les autres aru ! Même si il trouve ça très amusant... Je ne peux pas le laisser faire ça... C'est difficile quand même, j'ai l'impression que je vais craquer, que je vais tout lâcher, mais je veux pas aru. De toute façon, je savais que ça allait se passer comme ça, je peux pas craquer maintenant, je ne suis pas aussi faible aru ! Il ne me fera pas craquer si facilement, même si quand il est là, je deviens franchement bizarre. Même si j'ai l'impression de ne plus pouvoir penser. Même si parfois, j'ai la sensation d'étouffer. Même si souvent, j'ai du mal à respirer. Même si j'ai la sensation de courir un marathon à chaque fois que je pense à lui. Même si je disjoncte, je ne lâcherais pas aussi facilement aru. Le pire, c'est que... J'ai l'impression de devenir dépendant. Je veux dire... J'ai toujours besoin de lui, même si ça me fait du mal, j'ai toujours besoin de le voir ou de penser à lui aru. Pire que de la drogue... Ha sinon, je suis complètement crevé. Oui, disons que... Russie est venu dans ma chambre aru. Bha, c'est normal, je lui avais déjà proposé... Pour remplacer mon oreiller au départ, mais bon, c'est pas grave aru. Tant qu'il est là... Et oui donc disons que... On a pas beaucoup dormi aru. Tu veux pas un dessin non plus ? Bref... Ouais donc. Ca faisait la deuxième fois. Non, pas qu'il venait dans ma chambre ! Ca c'était la première fois qu'il y mettait les pieds aru. Et puis... Qu'est ce que t'en as à faire de toute façon ?! Mais j'agis trop bizarrement. Sur le coup, je m'en aperçois pas, mais après, quand j'y réfléchis... J'ai qu'une envie, me taper la tête contre un mur aru ! Je deviens fou ! J'espère que ça n'embête pas Russie quand même... J'avoue que j'ai vraiment honte aru. Mais ça, jamais je lui dirais. Même si on me torturait, je ne cèderais pas aru. Il y a des choses qu'on ne peut pas dire aru. C'est tout. Et puis, il s'en fiche je suppose aru. Je vois pas pourquoi ça l'intéresserait. De toute façon, ce sont le genre de choses qui n'intéressant absolument personne et puis il m'aime pas, il s'en fiche de moi aru. Que je soit là ou pas... Ca lui change rien aru. Et j'ai beau le savoir, ça fait mal quand même aru. D'ailleurs, j'ai les mains qui tremblent en écrivant... C'est normal aru ? Je suis sensible quand même... Je crois que je suis enrhumé... J'arrête pas de renifler et j'ai les yeux qui piquent depuis dix minutes à peu près aru. C'est pas pratique, je vois plus très bien ma feuille et puis c'est pas agréable aru. En plus, s'essuyer les yeux toutes les deux minutes, c'est énervant aru... Du coup, ça devient illisible aru. Je sais pas pourquoi j'ai si mal là maintenant aru. C'est inutile. De toute façon, tant qu'il va bien et que je peux rester près de lui, ça me convient aru. Je ne dois pas en attendre plus, c'est inutile... D'ailleurs, je déteste l'espoir pour ces raisons-là.. Je veux dire, se faire de fausses-idées et en souffrir encore plus lorsque l'on retourne dans la réalité aru. J'ai horreur de ça, c'est comme se mentir. Alors, je ne dois pas attendre quoi que ce soit de lui. C'est pas facile, mais je peux y arriver aru. De toute façon, j'ai pas le choix. Ca va aller, j'en suis certain, de toute façon, il me reste encore mes amis et ma famille qui sont très importants pour moi aru. Et ça, rien ne pourra me les enlever, pas vrai aru ?

Pour continuer dans la série "je déprime"... Bha le bébé n'est plus à l'académie désormais aru. Il est parti. Dommage, il me permettait d'être toujours de bonne humeur aru. De toute façon, cette petite bouille ne pouvait pas rester là aru. J'espère que tout ira bien pour elle aru. En tout cas, je lui ai donné une de mes peluches Hello Kitty. Cette petite chose me manque vraiment, elle était rigolote lorsqu'elle mâchouillait mes cheveux aru. Et puis son sourire... Mais bon, elle est plus là, alors, je vais devoir faire avec aru. Sinon, Foroyar a des problèmes avec son frère Denmark aru. Parce qu'il sort avec Vatican. Et ça a pas plu à son frère. Je me demande comment réagirait les miens si ils savaient que je sortais avec Russie (et encore, sans connaître les conditions et les raisons de notre relations....) Je ne pense pas qu'ils apprécient aru. Mais... Bha, j'en sais rien. Je verrais le jour où ça arrivera aru. Donc oui, pour en revenir à Foroyar... Son frère l'a mal pris. Et Foroyar s'en veut de lui avoir dit, il pense lui avoir fait de la peine aru. Je pense qu'il a bien fait de lui en parler aru. Je veux dire... C'est la preuve qu'il y tient, qu'il lui fait confiance aru. Je pense juste que Denmark est surpris et qu'il a besoin de réfléchir un peu à la situation aru. Là, il arrive et il apprend ça d'un coup, il a besoin de se faire à l'idée. C'est son petit frère, normal qu'il soit un peu choqué aru. Moi aussi, ça me ferait bizarre si j'apprenais un truc du genre pour mes frères aru. Mais au moins, Foroyar a été honnête et moi, je peux pas dire que je soit fier de moi de ce côté-là aru. Moi, j'ai caché ma relation avec Russie à mes amis aru. Moi qui tient tant à être honnête... Voilà un bel exemple, j'ai honte aru. Enfin bon... Je suis certain que tout ira bien pour Foroyar aru. Et sinon, pour arrêter un peu de déprimer... Foroyar m'a donné une sucette Hello Kitty, c'était la première fois que j'en voyais une aru ! Et puis, il m'a donné des oreilles de chat... Il a pris des photos et il a dit que ça m'allait bien aru. Grèce a dit la même chose. Bizarrement, ça m'étonne pas de sa part... Bha oui, des oreilles de chat, il y a chat dedans, alors tout de suite aru... Et Foroyar m'a fait des couettes et ça s'est emmêlé avec les oreilles aru. Du coup, j'arrivais plus à les enlever et j'ai du demander de l'aide à Russie aru. Et maintenant, elles sont sur mon bureau, elles aussi aru. Avec la peluche Hello Kitty. Je sais pas pourquoi, quand je la vois, j'ai mal, je sais pas où exactement, mais j'ai mal à la poitrine, elle est toute comprimée j'ai l'impression et pourtant, ça me met de bonne humeur aru. Comme quand je pense à Russie... Faut dire qu'elle me fait penser à Russie quand même aru. Mais passons.

Bon, c'est tout pour aujourd'hui aru. J'ai vraiment honte, et ma poitrine me fait drôlement mal quand même... Elle est serrée, et j'ai du mal à respirer aru. Je renifle encore et puis, j'ai encore les yeux qui piquent aru. Mais j'ai pas l'impression que ce soit un rhume en fait... Pas à cette période en plus, comment je l'aurais attrapé aru ? Donc, du coup, je me demande ce que c'est aru. Et puis, c'est passé depuis toute à l'heure. Pas complètement, mais ça va mieux aru. J'ai l'impression d'avoir un poids en moins. Ca me fait du bien de te parler aru. Heureusement que tu es là, sinon, je me demande comment je ferais aru. Tu es mon seul soutient tu sais, j'ai besoin de toi aru. Alors, s'il te plaît, ne pars pas, reste ici. En plus, j'aurais vraiment honte si tu atterrissais entre les mains de quelqu'un d'autre aru. J'ai vraiment besoin de toi aussi, ça me permet de pas me taper la tête contre les murs aru. Enfin, j'en ai toujours envie, mais moins. Bon, j'ai toujours l'impression de devenir fou, et chaque jour un peu plus aru. Mais ça me fait du bien de t'en parler aru. Tu es le seul à qui je peux dire tout ça et qui me jugeras pas sur ce que je fais aru. Bien sûr, l'avis des autres n'est pas important, mais il y a des choses dont je ne peux vraiment pas leur parler mais que je peux te dire à toi aru. Tu comprends ? Alors par pitié, promets-moi de ne pas bouger, de toujours rester ici aru. Aller, bye, je me sens mieux maintenant aru.
Revenir en haut Aller en bas
Chine / Yao Wang
Chine
Chine
avatar

Masculin
Messages : 216

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique (ou l'infirmerie, au choix.... 8D)
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de Yao   Jeu 16 Sep - 14:42

Dixième Page :

Ca fait longtemps qu'on s'est pas vu hein aru ? Enfin vu... Ecrit plutôt. C'est que j'allais vraiment très mal aru. J'avais envie de mourir et j'étais trop mal pour écrire. Et après, j'ai été occupé aru. Maintenant, ça va un peu mieux, même si je passe des journées pourries. En plus, aujourd'hui, je suis malade, je me sens vraiment pas bien aru. D'ailleurs, j'ai vraiment que ça à faire moi... Ecrire mon journal au lieu de me reposer. J'ai bien envie de voir Russie. De parler avec lui. D'être dans ses bras. J'avoue, je ressemble à une innocente fillette de quatorze ans amoureuse. Enfin... Innocente fillette, je suis un garçon quand même aru ! Et puis... Je rêve pas du prince charmant moi ! Comme si il existait, haha. Et puis même si il existait, je préfère Russie. Et de loin aru ! Je l'aime plus que les autres aru. Même si c'est l'une des personnes les plus sadiques. Même si il me faisait du mal. Je suis vraiment bizarre hein aru ? Je sais même pas pourquoi je parle de ça, comparer Russie et un prince. On ne peut pas les comparer, on ne peut pas comparer Russie à quelqu'un aru. Russie c'est Russie, voilà tout aru. C'est celui que j'aime. Je l'aime parce que c'est Russie. Avec ses qualités et ses défauts aru. Et si il manquait une de ses qualités ou un de ses défauts, je ne l'aimerais pas. Parce que ce ne serait pas Russie aru. Je ne l'aime pas pour ses défauts et ses qualités, je l'aime juste parce que c'est Russie aru. Halala, franchement, je raconte n'importe quoi aru... En plus, je suis tombé malade, saleté d'épidémie aru. Elle m'a bien attrapé. En plus, je dois prendre ces vitamines dont le goût... Atroce n'est même pas assez fort aru. C'est affreux ! Mais l'infirmière m'a dit de les prendre jusqu'à ce que je reprenne du poids aru. Mais franchement.... Quand je les prend, je n'ai qu'une envie : les recracher directement. J'ai un mal fou à les avaler aru. Ils pourraient pas faire un effort concernant le goût des médicaments aru ? Parce que là... Bon, je fais un effort, j'ai pas trop le choix, mais c'est tellement mauvais aru. Limite impossible à avaler. Et encore, tu n'imagines pas les efforts que je fais pour avaler ces trucs là... Bref, vivement que je grossisse aru. Comme ça, fini les vitamines infâmes de l'infirmière ! D'ailleurs, puisque j'en parle... Elle n'a pas l'air très compétente cette infirmière. Ca me fait penser à celles de l'hôpital. Ho, quel mauvais souvenir. Enfin, pas que mauvais étant donné que c'est là-bas que j'ai commencé à sortir avec Russie. Mais je n'ai jamais eu autant peur de ma vie, je l'avoue aru. D'ailleurs, je ne sais toujours pas pourquoi il est sortit avec moi au départ aru. Je le saurais sans doute jamais, d'autant plus que je me demande si je serais capable de lui poser la question un jour. Ceci dit, j'avoue que ça m'intéresse quand même, et d'un autre côté, je sais que j'ai pas très envie de savoir... Dur dur. De toute façon, je doute qu'il ai envie de m'en parler. Tu sais, il ne me parle jamais de ce qu'il se passe. Par exemple, il ne m'a pas parlé de l'histoire avec Pologne, il m'a simplement demandé de ne plus l'approcher aru. J'ai l'impression qu'il n'aime pas que je me mêle de ses affaires, il doit avoir ses raisons aru. Mais j'aimerais tellement pouvoir faire quelque chose pour lui aru. Je ne le comprendrais jamais je suppose. Cependant, ça ne m'empêchera pas d'essayer ni de rester avec lui aru. J'espère. Et voilà, je raconte encore n'importe quoi. En plus, je suis complètement crevé, entre la maladie, la rentrée... Enfin, en résumé, c'était assez mouvementé ces derniers temps aru. Je suis épuisé, mais j'ai tellement de choses à te raconter aru.

Aller, un sujet qui t'avait manqué aru... Comment ? Tu ne devines pas aru ? Ca commence par un R, ça finit par un E... Russie ! Oui, bravo ! .......... Mon dieu... Je dois vraiment pas aller bien dans ma tête pour jouer aux devinettes avec un journal intime aru... Enfin, c'est pas une nouveauté aru. Malheureusement. Je suppose qu'on ne peut pas se changer de toute façon aru. Alors, oui, passons.... Donc, Russie. Oui. Ca t'avait manqué hein ? Alooooors... Revenons à.... Environ plus d'un mois en arrière aru. Je me suis pris un coup de poing de la part de Denmark. C'était de ma faute, comme pas mal de choses en ce moment aru. Je l'ai cherché. Et ça a laissé une belle marque sur le nez aru. Bien évidemment, Russie l'a vue et, je ne sais pas trop pourquoi, ça ne lui a pas plus aru. Je lui ai pourtant dit que c'était de ma faute, mais il ne m'écoutait pas et il voulait frapper Denmark aru. Ceci dit, il était introuvable, alors, Russie a voulu s'en prendre à Finlande. Et comme je ne voulais pas que quelqu'un -et encore moins Russie, évidemment- soit blessé à cause de moi (même si maintenant, je n'apprécie plus tellement Finlande...), j'ai essayé de les arrêter aru. Autant dire que je parlais pour les murs... Alors, pour me faire entendre, j'ai haussé la voix... Et puis là, tout s'est arrêté. Tout. Il m'a simplement dit qu'il en avait marre de moi, qu'il voulait rompre aru. Et il est parti, sans dire un mot de plus aru. Sur le coup, j'ai pas trop compris, ça m'a fait tout drôle, un choc. Un grand vide. Comme si tout s'écroulait autour de moi. Puis, ça faisait mal aussi aru. Je ne pourrais pas dire exactement aru.... Je dirais un peu partout. Comme si j'étais transpercé par un milliard d'aiguilles. Ce milliard d'aiguilles que j'avais moi-même avalé, de ma propre volonté aru. Et encore, je me demande si je n'aurais pas préféré les avaler sur le coup... Finalement, je ne regrette pas d'être resté en vie, sinon, je ne serais plus avec Russie aru. Oui, j'ai voulu mourir, j'ai arrêté de manger et j'ai fait tout un tas d'autres choses plus que stupides que je regrette fortement aru. Cette expérience m'a tout de même appris une chose : je suis un véritable trouillard qui donne des conseils aux autres, alors que je suis le premier à ne pas les suivre. Incapable de fuir pour de bon, incapable de me battre, je suis vraiment faible aru. Je restais à l'état de zombie... Je ne suis qu'une gêne pour les autres, j'en suis certain, je peux même pas les aider correctement aru. Je m'en veux tellement par rapport à cette histoire, et je ne sais pas comment dire à quel point je suis reconnaissant à toutes ces personnes qui m'ont aidé. C'est stupide de vouloir mourir... C'est bien de m'en rendre compte maintenant n'empêche aru. J'ai été vraiment stupide, si j'étais mort je n'aurais jamais pu retourner avec Russie aru. Je l'aurais vraiment perdu. Parce que oui, après un mois en enfer, ça s'est arrangé aru. Je dirais pas que tout va pour le mieux, ce n'est pas vrai, mais.... Je suis de nouveau avec Russie, et c'est ça le plus important pour moi aru. J'ai tellement besoin de lui (oui, je sais, je me répète, comme les vieux...) et je suis incapable de le lui dire aru. Pourquoi ? Je ne sais pas. J'ai tellement peur de le perdre à nouveau... Oui, je sais, mon raisonnement est stupide. Je sais que c'est justement à force de rien dire que je risque de le perdre aru. Et pourtant... Je ne sais pas comment l'expliquer aru. C'est tellement difficile d'expliquer des choses qu'on arrive pas à comprendre. J'ai quand même réussi à lui dire que je l'aimais, bon, j'ai pas réussis à lui dire à quel point, mais c'est déjà ça aru. C'était le jour où on s'est remis ensemble. Il ne me croyait pas, il pensait que je ne ressentais rien pour lui. Bizarre, moi, je croyais que c'était lui qui ne ressentait rien pour moi aru. Il pensait que j'en avait rien à faire de lui aru. C'est ridicule, si c'était le cas, je ne serais pas resté avec lui, je n'aurais pas pleuré autant, je ne me serais pas détruit à ce point si je ne l'avais pas aimé aru. D'ailleurs, lorsque je l'ai croisé la veille avec Grèce... Il me l'a dit. Il me l'a demandé. Il m'a demandé pourquoi je pleurais alors qu'il n'y avait aucune raison, que je n'avais pas à être triste que je m'en fichais après tout. C'est faux. Si j'étais si triste c'est justement parce qu'il compte plus que tout pour moi aru. Sinon, si il n'avait pas compté pour moi, je l'aurais laissé, je n'aurais pas été triste aru. Mais tu sais quoi, lui aussi il m'aime, il me l'a dit aru. Je pensais qu'il me détestait, j'avais faux. Pologne m'a dit qu'il racontait n'importe quoi, qu'il voulait que je m'accroche encore plus, mais Russie m'a dit que c'était n'importe quoi... Que vu l'état dans lequel j'étais, il n'avait aucun intérêt à me reprendre, qu'il ne se serait pas remis avec moi si il m'aimait aru. Il a raison. Qui voudrait d'un faible comme moi aru ? Je pense que je peux lui faire confiance. Et de toute façon, il faut que je lui fasse confiance, sinon ça pourra pas marcher, c'est la base dans un couple aru. Un couple est basé sur la confiance. Alors, je lui fais confiance, et puis, j'ai envie de le croire aru. Je l'aime, il a dit que lui aussi. Je pense que je peux le croire aru. Il faudrait quand même que je lui fasse comprendre à quel point je l'aime, ça serait pas mal un de ces jours aru. Je suis certain qu'il n'imagine même pas à quel point je tiens à lui et j'ai besoin de lui aru. Et je ne sais même pas comment lui dire, comment lui montrer, je suis plus que ridicule aru. En tout cas, si je ne devais souhaiter qu'une chose, c'est rester avec lui. C'est la seule chose que je désire plus que tout aru.

Sinon, parlons un peu de ce qu'il s'est passé avec Pologne et San Marino aru. Tout ça, c'est de ma faute au départ. Alors, commençons l'histoire du début. Russie me jette, pas besoin de te refaire l'explication, elle est plus haut. Je déprime. Je vais mal. Lituanie, souhaitant m'aider, va voir Russie, mais il se fait frapper aru. Alors, Pologne, tenant énormément à Lituanie, décide de le venger et s'en prend à Bielorussie avec San Marino aru. Ils lui déchirent ses vêtements, ils la décoiffent et envoient les photos à Russie. Evidemment, ça fait du mal à Bielorussie, et Russie veut venger sa soeur, ce qui se comprend tout à fait, ils sont allés trop loin aru. La vengeance de Russie ? Il a tenté de noyer Pologne, mais il s'en est sorti aru. Je ne sais pas ce qu'il a fait à San Marino, mais il avait l'air assez effrayé aru. Après, je n'en sais pas plus, et il faut avouer que Russie ne m'a rien dit à ce sujet aru. Il a juste parlé de guerre, guerre dans laquelle je ne devais pas me mêler car il ne voulait pas me perdre aru. J'ai vraiment du mal à le comprendre aru. Mais c'est pas très grave, ça m'empêche pas de l'aimer aru. Et donc, voilà, à cause de moi, beaucoup de gens ont soufferts. Irlande aussi a souffert. Vu qu'elle aime San Marino... Je la comprend. Et ça me fait mal de savoir que j'ai blessé une personne que je considère comme ma petite soeur aru. Et beaucoup d'autres personnes aru. Tout ça parce que je suis têtu, tout ça parce que je n'écoute pas ce qu'on me dit aru. Je suis vraiment trop stupide aru. Je ne sais faire que le mal autour de moi. Je ne pense qu'à moi, pas étonnant que ma famille m'ait laissé tomber. Je dis agir pour leur bien, pour eux, mais en réalité, c'est à moi que je pense aru. Et après, je me plains, je contemple le désastre impuissant aru. Mais si je pensais un peu aux autres, ça n'arriverait pas. Je m'en veux tellement. Je peux même pas réparer toutes mes erreurs aru. Il y en a trop. Beaucoup trop. Et comment le pourrais-je ? Le passé est le passé, on ne peut plus rien y changer aru. Du coup, je suis seul. Ma famille m'a laissé et je les comprend, c'est normal aru. Sauf Corée... Mais c'est un cas à part. C'est moi qui l'ai jeté aru. Mais bon, passons les histoires de famille. De un, c'est trop long. De deux, c'est trop compliqué. Laissons ça de côté, pour l'instant, je t'en parlerais peut être une prochaine fois aru. Mais pas cette fois. Tout ça pour dire que je suis un sacré égoïste, seulement capable de faire souffrir son entourage aru. C'est nul. Je m'en veux vraiment aru. Vraiment. Toutes leur blessures, c'est à moi qu'ils les doivent aru. Sinon, un autre exemple, j'ai cuisiné avec Lituanie et Pologne une fois aru. Et du coup, on en a profité pour parler un peu. En gros, d'après ce que j'ai compris, Lituanie aime Pologne et Bielorussie et hésite entre les deux. Enfin, pour Pologne, il n'est pas sûr. C'est son meilleur ami, et il se demande si ce qu'il ressent pour lui, c'est de l'amour ou simplement une amitié très forte aru. C'est vrai, il paraît, que la limite entre l'amour et l'amitié est très fine, imperceptible aru. Alors, il est tout à fait possible que ce qu'il pense être de l'amour est en réalité une amitié très forte et vice-versa aru. Enfin, ça, c'est aux dernières nouvelles et d'après ce que j'ai compris aru. Et donc, Pologne m'a questionné. Avec le recul, je crois que j'aurais pas du lui dire, mais ça avait l'air de lui tenir tellement à coeur aru. J'aurais pas du, je lui ai fait du mal, comme toujours. Il disait qu'il n'était qu'une option, qu'une case à cocher pour Lituanie. Que c'est pas normal d'agir comme ça lorsqu'on est un meilleur ami aru. Je te cacherais pas que c'est une chose difficile à comprendre pour moi, étant donné que je n'ai pas de meilleur ami et que j'en ai jamais eu. Quand j'y pense, je m'aperçois que je suis assez seul au fond aru. Sinon, à part ça, le gâteau était plutôt réussi. Et Pologne a vraiment beaucoup d'imagination quand il veut aru. Il a crut qu'on s'était fiancé avec Lituanie ! Tu y crois ? Vraiment n'importe quoi aru. On a simplement parlé de passer la serpillère, qu'il fallait finir de nettoyer la salle et du gâteau. Et Pologne, a imaginé que j'avais rompu avec Russie, que je montais un plan avec Lituanie et qu'on avait fait faire notre gâteau de fiançailles par Pologne aru....... Franchement, je me demande comment on peut imaginer une chose pareille... Curieux. Russie aussi l'avait cru à moment que j'étais avec Lituanie. Avec Pologne aussi. Surtout avec Pologne en fait aru. Parce qu'il m'aurait embrassé. Alors qu'il m'a simplement fait un bisou sur la joue. Russie n'y croyait pas, il disait que c'était impossible, vu la position dans laquelle nous étions qu'il ne fasse que m'embrassé la joue aru. Que, moi allongé au sol et lui au-dessus de moi, c'était pas possible qu'il me fasse simplement un bisou sur la joue. En plus, moi je croyais que c'était une habitude normale chez les polonais de faire un bisou sur la joue, alors, j'ai pas trop osé protester aru. C'est à dire que les européens sont si différents, pas facile de savoir ! En plus, étant aussi vif et fort qu'une branche morte, difficile pour moi de répliquer aru. Faut dire, que c'est sûr, quand on arrête de manger pendant trois semaines et qu'on a plusieurs nuits de sommeil en retard, je te laisse imaginer l'état dans lequel j'étais aru. J'étais brisé à l'intérieur, mais aussi à l'extérieur aru. Je n'étais plus rien. Un simple zombie. Après, je me suis mis à Wow.... Que dire... Plus jamais je ne touche à un ordinateur, plus jamais aru ! C'est beaucoup trop compliqué, j'admire vraiment Estonie qui lui sait s'en servir parfaitement aru. Je me demande comment il fait aru. D'ailleurs, j'ai voulu vendre mon canard en plastique (au passage, je préfère ne pas trop parler de ce canard, c'est assez gênant) avec l'aide de Grèce aru. A un moment, pour le vendre, il y avait une ligne avec "votrenom@email.???", alors, on a essayé de mettre mon nom, mais apparemment, la page n'existait pas. On a essayé avec Grèce aussi, mais ça n'existait pas non plus aru. N'importe quoi ! Comment ça on existe pas ?! On est bien là pourtant aru ! Et je ne pense pas que la Chine ait été envahie pendant mon séjour à l'académie. On a essayé d'autres élèves, mais eux aussi sont portés disparus apparemment aru. Après, on m'a montré une drôle de page et là, j'étais en millions d'exemplaires ! Je sais qu'en Chine on a tendance à exporter beaucoup, mais quand même... Là, c'est un peu trop aru. Franchement, je ne comprend rien à ces ordinateurs. C'est définitif. Et je n'y touche plus jamais aru ! Ha, pas question de galérer sur cette machine encore une fois aru !

Et sinon, tu sais quoi aru ? Il y a une fille dans l'académie, Liechtenstein pour ne pas la citer, que je déteste aru. Elle a pris des photos de moi plus que compromettantes aru (soubrette sexy, écolière et j'en passe). Le pire, c'est que je n'ai jamais posé pour ces photos aru. Elle les a prises pendant mon sommeil et elle m'a fait avaler des trucs pas nets aru. Je ne sais pas comment elle s'y est prise, mais le résultat est là aru. Pire encore, ces photos ont atterri dans le jeu de carte de Grèce et Bielorussie, Grèce et Russie les ont vu aru. La honte ! C'est horrible ! En plus, j'étais pas au courant ! Et elle refuse d'arrêter, comme quoi "je ne dois pas priver les autres de ce magnifique spectacle", mais mon corps n'est pas... Comment dire... Je n'ai jamais voulu d'une carrière dans le porno ou la photo de charme aru...! Mon corps ne lui appartient pas et elle n'a pas le droit de faire ça aru. Un stalker. Cette fille est un stalker ! Et une sacré perverse sans gêne en plus de ça aru. C'est ça les jeunes d'aujourd'hui aru ? Ca craint. Peut être qu'elle préfèrerait intervertir les rôles pour voir l'effet que ça produit aru. Ca lui plairait sûrement... En plus, il y a pire tu sais aru... Oui oui, c'est tout à fait possible, difficile à croire hein ? Oui donc... Lorsque je suis allé la voir pour qu'elle arrête, elle m'a dit "Par pitié, n'envois pas ton Maître Soviétique" (à traduire par Russie) aru... Mon Maître Soviétique, n'importe quoi. Tout parce que... Dans nos relations sadomasochistes, Russie serait mon maître aru... Tu y crois toi ? Dans quelle planète on vit aru ? Je n'ai pas de maître, ni de relations sadomasochistes aru. Franchement, ça fait peur. En plus, elle est allée voir Irlande pour le lui dire aru. Quelle horreur ! Je la hais. Comment peut-on faire une telle chose à quelqu'un aru ? Un peu de respect quand même... En plus, elle m'appelle Yao et elle dit m'apprécier. Est-ce là une manière de se comporter lorsqu'on apprécie quelqu'un aru ? Moi, j'appelle ça de l'obsession et du harcèlement aru. Enfin, chacun sa façon de voir les choses. Et la seule chose qui me plairait, c'est qu'elle arrête. C'est plus que gênant aru ! Mon corps m'appartient. Ma vie privée aussi. En faisant ce qu'elle fait, c'est comme si mon corps ne m'appartenait plus, qu'il était une propriété publique, que tous pouvaient faire ce que bon leur semble avec aru. Un peu comme une prostituée aru. Un objet dont on fait ce qu'on veut. Une chose sans droit, que l'on peut regarder comme on veut aru. C'est horrible ce qu'elle fait aru. Je n'ai malheureusement pas les mots exacts pour décrire ce qui m'arrive, mais une horrible sensation me prend lorsque je vois les photos aru. D'un côté, j'ai envie de m'énerver, de la tuer, et parfois, j'ai envie de pleurer lorsque j'y pense aru. Et j'ai eu du mal à regarder les autres en face au début aru. C'est comme si j'étais devenu son jouet, sauf que je ne veux pas, je refuse aru ! Et je ne peux rien faire contre elle aru. Personne ne trouve cela grave aru. Elle en a aussi pris de Russie et d'autres personnes, mais ces photos sont désormais brûlées/déchirées/jetées (rayer les mentions inutiles) et ne circulent pas aru. C'est affreux de faire une telle chose aru ! Si ça ne tenait qu'à moi, elle serait déjà en prison. Et encore, je suis gentil aru. Pourquoi fait-elle ça aru ? Pourquoi ? Ces choses là sont du domaine privé, elle n'a pas le droit de se mêler de ma vie, de dévoiler mon intimité aux autres et de se mêler de ma vie sexuelle aru. Ca ne regarde moi, moi et rien que moi aru. C'est ma vie privée à moi aru. Elle n'a pas le droit de s'en mêler et de la dévoiler aux autres aru ! Je ne suis pas non plus une chose avec laquelle on fait ce que l'on veut. En plus, c'est interdit de faire une telle chose aru ! Je le supporte plus, j'en ai marre. Je veux trouver ces photos, les brûler et jeter Liechtenstein avec son appareil dans les rosiers aru. Et sinon, on a un prof d'histoire géographie qui nous fait faire des trucs étranges aru. La dernière fois, il a voulut que je me déguise en Mongol et je vais très certainement porter un costume de Geisha un de ces jours aru. L'horreur ! Non mais tant qu'à faire, mettez-moi une mini jupe et des talons hauts aru... Ha, c'est vrai, j'oubliais, c'est déjà fait aru. Mais où est passée ma dignité aru ? Je ne connais pas la réponse aru. Comment a-t-elle disparu ? Je ne le sais pas non plus. C'est affreux, ce sentiment d'être humilié aru. D'être sans arrêt rabaissé. J'en ai marre des fois aru. Mais tant pis, faut regarder les choses qui vont bien aru. Je suis de nouveau avec Russie, je l'aime, lui aussi apparemment aru. C'est déjà beaucoup pour moi. Faut pas croire, tout ne peut pas aller toujours bien aru. Il y a de bonnes choses et de mauvaises choses, voilà tout aru.

Bon, je crois que c'est tout pour aujourd'hui aru. il y a une épidémie, je l'ai attrapée, ça fait mal au ventre aru. J'ai été voir l'infirmière, malgré ma phobie -qui date de la fois où je me suis perdu à l'hôpital- et elle m'a donné d'affreuses vitamines à avaler, jusqu'à ce que je reprenne du poids aru. Elle pense aussi que je suis un drogué et m'a donné beaucoup de feuilles de renseignements à ce sujet. Tout ça parce que j'ai pris des médicaments pendant une courte période aru. Je déteste Liechtenstein, vivement qu'elle s'arrête aru. Je suis de nouveau avec Russie et ça, c'est vraiment bien aru. Rien que d'y penser, j'oublis tout le reste, et ça me rend heureux rien qu'à l'idée de pouvoir être à nouveau avec lui aru. Comme quoi, il n'y a pas que des mauvaises choses dans la vie aru. Et j'ai bien fait de rester en vie. Mais je me sentais tellement mal après qu'il ai rompu (et, accessoirement, après que ce soit monté au cerveau) aru. Je suis tellement heureux qu'on soit de nouveau ensemble aru. C'est la seule chose qui compte finalement. Il ne faut pas voir que le côté négatif et se concentrer sur le côté positif aru. Enfin, je dis ça, mais quand Russie m'avait jeté, je ne voyais pas le bon côté aru. Finalement, la seule chose dont j'ai besoin, c'est rester avec Russie. Je suis vraiment idiot en fin de compte aru. Je veux me suicider, je ne fais que me plaindre alors qu'en fait, j'ai pas mal de chance aru. J'avais combien de chance pour que ça arrive ? Combien de chance pour que Russie m'aime aussi et se remette avec moi aru ? Bon, on enlève juste Liechtenstein, et c'est parfait aru. J'essaierais d'arranger ce problème un jour ou l'autre, si j'en ai la possibilité aru. En attendant, j'espère que tout va continuer ainsi, enfin, je parle de Russie hein, pas du reste, tu te doutes bien aru. Donc, on peut dire que ça va plutôt bien en fait. En plus, devine quoi... J'ai pris deux kilos aru ! Dès que j'ai repris suffisamment de poids, je peux arrêter ces maudites vitamines aru ! Oui bon, tout va presque bien, mis à part que je joue aux devinettes avec mon journal intime aru. Je dois vraiment penser à aller voir un médecin finalement aru. Pas l'infirmière de l'académie étant donné qu'elle n'est pas très compétente aru. Bon, je te laisse et je compte sur toi pour ne pas bouger ok ? Ce serait plus qu'embarrassant si quelqu'un te lisait aru. Bye.
Revenir en haut Aller en bas
Chine / Yao Wang
Chine
Chine
avatar

Masculin
Messages : 216

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique (ou l'infirmerie, au choix.... 8D)
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de Yao   Jeu 28 Oct - 18:52

Onzième Page :


Coucou, ça fait longtemps hein aru ? Ca va pas du tout, j'ai besoin de te parler, tu es le seul à qui je peux tout confier sans crainte d'être jugé aru. Je sais, Pologne et Denmark ont été tellement gentils, je leur serais éternellement reconnaissant, mais il y a certaines choses que je ne peux pas leur dire tu comprends aru ? Et je peux pas garder ça. En plus, là, j'ai du temps, il n'y a rien à faire dans cette infirmerie, du coup, j'en profite aru. J'ai mal. Tu n'imagines même pas. J'ai tellement de choses à te raconter. Je devrais peut être te parler plus souvent, mais ça fait tellement mal de repenser à la cause de notre douleur aru. Et ça soulage même pas. J'aimerais pouvoir retourner en arrière. Oublier. Je sais pas, n'importe quoi, pourvu que cette douleur disparaisse, et je parle pas que de la douleur physique aru. Pourquoi ? Pourquoi suis-je si stupide aru ? Pourquoi je m'entête aru ? Pourquoi j'abandonne les seules personnes qui me veulent du bien aru ? Je m'en veux. J'ai honte. Je suis incapable de faire quoi que ce soit. Et au final, je ne sais que laisser mes larmes couler, faire du mal à ceux que j'aime aru. On dit que l'amour donne des ailes, moi, je dis que l'amour nous fait monter plus haut pour rendre notre chute plus brutale, plus douloureuse aru. Pessimiste ? J'exagère ? Peut être. Je suis peut être fataliste, mais je me demande si c'est pas mon destin aru. Pologne dit que non, qu'il faut pas se contenter de rester passif en contemplant les dégâts aru. Pourtant, selon moi, le message est clair. Il ne me reste rien. Rien hormis les cicatrices d'un passé douloureux et l'illusion d'un futur que je n'aurais jamais aru. Comment ? Comment je vais pouvoir surmonter tout ça aru ? Tu me l'expliques ? Il y a parfois des choses qu'on ne peut pas réparer, c'est comme ça aru. Je paye pour mes erreurs, mais je trouve les conséquences bien lourdes aru. Sans doute suis-je trop égoïste. J'aurais du être plus vigilant aru. J'aurais du faire attention aru. J'aurais du écouter ceux qui tenaient à moi avant qu'il ne soit trop tard aru. C'était pourtant évident, à force de jouer avec le feu j'allais me brûler aru. Pire, là, les flammes m'ont entièrement consumés aru. Que reste-t-il de moi ? Une enveloppe charnelle dont l'âme a été utilisée et brisée aru. Pourquoi ? Je ne sais pas aru. Peut être est-ce amusant. Je ne comprend pas. Je n'ai jamais voulu trahir qui que ce soit aru. Notamment Russie. Je l'aime beaucoup trop aru. Oui, encore maintenant, je n'arrive pas à le détester aru. Et ça me dégoûte au plus profond de moi-même aru. Incapable de lui résister. Il insiste, j'obéis. Il m'appelle, je viens aru. Comme un chien. En fait, c'et ça que je suis, un chien aru. Rien d'autres qu'un vulgaire chien qu'on laisse sur le bord d'une route après lui avoir montré un semblant d'affection pour s'amuser aru. En fait, c'est ça. "Ho ! Qu'il est beau ce chien ! Je le veux !" et lorsqu'on l'a, on s'en lasse puis on finit par l'abandonner, comme ça, sans penser aux conséquences aru. C'est ma vision des choses aru. C'est comme ça et il faut faire avec aru. Continuer de survivre jusqu'à la fin aru. Puis, je peux compter sur Pologne, il me l'a dit aru. Je lui fais confiance aru. Je lui ferais toujours confiance aru. Et je devrais m'en montrer digne digne aru. Je dois lui prouver que lui aussi il peut compter sur moi aru. Pas pour le moment parce que je suis coincé dans mon lit avec mal de gorge, mal au coeur, mal au ventre, mal au dos et mal... Plus bas aru. Mais dès que je vais mieux aru. C'est un ami et je dois le soutenir aru. J'ai tellement de chance de l'avoir. J'espère que jamais il ne me laissera et moi, jamais je ne le laisserais aru. Plus jamais je ferais les mêmes erreurs aru.

Commençons l'histoire du début aru. Comme dit précédemment, je m'étais remis avec Russie, tout ça c'est du passé aru. Déjà, il a perdu la mémoire temporairement. Pour une raison que j'ignore, Vatican s'est fait passer pour son petit ami et a tout fait pour l'éloigner de Grèce et moi aru. Evidemment, ça s'est très mal terminé avec Foroyar et je le comprend parfaitement aru. Si il voulait rompre avec lui, il aurait pu s'y prendre autrement aru. Après, évidemment, arrive le jour où Russie récupère sa mémoire et s'en prend à Vatican, son but étant de le tuer aru. Mais moi, c'est plus fort que moi, je supporte pas de voir quelqu'un souffrir et lorsque Bielorussie m'a demandé d'appeler le secours, j'y suis allé, sans hésiter aru. Russie a pris ça pour une trahison. Dans mon idée, c'était simplement sauver quelqu'un, mais c'est vrai que quand j'y repense, il a raison aru. J'ai aidé celui qui lui avait fait du mal, je n'était pas totalement de son côté aru. C'était une trahison. Je n'ai pas pensé sur le coup, je suis si stupide aru. Mais de toute manière, même si je l'avais su, qu'est ce que ça aurait changé aru ? Je n'aurais rien changé aru. Je le sais. Et ça fait mal. Se dire qu'on a trahis celui qu'on aime le plus... Se dire que c'est fini et être incapable de tourner la page aru... On était peut être pas fait l'un pour l'autre finalement aru. Certainement même. Alors pourquoi ? Pourquoi s'accroche-t-on à une illusion aru ? Pourquoi court-on après un rêve irréalisable aru ? Pourquoi je n'arrive pas à tourner la page du livre pour avancer aru ? Je suis tombé bien bas aru. Moi, l'amour, il a creusé ma tombe. Et je l'ai aidé aru. J'y ai sauté à pieds joints aru. Ca fait tellement mal de dire ça aru. Les larmes sur mes joues me brûlent aru. En plus, ça tâche tout le journal aru. L'encre bave. Mais qu'importe. Plus j'avance, plus j'ai l'impression que les aiguilles s'enfoncent dans mon coeur aru. Ca me tue d'écrire ça, et quand je pense que la suite est encore pire aru. Quand je pense que je me suis laissé manipuler si facilement aru. Il ne faut pas tomber amoureux aru. Il ne faut pas aimer. C'est la seule solution pour être heureux aru. Pourtant, je peux pas m'en empêcher aru. Je peux pas le contrôler aru. Si je pouvais choisir, je me dis que je serais bien resté en Chine, loin des ennuis aru. Mais non, à la place, je me suis jeté dedans aru. Je suis venu ici, je suis tombé amoureux, je suis tombé tout court aru. Et je continu à aimer. A l'aimer malgré tout aru. Pologne a raison, j'ai embelli la situation aru. Par contre, ce n'est pas de cette version embellie de Russie dont je suis tombé amoureux. Cette illusion s'est crée parce que je l'aimais. Comme la Belle et la Bête si on veut aru. Si la bête est devenu un prince, c'est simplement parce que la Belle se l'est imaginé ainsi. Pourquoi ai-je fait ça aru ? Pour me rassurer. Parce que en pensant ainsi, en l'idéalisant, j'avais moins peur de le perdre aru. Je suis naïf et vraiment stupide aru. La réalité finit toujours par revenir et là, elle était d'autant plus douloureuse que j'ai cru à une illusion aru. Monter pour retomber plus bas que terre... C'est dur, très dur aru. Je le supporte plus aru. Je veux m'en aller. Partir loin d'ici, mais je peux pas aru. En plus, j'aurais qui en Chine avec moi ? Personne. Ici, j'ai Denmark et Pologne aru. J'ai aussi quelques amis que j'apprécie énormément, comme Grèce, mais comment expliquer aru... Il ne sont pas au courant de la situation aru. Ils vont forcément sentir que je ne suis pas très bien, ils vont me le demander, mais moi, je n'ai pas envie de le dire aru. Si Pologne, San Marino et Denmark sont au courant, c'est uniquement parce qu'ils étaient présent à ce moment là aru. A eux non plus, je n'aurais rien dit aru. Je n'aurais rien dit à personne aru. Mais finalement, c'est peut être pas plus mal qu'ils aient été là, au moins, ils me soutiennent aru. Après, il n'y a malheureusement rien à faire. Ce qui est fait est fait aru. Rien ne pourra m'ôter de la tête, ce rire cruel et ces sourires satisfaits alors qu'il me faisait le pire aru. Rien. Je n'oublierais jamais aru. Cette porte glaciale contre ma peau, la marque de la poignée s'imprimant sur mon corps pendant que Russie me blessait au plus profond de mon être aru. Et accessoirement au plus profond de mon intimité *la joueuse se dépêche de prendre la porte* Tu peux pas imaginer ce que c'est aru. Etre traité comme un objet, un chien, par la personne a qui on a déjà donné tout son corps et son âme et qu'on aime du fond du coeur aru... C'est atroce. Abominable. Je ne sais même pas ce qui me fait le plus mal dans tout ça aru. Le fait de m'être fait de telles idées aru ? Le fait que ce soit une personne que j'aime autant qui me fasse tant de mal aru ? Un peu de tout peut être aru. Tu sais, son rire résonne encore au creux de mon oreille aru. Je sens encore ses mains glacées sur moi aru. Affreux. Horrible. Terrifiant. J'ai honte. Je me sens mal. T'imagine même pas a quel point j'étais dégoûté. Je pouvais pas me débattre. Et lui souriait. Encore et toujours. Du début à la fin aru. Je pouvais rien faire, à part espérer que ça se termine le plus vite possible aru. Tu peux pas imaginer aru. Tu peux pas. C'est impossible. Ca paraît pas si atroce de loin, mais lorsqu'on y est aru.... Ca fait tellement de mal que personne ne peut comprendre cette souffrance. Ce n'est pas que physique. Ca fait mal aussi à l'intérieur. Tellement, que c'est pire que tout ce qu'on peut imaginer aru. Je veux disparaître. Mais je dois rester là aru. Je dois rester pour tout ceux qui m'ont aidé et qui m'aiment aru. Je dois pas les laisser. Quand on part, on laisse toujours quelque chose derrière aru. C'est un élève de cet académie qui m'en avait parlé à cause de Scotland qui avait parlé de se suicider aru. C'est vrai, mais on laisse aussi notre douleur derrière aru. C'est très égoïste, je le sais mais... Quand on souffre trop, on peut pas s'occuper des autres aru. Je les aime, je veux pas leur faire de mal, mais n'empêche, je me dis que... Ca résoudrais mes problèmes, ou du moins, je n'aurais plus à y faire face aru. C'est lâche, très lâche aru. Incapable de continu, je veux fuir aru. Et c'est tout ce que j'ai trouvé aru. Mais je veux croire à ce que m'a dit Pologne, que c'était rare ce que j'avais aru. Alors, pour l'instant, je vais rester là, bien que l'envie de partir me tente aru.

D'ailleurs, tu sais ce qu'il m'a dit Pologne aru ? Tu peux pas savoir à quel point ça fait plaisir, même si je m'en sortirais probablement jamais, c'est tellement gentil aru. Même dans mon état, ça m'a touché aru. Il a dit que j'avais des qualités rares qu'il fallait pas les gâcher aru. Que j'avais cette capacité à aimer sincèrement et sans limites, d'après ce que j'ai compris. Ca m'a tellement touché aru. C'est la première fois qu'on dit quelque chose comme ça. De tout ce qu'on a déjà pu me dire auparavant, celle-là est celle qui m'a fait le plus plaisir aru. J'en pleure encore. Pour la première fois, aimer est devenu une qualité et pas une chose due aru. Pour lui, l'amour n'est pas une chose normale avec laquelle on peut jouer et... Ca fait tellement plaisir aru. En temps normal, j'aurais sourit, pleuré de joie, été heureux aru. Mais là, j'ai trop mal. Ca n'a pas pu brûler toutes les épines que j'ai dans le coeur aru. Ceci dit, ça fait plaisir quand même. Si j'avais fait plus attention à lui. Lui, c'est un vrai ami. Lui, il ne laissera jamais tomber les autres. C'est sur lui que je dois prendre exemple aru. Bon, pas pour ses idées par contre. Mais, là encore, c'est de ma faute aru. Je savais que c'était une très mauvaise idée, et j'y suis allé. Je le savais. Je savais qu'il y aurait de la casse et j'ai rien fait pour l'empêcher aru. D'un autre côté... Je ne m'attendais pas à... A ça. Tout est de ma faute. Je continu de le penser aru. Pologne et San Marino enfermés. C'est moi qui suis allé cherche le matériel pour fermer la porte aru. Pourquoi ? Parce que Russie me l'avait demander. Tout ça parce que je suis lâche. Tout ça parce que je suis incapable de lui résister aru. Ca m'énerve. Non. Ce n'est pas le bon mot en fait aru. Dégoût. Du début à la fin. Tout le temps, il revient. Dans ma tête. Ce mal au creux de mon estomac. Dégoût. Dégoût de tout, dégoût de moi, dégoût aru. Encore et pour toujours aru. Honte aussi. Incapable. Vaut rien. Idiot. Tous ces mots me martèlent le coeur aru. Il appuient fort dessus aru. Ils compressent mon estomac aru. Ils me serrent la gorge aru. Ils me retiennent la jambe, m'empêchant d'avancer aru. C'est... Aucun mot ne pourraient décrire précisément ce que je ressent. Aucun. Et même si certains sont en mesure de comprendre en partie, jamais ils ne comprendront la totalité aru. Parce que comprendre c'est souffrir. On ne souffre pas de ce que l'on ne comprend pas aru. D'où le proverbe "imbéciles heureux". Innocence, où es-tu aru ? Je voudrais retourner en arrière aru. Au moment où j'étais encore insouciant aru. Au moment où j'ai choisi le mauvais chemin aru. Au moment où j'ai commis la pire erreur de ma vie aru. Pourtant... Est ce que ça changerait quelque chose aru ? Est ce que si je revenais en arrière, j'éviterais mes erreurs aru ? Je ne crois pas. Parce que le temps que j'ai passé avec Russie, celui où il était avec moi, je le regrette pas aru. Je n'échangerais ma place pour rien au monde à cause de ça aru. Parce que quand même, ça a été les meilleurs moments de ma vie aru. Seulement, la roue tourne et mon malheur équivaut à tout le bonheur que j'ai eu aru. Je devrais m'estimer chanceux quand même. Parce que moi, au moins, j'ai connu la signification du mot bonheur. Alors, c'est normal que je souffre maintenant aru. Ce n'est pas tout le monde qui a pu être heureux. Au moins, je l'aurais été, même un court instant, mais je l'aurais connu aru. Alors, il ne faut pas partir. La roue s'est arrêtée de tourner, mais je dois rester. Rester pour ceux qui ne connaissent pas la notion du mot bonheur aru. Et Pologne m'a dit que... Russie m'avait certainement déjà aimé. Sincèrement. Réellement. Qu'il était devenu plus humain. Ca aussi ça fait plaisir aru. Il a dit que c'était déjà bien de l'avoir changé, même sur une courte période aru. Je ne sais pas si je dois le croire aru. Mais si c'est vrai, alors, ça me fait plaisir aru. Je dis pas que ça atténue ma douleur, mais quand même aru... Je pense que Pologne, on peut lui faire confiance aru. Je lui serais éternellement reconnaissant, comme Denmark aru. Denmark aussi m'a dit quelque chose de gentil. Il a dit que je méritais pas d'être violé aru. Bon, après, ils ont parlé d'un plan contre le russe, devant moi. Et ils veulent que je dise rien. Je peux pas les trahir, pas eux aru. Mais Russie. Que faire ? De toute manière, ils ont dit que si je disais quoi que ce soit, ils allaient lui faire du mal aru. Alors, je vais rien dire aru. Je peux rien faire, je suis coincé dans cette situation aru. De toute façon, avec mon mal de gorge, j'ai du mal à parler et je ne pense pas pouvoir bouger de l'infirmerie avant un bon moment aru. Mais je me sens encore plus mal aru. Quel camp dois-je choisir ? Ces pensées sont tellement égoïstes et très certainement cruelles, mais... J'aurais aimé ne jamais en entendre parler aru. Oui, Russie est une ordure, je l'ai compris. Mais je l'aime. Encore maintenant. J'arrive pas à le détester, même après le pire aru. Je dois faire quoi tu crois aru ? Je voudrais que personne n'ai mal. Je voudrais éviter la casse aru. Pour le bien de tous. Simplement, c'est pas possible. Un monde rose où tout se passe bien, ça existe pas aru. J'aimerais ne pas avoir à choisir aru. Mais ne pas choisir, c'et faire un choix aru. Si je choisis pas, je vais tout perdre aru. Je sais que ma raison, me dit de choisir mes amis, de choisir ce que j'ai encore, mais... Je veux pas qu'on fasse du mal à Russie aru. Je suis encore persuadé qu'il n'est pas si monstrueux qu'on le dit aru. Un monstre ne ressent rien, lui me hait, il ne peut pas être un monstre aru. Et comment se met-on à haïr quelqu'un ? Parce qu'on a souffert. Si il a eu mal, c'est parce qu'il est humain aru. Je sais pas quoi faire, en plus de tout ça, je suis complètement perdu aru. Enfin, comme je l'ai dit, pour l'instant, je suis condamné à rester ici sans voix, alors le choix est vite fait aru. Mais je sais que si il me le demande, je répondrais, sans hésitations, c'est horrible à dire tout ça, mais c'est vrai aru. Et tout ça, je peux pas le dire aux autres aru. C'est trop affreux.

Je crois que c'est tout ce que j'avais à dire aru. Oui, au final, il n'y a pas grand chose, mais ces choses ont eu une importance cruciale sur ma vie. Elle sera plus jamais la même aru. Elle est fichue. C'est terminé aru. J'ai plus d'avenir. Je ne suis qu'une enveloppe corporelle contenant les cicatrices du passé aru. Un vieux chiffon laissé de côté aru. Une chose n'ayant pour avenir qu'une vague illusion aru. Une chose qui servira à aider les autres à ne pas faire les mêmes erreurs aru. Un guide pour ceux qui ont encore un futur devant eux aru. Le passé doit servir à ceux qui ont un avenir. Il ne doit pas partir. Il doit montrer à quel point les erreurs sont douloureuses pour leur montrer la bonne voix aru. Le destin m'a peut être choisi pour ce rôle, et je dois le tenir jusqu'au bout aru. Tant pis si ça fait mal aru. Tant pis si je dois garder mes épines, mes ronces autour de mon coeur, je dois aimer les autres et les aider aru. Aussi douloureux soit ce rôle aru. Je dois être fort. Je dois pas pleurer. Je dois m'arrêter de pleurer, maintenant. Pourtant, j'y arrive pas aru. Pourquoi ? Pourquoi je peux pas me montrer fort aru ? Pourquoi tout ce que je dis là, je sais que c'est du vent aru ? Pourquoi je sais que jamais je remplirais ce pour quoi le destin m'a choisi aru ? Pourquoi je suis si lâche aru ? Pourquoi je peux rien refuser à Russie aru ? Pourquoi je peux pas le détester aru ? Pourquoi je me mens à moi-même aru ? Pourquoi je sais que je l'aimerais toute ma vie aru ? Pourquoi suis-je incapable de faire un simple choix dont la réponse est pourtant évidente aru ? Pourquoi ? Pourquoi tu peux pas me l'expliquer ? Pourquoi je suis tombé amoureux aru ? Pourquoi l'amour, ça se contrôle pas aru ? J'ai mal au coeur. J'ai mal partout aru. Je veux en finir là maintenant aru. Je veux, mais je dois tenir aru. Pour ceux que j'aime et qui m'aiment encore aru. En plus, je peux pas laisser mon caleçon ainsi dans la chambre de Vatican aru. Aller, à toutes, si on se revoit un jour aru. Parce que là, je souffre trop aru. Repenser à tout ça c'est... Dur. Très dur. Toujours son rire dans ma tête aru. Il se répète en boucle aru. Et son sourire... J'ai l'impression de le voir sans cesse, il me hante aru. Russie me hante. Toute ma vie, il restera là, présent en moi, rajoutant au fil du temps des aiguilles dans mon coeur aru. Les ronces pousseront. Lui, les arrosera aru. Enfin, désolé de t'avoir dit tout ça mon journal. Et désolé d'avoir trempé ta page. Désolé aussi d'avoir sali ta page qui était encore vierge il y a quelques instants aru. C'est horrible tout ce que je t'ai dit aru. C'est sale que je t'ai rempli aru. Tu étais encore propre avant de passer entre mes mains aru. Désormais, tu es comme moi aru. Tu es une partie de moi en fait aru.... J'ai envie de te brûler aru. Je me dis que peut être je me sentirais mieux, car te brûler, c'est brûler mon passé, mes souvenirs aru. Mais si je fait ça, je sais qu'ils ne partiront pas, qu'ils sont toujours là, quelque part, cachés au fond de moi aru. Alors, je vais me contenter de te fermer pour aujourd'hui aru. Peut être aurais-je l'occasion d'écrire à nouveau sur tes pages, si je suis encore en vie aru. Je te promet que je vais essayer de tenir aru. Il y a tout de même une chose que j'aimerais dire... Si je meurt, je veux qu'on m'enterre avec toi aru. Comme je l'ai dis, tu es une partie de moi. M'enterrer sans toi... Il manquerait quelque chose aru. Alors, tu resteras avec moi, même après ma mort aru. On est lié pour l'éternité. Tu es moi. Sans moi, tu n'existerais pas aru. Alors, jamais, jamais tu ne pourras me quitter aru. Ainsi, je ne te dirais pas au revoir en fait aru. Je vais simplement cacher ses pages honteuses et dégoûtantes de mon existence aru. A quand je te rouvrirais journal aru.
Revenir en haut Aller en bas
Chine / Yao Wang
Chine
Chine
avatar

Masculin
Messages : 216

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique (ou l'infirmerie, au choix.... 8D)
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de Yao   Lun 24 Jan - 19:25

Douzième Page :


Ca fait un sacré bout de temps aru... Il faut dire que j'étais vraiment débordé aru. Je travaille à l'infirmerie en fait, et ça n'arrête pas ; déjà, les fêtes de Noël qui ont causé des problèmes d'indigestion et ensuite, l'arrivée d'un "scientifique" Slovénie et ses produits chimiques aru. Du coup, j'ai vraiment eu beaucoup de travail, tu ne peux pas imaginer à quel poins et en plus, je ne suis même pas payé aru. Espagne dit que c'est de l'exploitation. Il a sûrement raison aru. Mais je ne peux pas laisser mes camarades souffrir aru ! Déjà que je regrette d'avoir envoyé Thalia à l'hôpital (oui, elle m'a demandé de l'appeler Thalia, du coup je lui ai demandé de m'appeler Yao). Enfin bref, j'ai des tas de choses à te raconter, tu sais aru ? En plus, je vais mieux, du coup, c'est plus facile de parler aru. Tu n'imagines pas comme ça a été difficile pour moi aru. Enfin, si, je t'ai un peu raconté dans la page précédente mais à vrai dire, ça ne faisait pas moins mal aru. Au contraire, c'était comme des aiguilles qui s'enfonçaient au fur et à mesure aru. Maintenant qu'elles sont plantées, j'ai moins mal, et certaines sont sorties je crois aru. Je peux de nouveau sourire, je peux dire que je vais bien sans avoir l'impression de mentir aru. C'est bien. J'arrive à oublier que j'ai mal, en fait, j'ai l'impression de plus avoir mal aru. Bien sûr quand j'y repense, à tout ça, j'ai mal aru. Je pleure même la nuit des fois aru. Je ne peux pas m'en empêcher aru. C'est ridicule, je sais mais... J'ai du mal aru. Encore maintenant. Peut-on se remettre de ce genre de chose aru ? Je veux dire, un viol aru. J'ai entendu beaucoup d'histoire comme quoi, ça pouvait briser une vie aru. Est ce que la mienne est définitivement brisée aru ? Est ce que je suis sale aru ? Est ce que mon fil rouge a cassé aru ? Est ce que je vais devoir rester seul aru ? Est ce que le destin d'une nation est d'être seule aru ? Je ne veux pas aru. Je ne veux pas ça aru. Surtout pas. Peut-on réparer ce qui a été brisé aru ? Peut-on recoller des morceaux éparpillés, perdus aru ? Ou doit-on construire autre chose aru ? Je sais pas, j'ai beau chercher, je trouve pas aru. Je crois que me pose trop de questions aru... J'en ai marre aru. Bha, ça va passer aru. J'espère. Peut être. Mais je vais tout te raconter, va, et ça fait un bon bout aru. Je crois que je devrais te parler plus souvent aru. Enfin, parler..... Tu me comprends hein aru ? Enfin, passons....

Je sais pas par quoi commencer aru... Aller, par le plus important pour moi aru... Russie. Oui, je sais, tu en entends souvent parler, toujours de plus en plus, je sais aru. Mais je sais pas.... Je n'arrive pas à ne pas penser à lui, à ne pas parler de lui aru. C'est.... C'est pire qu'une drogue aru. En fait, l'amour, c'est une drogue, oui, c'est ça aru.... C'est bon, j'ai compris aru. L'amour, c'est une drogue, c'est pour ça qu'il fait souffrir aru. C'est pas une maladie comme l'a dit Pologne, c'est une drogue aru. Sauf que pour celle-là, on nous a jamais prévenu et on se fait tous avoir aru. On ne peut pas s'en passer, on se sent bien sur le coup et après, il nous détruit aru. Oui, l'amour, c'est une drogue, la pire drogue qui soit aru. Elle nous attire et nous détruit petit à petit, comme un feu. On s'approche, on touche, on se fait mal, on avance et on brûle aru. ... On dirait un dépressif aru... Remarque, c'est un peu le cas aru. Halala, un vieux dépressif qui radote aru... Ca fait pitié aru. Bref, donc, revenons au sujet principal aru. Russie... Déjà... Il a tenté de se suicider aru. Pourquoi ? Je sais pas aru. Il a fait beaucoup de mal à Grèce aussi aru. Il l'a envoyé à l'hôpital aru. Je me demande bien ce qui a pu se passer aru. Je pense que je ne le saurais jamais aru. Scotland a essayé de m'expliquer vaguement mais j'ai pas compris aru. Je crois que je peux pas comprendre et il vaut probablement mieux que je ne comprenne pas aru. De toute façon, je n'ai jamais réussi à comprendre Russie aru. Je sais pas si c'est parce qu'on est trop différent ou si c'est parce que je suis trop stupide aru. Peut être un peu des deux aru. Va savoir... En tout cas, lui aussi a finit à l'hôpital dans le comas aru. Grèce l'a ramené à l'académie ensuite car un docteur a voulu lui faire une autopsie aru. Une autopsie..... Il voulait le tuer aru ? Quoi qu'il en soit, j'ai du tout préparer pour soigner Russie aru. Puis...... Lorsque je lui ai mis la perfusion au bras, il s'est réveillé aru. Va savoir pourquoi, il est directement allé s'enfermer dans les toilettes et il ne voulait plus en sortir aru. Enfin, il en est finalement sorti puisque je l'ai vu dans le salon aru. Il ne parlait pas aru. Il ne me parlait pas aru. Il voulait m'éviter je suppose aru. Si il me déteste, c'est logique aru. Et pourtant... Va savoir pourquoi, il m'a pris dans ses bras aru. Il n'a rien dit aru. On est juste resté un peu comme ça puis il est parti aru. Je comprend pas aru. Je comprend jamais rien aru. Des fois, j'ai l'impression de le déranger, quand il part comme ça d'un coup sans prévenir aru. Pourtant, une fois, il a dit qu'il me trouvait mignon aru. On ne peut pas dire une telle chose à quelqu'un qu'on déteste ou qui nous dérange aru.... Si ? Je n'y comprend vraiment rien aru. Je suis nul aru. La seule chose que j'arrive à peu près à comprendre, c'est que ça m'a fait plaisir aru. C'est bien hein aru ? Je suis sûr que je vais avancer avec ça aru. Je suis vraiment trop stupide aru. Du coup, je gaffe tout le temps aru. Si je pouvais mieux comprendre les autres, je pourrais les aider, vraiment aru. En fait, il me faudrait un truc du genre "Comment comprendre les autres pour les nuls", ça me conviendrait bien ça aru. Je suis pitoyable hein aru ? Je te plains, devoir endurer tout ça, devoir supporter tout ce que j'ai sur le coeur, devoir entendre tout ce que je ne peux pas dire aru. Mais tant pis, j'en ai besoin, alors je continu aru. Alors... Tu sais.... J'en ai vaguement palé plus haut, mais c'est très important pour moi aru... Tu sais, même si Russie m'a violé, même si il a peut être brisé ma vie, mes valeurs et tout ce en quoi je croyais, je ne lui en veux pas aru. Je n'y arrive pas aru. Je n'ai même pas envisagé d'essayer aru. Tu sais pourquoi aru ? Parce que déjà, c'est de ma faute, je l'ai cherché aru. Si je l'avais laissé, que j'étais resté dans mon coin, il ne m'aurait rien fait aru. Puis surtout... Quand je repense à lui avant, à quand on était ensemble je... C'était bien aru. Il m'a tellement apporté que je peux pas lui en vouloir d'avoir tout détruit aru. Sans lui, c'est vrai, je ne serais pas dans cet état aru. Mais sans lui, je n'aurais jamais connu la signification du mot bonheur aru. Alors non, je ne lui en veux pas aru. Au contraire, je lui suis reconnaissant aru. Enfin, pas pour le viol, mais pour tout le reste aru. Je suis pas maso hein aru... Enfin, pas à ce point aru. Enfin bref, en tout cas, je peux pas lui en vouloir pour ce qu'il m'a fait aru. Puis je l'aime trop pour ça aru. Oui, je l'aime toujours aru. Tu crois que ça va passer un jour aru ? Ce serait peut être mieux si j'arrivais à l'oublier aru. Mais c'est pas comme si c'était facile aru. Je peux pas dire "Tiens, aujourd'hui, j'ai envie de l'oublier aru" puis simplement l'oublier aru. Ca marche pas comme ça aru. Puis... Est ce que j'ai vraiment envie de l'oublier aru ? Je ne crois pas aru. C'est vraiment trop compliqué pour moi aru. Tu sais, je me suis toujours imaginé de longs cheveux blancs, près d'une femme dont les rides ne feraient qu'embellir son sourire chaleureux, des petits enfants jouant sur mes genoux aru. Oui, ça fait très vieux jeu, je sais aru. Puis c'est totalement ridicule aru. Mais voilà.... Pour moi, c'était l'exemple même d'une vie réussie aru. Autant te dire que ça a changé maintenant aru. En fait, je n'ai aucune idée de ce que je serais plus tard aru. Pour l'instant, j'aime Russie, c'est tout aru. Va savoir si ça va changer un jour aru... J'aime trop le son de sa voix quand il parle aru. Puis j'aime aussi simplement le voir aru. Il sourit tout le temps aru... Parfois, je me demande comment il fait aru. Puis c'est quand même quelqu'un de gentil et juste dans le fond, je pense aru. Si il s'en prend à quelqu'un, c'est simplement parce que ce quelqu'un lui a fait quelque chose aru. Enfin, c'est ce que je pense aru. Bon, par contre, il veut frapper mon frère, Yong Soo aru. Parce que oui, Yong Soo est à l'académie aru. Bon, je peux comprendre qu'on puisse avoir envie de le frapper, moi aussi ça m'arrive, surtout la fois où il a hurlé toute la nuit parce qu'il m'a pas écouté et qu'il s'est mangé un gros gâteau à lui tout seul, mais... C'est pas une raison aru. Puis, c'est mon petit frère quoi aru. Même si j'ai parfois du mal à le supporter je... C'est mon frère aru. D'ailleurs, j'aurais peut être pas du dire à Russie que Yong Soo avait tendance à tripoter les autres et plus précisément moi aru... Il a fait une tête bizarre aru... Pourtant, il n'y a pas de quoi s'inquiéter, je doute que Yong Soo aille tripoter Russie un jour aru. Enfin, pour l'instant, Yong Soo est encore en un seul morceau et fait encore régulièrement des indigestions aru. Je sens qu'il va finir par mourir avant l'heure aru. Ca doit être de famille aru. Enfin, sinon, il est plutôt sage pour l'instant aru. Pas comme d'autres élèves de cette académie aru.

Hé oui, j'aurais jamais cru dire ça un jour, mais il y a un élève dans cette académie, il est pire que Yong Soo aru. Je te laisse imaginer le désastre aru. Il s'appelle Slovénie et remplit l'infirmerie et me permet de garder un bon contact avec les médecins de l'hôpital aru. Sérieusement... Je peux presque appeler les médecins par le prénoms aru. Ils m'ont même proposé une carte fidélité aru. Haha... Qu'ils sont marrants, des grands comiques aru. D'ailleurs, ils auraient mieux fait de faire clown ou comique aru... Mais passons.... Doooooonc, Slovénie aru... Je l'aime pas aru. Pas du tout aru. Il a blessé plusieurs élèves de l'académie et Thalia a même finit à l'hôpital aru ! Tu te rends compte aru ? Il fait du mal aux autres, il les utilise comme cobaye pour ses expériences aru ! Savant fou aru. On ne joue pas avec des produits chimiques quand on ne sait pas s'en servir correctement aru. Puis si on veut tester, on teste sur soi aru. Ca motive pour réussir l'expérience aru. En tout cas, on teste pas sur les autres aru. J'ai essayé de lui dire d'ailleurs, mais il m'a envoyé un de ses produits dessus aru. Presque toute la totalité du produit a finit sur mes vêtements et j'ai finit en caleçon au milieu du salon communautaire aru. Heureusement, il n'y avait pas beaucoup de monde et Espagne a été gentil ; il m'a mis une couverture dessus pour me cacher, le temps que j'aille me rhabiller aru. Par contre, mon épaule a été un peu touchée et la peau a pourri à cet endroit aru. Enfin, c'est passé assez vite, la peau est presque toute revenue aru. Puis j'ai plus mal aru. Mais il veut me faire tester d'autres produits aru. Puis il en a essayé un sur Foroyar aru... Il avait les yeux en sang aru. Tu imagines un peu aru ? Après, il ne voyait plus rien aru. Heureusement, Vatican a proposé de l'aider aru. Mais ça n'empêche que ça reste dangereux, très dangereux aru. Enfin, maintenant, tu comprends pourquoi je passe beaucoup de temps à l'infirmerie aru. D'ailleurs Espagne a dit que c'était de l'exploitation aru... D'un autre côté, je peux pas laisser les autres comme ça aru. Enfin bon, quoi qu'il en soit, je suis débordé aru. Je me demande si je vais avoir assez de temps pour réviser les sciences aru. De toute façon, j'en ai jeté la moitié aru. Russie m'a dit que ça n'allait pas plaire à Britannia et il a raison mais.... Mais sinon, j'avais pas assez de place pour mettre l'énorme panda en peluche que j'ai reçu à Noël aru. D'ailleurs, cette peluche est absolument magnifique, comme les autres que j'ai reçu aru. Sauf que celle-la... Je ne sais pas qui me l'a offerte aru. C'est dommage, j'aimerais pouvoir remercier cette personne aru. Russie m'a dit que c'était pas important de savoir ni de remercier cette personne, que ça devait lui convenir si ça me faisait plaisir aru... Mais... Qui pourrait me donner anonymement un cadeau juste pour me faire plaisir aru ? C'est bizarre aru. En plus, je fête même pas Noël aru. Pourtant, Grèce m'a donné une peluche qu'il a fait lui-même aru. Elle aussi est magnifique aru. Je l'adore aru. Mais j'ose pas la prendre avec moi, j'ai peur de l'abîmer aru. Thalia aussi m'a offert une peluche aru. Et un panda sculpté dans du bois aru. C'était joli aru. Ca m'a vraiment fait plaisir aru. Comme pour mon anniversaire aru. Ca me fait plaisir qu'on ai simplement pensé à moi aru. Ca paraît bête, mais..... Ca me rend heureux aru. Comme on dit "il en faut peu pour être heureux ~". Je sais, c'est une chanson Disney aru. Ca n'empêche que je les aime bien ces chansons aru. C'est l'un des rares avantages à être simple d'esprit aru. Il en faut bien aru. Un peu de justice dans ce monde aru. Les gens sont extraordinaires ici aru. Rien que pour ça, je ne regrette pas d'être venu ici, malgré tout ce qui a pu m'arriver aru. Même si les larmes n'arrêtent pas de couler, je préfère cette situation aru. Je m'en fiche de ce que les autres peuvent dire aru. Qu'ils aient raison ou tort aru. De toute façon... C'est ma vie, pas la leur, j'en fais ce que je veux aru. Quitte à finir en Enfer aru. Oui, je suis sali, souillé, dégoûtant aru. Oui, plus personne ne voudra de moi aru. Mais au moins, je n'ai pas de regrets aru. C'est déjà ça aru. Enfin, j'ai beau me dire ça, ça n'empêche que ça fait mal aru. Et j'avoue que des fois, j'ai envie de tout arrêter, de tout recommencer aru. Mais quand j'y pense, je me dis que non, il ne faut pas aru. Tout est bien comme ça aru. Il ne faut pas craquer aru. Je dois essayer d'être fort aru. Essayer... Parce qu'il ne faut pas se faire d'illusions, je suis faible aru. Je ne tiens pas, je craque trop vite aru. Je... Je suis trop fragile en fait aru. Je veux toujours aider les autres et au final, c'est moi qui ai besoin de leur aide aru. C'est nul. Mais c'est moi aru. Je peux rien y faire aru. On peut pas se changer aru. Malheureusement...? Je sais pas aru. Ca serait trop facile si on pouvait se changer d'un simple claquement de doigts aru. Puis je le regretterais sûrement aru. Oublier ce que je suis... Oublier ceux qui sont importants pour moi... Oublier tout ce qui m'a construit mais aussi détruit.... C'est impossible aru. Et tant pis si je suis brisé aru.

Sinon, j'ai regardé Hello Kitty aru. C'était triste aru... Hello Kitty a faillit donner sa vie pour sauver son ami le chien aru ! Elle est si courageuse aru... D'ailleurs, je suis certain qu'elle est amoureuse de son ami le chien, elle rougit quand elle le voit aru. Haaa, que c'est étrange l'amour aru. Mais ça, j'en ai beaucoup parlé aru... Donc, Hello Kitty... Elle s'est mise devant le méchant loup alors qu'il allait attaquer son ami le chien aru ! Puis après, elle est tombée au sol aru. Alors, tous ses amis se sont mis à pleurer et le méchant loup est parti, fier de lui aru. C'était vraiment trop triste aru. J'ai vraiment cru qu'Hello Kitty était morte aru... Son ami le chien aussi aru. Il s'est accroupi près d'elle et il a pleuré aru. Tu crois qu'il l'aime aussi aru ? En tout cas, le chien a pris la main d'Hello Kitty et l'a serrée très fort aru. Alors, elle s'est réveillée en souriant aru. Ils ont tous arrêté de pleurer et ont serré Hello Kitty dans leurs bras aru. C'était trop bien, vraiment aru. C'est mon épisode préféré aru. D'ailleurs, le loup qui s'était caché pour épier la scène pleurait lui aussi aru. Et quand Hello Kitty s'est réveillée, il a sourit aru. Je me demande si il n'est pas jaloux de son ami le chien aru. Il essaye toujours d'éliminer le chien, mais Hello Kitty le protège toujours aru. Elle est vraiment trop courageuse aru ! Elle sourit toujours et peut importe ses problèmes, elle cherche une solution, seule aru. C'est un modèle aru. Je voudrais vraiment être comme elle aru. Tu dois penser que je suis fou aru... Puis surtout tu dois te demander pourquoi je t'en parle à toi aru. C'est parce que je te raconte tout ce que je ne peux pas raconter aux autres aru. Oui, à qui veux-tu que je parle de Hello Kitty aru ? Ca n'intéressera personne aru. Peut être Grèce, mais en ce moment, je pense qu'il vaut mieux ne pas parler de chats avec lui aru. Pourquoi ? Parce que le directeur a tué la majeure partie des animaux présents dans l'académie aru. Pourquoi il a fait ça aru ? Je ne comprend pas aru. Ca aurait été beaucoup plus simple de renvoyer les animaux chez eux aru. En plus, il les a utilisé comme plat à la cantine aru. C'est encore plus horrible aru. Non pas que je ne mange pas les mêmes animaux, mais c'étaient des animaux de compagnie aru. Et surtout, des amis pour certains aru. Je veux dire, pour certains, manger ces animaux c'est comme si pour moi on mangeait Grèce, Pologne ou Thalia aru. C'est vraiment horrible aru. Je ne veux même pas imaginer une telle chose aru. Jamais je ne le supporterais aru. C'est vraiment la pire des choses aru. Doit-on tout endurer sous prétexte que nous sommes des nations aru ? Que l'on doit se préparer à tout aru ? Une nation est avant tout humaine car sinon elle ne pourrait pas comprendre son peuple aru. Une nation souffre aussi, comme tout le monde aru. Nous ne sommes pas obligés de subir les pires horreurs aru. On a pas le droit d'aimer aru ? Faut-il absolument nous supprimer ce qui nous apporte du réconfort aru ? Tout ça parce qu'on doit se préparer à tout aru ? Non. Nous ne sommes pas des machines aru. La nature nous a fait humains pour qu'on puisse aimer notre peuple aru. Pourquoi personne ne nous l'apprend à l'académie aru ? On nous apprend des tas de choses compliquées pour qu'on soit au top, comme des machines, mais le plus important, on le laisse de côté aru. Il faut tout savoir pour prendre les bonnes décisions pour notre peuple aru... Mais comment peut-on prendre les bonnes décisions si nous sommes des machines aru ? Si on aime pas notre peuple comment pourra-t-on prendre les bonnes décisions pour lui aru ? Je crois que l'amour des autres, c'est le plus important pour une nation aru. Si on aime on finira toujours par prendre les bonnes décisions au bout du compte aru. Parce qu'on fera tout, parce qu'on sera prêt à travailler aru. C'est l'amour qui fera de nous un bon guide pour le peuple et non le savoir aru. Parce que le savoir, lui, peut être utilisé à mauvais escient pour utiliser le peuple aru. L'amour nous remettra toujours sur le bon chemin aru. Parce que si on veut le bien des autres, on finira bien par y arriver aru. Je crois que ma version est... Comment dire... Propre à ma logique aru ? Mais tellement plus pratique aru. D'ailleurs, certains peuvent penser ce qu'ils veulent, mais je suis certain que tous les élèves de cette académie feront de très bonnes nations aru. Je suis sûr que si je demande à chacun d'entre eux si ils aiment leur pays, ils répondront "oui" aru. Si on a été choisit, ce n'est pas pour rien aru. C'est parce qu'on a quelque chose qui fait qu'un jour nous serons capable de guider, d'aider, de relever notre peuple aru. Après, il faut juste faire le maximum pour lui et ressortir vivant de cette académie aru. Mais c'est mon avis et probablement personne n'écoutera l'avis d'un imbécile, à part toi aru. Alors, je te parle à toi de ce que personne ne voudrait écouter aru.

Enfin, je crois que j'ai fait le tour aru. Je crois que si tu le pouvais, tu t'enfuirais, mais tu peux pas alors tu restes là, dans mon tiroir au milieu de diverses photos de mes frères et soeurs aru. Des fois, je me demande pourquoi je t'écris, je te relis jamais aru. Sûrement parce que je garde trop de choses et que j'ai besoin que ça sorte aru. Enfin, trop de choses aru... Je dis toujours la même chose, je radote, comme les vieux aru. Mais c'est pas nouveau, je pense comme un vieux aru. A dix-neuf ans, si c'est pas triste ça aru. Le pire c'est que j'air la mentalité d'un gamin de huit ans aru. J'aime les peluches, je dors la bouche ouverte et parfois, je bave même en dormant aru. Mais heu..... Ca c'est plus rare aru. Ca m'arrivait surtout avant aru. Maintenant, c'est passé aru. Heureusement. La honte aru. Rien que d'y penser, je suis tout rouge aru. Quelle horreur aru. Enfin, je crois pas que ça me soit arrivé devant qui que ce soit aru. C'est déjà ça aru. Sinon, je vais m'occuper des visites médicales maintenant aru. Rien qu'à l'idée de voir des gens en caleçon ou sous vêtements, ça me met mal à l'aise aru. En plus, l'infirmière a dit que certains élèves enlevaient tout aru. TOUT ! T'imagines ? C'est horrible aru ! Enfin, je vais faire un effort, c'est mon travail aru. C'est pour la santé des élèves de l'académie aru. J'y arriverais aru. Je ferais des efforts aru. C'est juste des sous vêtements, c'est comme les maillots de bain aru. Remarque... J'ai jamais été à l'aise face à un maillot de bain aru. Bha, on s'en fiche, je finirais bien par m'y faire aru. Aller.... A toutes aru. Et surtout, bouge pas aru.

Obla-di Obla-da la vie continue ~
Revenir en haut Aller en bas
Chine / Yao Wang
Chine
Chine
avatar

Masculin
Messages : 216

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique (ou l'infirmerie, au choix.... 8D)
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de Yao   Jeu 24 Fév - 19:48

Treizième Page :


Coucou toi aru. J'en ai des choses à te raconter aru. Je sais pas comment je fais, mais j'ai beau être au fond du trou, je trouve le moyen de creuser encore aru. Encore et toujours aru. Le karma et contre moi aru ? Ou suis-je stupide à ce point aru ? Je suis un frère indigne aru. Y a rien de plus à dire aru. Je voudrais retourner en arrière et tout effacer aru. Enfin... Ma mémoire a déjà tout effacé aru. Haha. Il paraît qu'il peut arriver d'oublier certaines choses inconsciemment pour le bien de notre santé mentale aru. Je suis tombé bien bas aru. En plus, j'ai mal à la tête aru. Aux poignets aussi aru. Je sais même pas pourquoi aru. Enfin, Kiku m'a expliqué un peu aru. J'ai pas trop compris aru. Je crois que je veux pas comprendre aru. J'en sais déjà trop aru. J'en ai fait déjà trop aru. Si je devais faire un souhait, ce serait de revenir à l'époque où nous étions tous encore petits aru. Au moment où je n'étais pas amoureux aru. Au moment où nous étions encore innocents aru. Au moment où le sourire de l'un de mes frères ou de l'une de mes soeurs me suffisait aru. Au moment où tout était simple aru. Au moment où je n'avais pas encore perdu le contrôle de ma vie aru. Thai Ha a raison, je ne fais que faire des bêtises aru. Pardon. Je suis un mauvais frère aru. Tu dois avoir honte aru. Les autres aussi, Fai, Yong Soo aru. Ils ont raison aru. Je suis incapable de les protéger en plus aru. Je suis décidément trop faible aru. Je ne mérite pas que vous m'appréciez autant aru. Je suis perdu aru. Je sais plus où j'en suis aru. J'en ai marre aru. J'en ai marre et j'ai peur aru. J'ai peur de perdre ma famille aru. J'ai peur qu'ils se mettent à me détester à cause de toute ce que j'ai fait aru. Mais je comprendrais, c'est normal aru. De toute façon, ce n'est pas la première page que je trempe en pleurant aru. Et ça ne sera sûrement pas la dernière, je suppose aru. Et de toute façon, je suis seul, personne ne m'entendra renifler aru. Personne ne viendra me demander ce qu'il se passe aru. De toute façon, j'ai oublié, c'est comme si il ne s'était rien passé, pas vrai aru ? Donc ça ira aru. Si il ne s'est rien passé, il n'y a aucune raison pour que je perde ma famille aru. Donc j'ai qu'à faire comme si rien ne s'était passé aru ! J'ai de toute façon bien assez de problèmes pour me prendre la tête aru. Donc autant laisser ceux dont je ne me souviens pas aru. Enfin, je dis ça aru... Jamais ça ne passera inaperçu aru ! Je peux faire tout ce que je veux pour le cacher, ça se voit facilement aru. Fai l'a bien vu aru. Je pourrais probablement pas lui cacher longtemps aru. Fai... J'ai peur que tu me laisses aru. Je n'ai déjà pas réussi à te protéger d'Angleterre aru. J'ai peur que tu me laisses comme Kiku aru. C'est pourtant inévitable aru. Là, tu es jeune, mais tu vas grandir, tu vas t'éloigner aru. Je veux pas aru. Je veux que tu restes avec moi pour toujours aru. Et les autres aussi aru. Je suis égoïste, je le sais aru. Mais je ne supporterais pas de perdre ma famille aru. Tu comprends aru ? Ma famille, maintenant que j'y repense, c'est un peu comme mon coeur aru. Où ce qu'il en reste vu qu'une bonne partie a été emportée par Russie aru. Russie... Je suis désolé aru. J'ai toujours dit que je n'aimerais que toi aru. Et c'est vrai, je n'aime que toi mais... Je suis désolé aru.

Je crois que pour que tu comprennes, le mieux, c'est de commencer par le tout début aru. Puis bon, je vais pas te raconter que des choses tristes aru. Parce qu'il n'y a pas que ça non plus dans ma vie aru. Il y a aussi des choses bien aru. Déjà, ma famille aru. Tu peux pas savoir à quel point ça fait du bien de pouvoir reprendre mes frères dans mes bras aru. Puis le sourire de Fai m'avait manqué aru. Et celui de Yong Soo aussi aru. Et Thai Ha aru. Thai Ha n'a pas changé aru. Toujours aussi douce et calme aru. Enfin, presque. Elle m'a craqué le dos quand même aru. Ha, Thai Ha, pardonne moi aru. Je ne peux même pas te dire ce qu'il se passe aru. J'ai trop peur que tu me détestes aru. Tu es toujours aussi jolie quand tu souris aru. Tu es vraiment quelqu'un d'admirable aru. Même quand tu te mets en colère après moi aru. C'est parce que tu t'inquiètes aru. J'aimerais pouvoir te promettre d'arrêter de faire des bêtises aru. J'aimerais arrêter de te causer des soucis aru. Mais je peux pas aru. Je suis trop stupide pour pouvoir réfléchir un instant à ce que je fais aru. Je ne sais que pleurer en regardant le résultat final aru. Désolé. Tu dois vraiment avoir honte de moi hein aru ? C'est naturel après tout aru. Mais ça va s'arranger aru. Tout fini par s'arranger, pas vrai aru ? Dis moi que ça va s'arranger aru. Dis moi que tout n'est pas perdu aru. Dis moi qu'il est encore temps de réparer mes erreurs aru. Thai Ha... Je suis désolé aru. Je voudrais être aussi fort que toi aru. J'ai envie de te voir aru. J'ai envie que tu me dises "Ce n'est rien, ça ira mieux demain" aru. Même si c'est un mensonge aru. J'ai besoin de toi aru. Toi, ma soeur aru. Dis moi que ça va passer aru. J'ai beau me le dire, j'ai beau essayer de sourire, j'ai du mal à y croire aru. Et après, j'essaie de persuader Kiku aru ?! J'essaie de me dire que tout ceci n'est un cauchemar aru. Un cauchemar éveillé qui à défaut de laisser des souvenirs, laisse des traces aru. Des preuves qu'il était bien réel aru. Je sais plus du tout où j'en suis aru. Il est où le chemin que je dois suivre aru ? Thai Ha, aide moi s'il te plaît aru. Je te promet de faire des efforts pour faire moins de bêtises aru. Je peux pas faire plus aru. Tu... Ca ne doit pas t'intéresser, d'autant plus que je discute avec mon journal là aru..... Mais c'est parce que tout ça, je peux pas te le dire en face aru. J'ai pas envie de te voir t'éloigner de moi aru. Et Yong Soo... Tu m'aimes tellement aru. Alors que je n'ai pas toujours été gentil avec toi aru. Comment j'ai fait pour ne pas supporter quelqu'un qui m'aime autant aru ? Toi qui ne vois le mal nul part aru. Je t'aime vraiment, toi aussi aru. Tu ne me quitteras jamais, n'est ce pas aru ? Je serais toujours ton aniki aru ? Je ne te le dirais probablement jamais, mais j'ai besoin de toi aussi aru. Tu sais, quand je suis arrivé ici, ça m'a fait bizarre de ne pas te voir aru. De ne pas te dire d'arrêter de faire des bêtises aru. Mon petit frère aru. Tu m'as tellement manqué, en fait aru. Je ne te l'avouerais jamais, c'est trop gênant aru. En plus, j'ai peur que tu ma fasses un "câlin spécial aniki" aru. Haha, je ris entre mes larmes aru. Yong Soo, tu es vraiment un rayon de soleil aru. Mais vraiment, arrête tes câlins spécial aniki aru. Ca, je n'hésite pas à te le dire aru ! Un jour, si j'ai assez de courage, je t'avouerais combien je tiens à toi aru.... Ce sera probablement après ma mort et quand quelqu'un ouvrira ce journal aru. Désolé. Vraiment. J'essaierais de faire plus attention à toi aru. Un rayon de soleil a besoin d'être préservé pour continuer à briller aru. Promet moi que tu n'arrêteras jamais de sourire aru. Si un jour on te fait pleurer, dis le moi aru. Personne n'a le droit de te faire perdre ton sourire aru. Même si c'est moi aru. Personne n'a le droit de te faire du mal aru. Tu dois rayonner pour toujours aru. Je me sens tellement bête à écrire ça ici aru. Mais j'ai tellement besoin de le dire aru. Sauf que je n'ai pas le courage de le dire en face aru. Désolé, toi aussi, pardonne moi aru. Ne me laisse pas, d'accord aru ? Jamais. Jamais jamais. Je t'aime trop pour ça aru. J'essaierais de te le montrer un peu plus aru. Mais me laisse pas aru. D'accord ? Même si j'ai fais les pires erreurs, pardonne moi aru. Je t'en prie aru. J'aurais toujours besoin de toi, mon frère aru. Je t'aime aru. Vraiment vraiment aru. Alors, continu de briller aru. Tu es un petit soleil plein d'avenir, alors ne fais pas comme moi, ne le gâche pas aru. Même si tu es souvent stupide et envahissant, n'oublie pas que tu es génial aru. Enfin, essaie, avec ce que ta mémoire te permet aru. Pourquoi je n'arrive pas à arrêter de pleurer aru ? Quand je pense à toi, j'ai envie de rigoler aru. Finalement, tu me redonnes le sourire aru. Même quand je pleure, tu es ce petit bout de lumière qui fait sourire aru. Surtout, ne change jamais Yong Soo aru.

Je m'éloigne du sujet aru... Mais... Je m'en veux tellement aru. Je fais du mal à tous ceux auxquels je tiens aru. Comme Fai aru. Fai.... Pourquoi me pardonnes-tu aussi facilement aru ? Je n'ai jamais su m'occuper de toi correctement pourtant tu continues de m'affirmer que j'ai toujours été un bon grand frère aru. Pourquoi ? Pourquoi me dis-tu ça alors que ce n'est pas vrai aru ? Tu le sais aru. Et pourtant, tu es là, tu es toujours là pour me consoler quand j'ai besoin de toi aru. Je peux pas en dire autant que moi aru. Je dis être ton grand frère, mais au final, c'est toi qui t'occupes de moi aru. Comment fais-tu pour tenir aru ? Tu dis être faible mais tu es loin de l'être aru. Pourquoi tu gardes toujours tout pour toi aru ? Peut être ne me fais-tu pas confiance aru. Ce que je comprend tout à fait aru. Je n'ai pas été à la hauteur aru. Je n'ai même pas éré capable de te protéger d'Angleterre aru. Je l'ai laissé t'emporter sans rien pouvoir faire aru. Je n'ai pu que jouer les spectateurs aru. Mais pire encore aru... Je t'ai fait des tas promesses que je n'ai pas tenues aru. Pourtant, tu continues de dire que ce n'est pas ma faute aru. Que tu comprends aru. S'il te plaît, cesse de tout garder pour toi aru. Cesse de dire que je fais tout bien aru. C'est faux aru. Je t'en voudrais pas si tu te mets à me haïr aru. A me blâmer aru. Oui, je ne supporterais pas de te perdre aru. Oui, je suis prêt à tout pour te garder prêt de moi, comme Kiku, mais si c'est ton choix, pourrais-je t'en empêcher au final aru ? Comme Kiku, je n'ai pas pu l'empêcher de partir ce fameux jour aru. Je suis égoïste aru. J'aimerais que tu sois heureux et pourtant... Je souhaite par dessus tout te garder aru. Régulièrement, je te dis en riant que c'est tant mieux si tu n'es pas amoureux, comme ça, tu restes avec moi aru. Au fond, je sais que ce n'est pas une plaisanterie aru. Je veux vraiment te garder aru. Te garder avec moi aru. C'est tellement égoïste aru. Je compte toujours sur toi pour me consoler, je te fais des promesses que je ne tiens pas et après, je te demande de rester avec moi aru. Je ne fais pas assez attention à toi alors que pourtant, je t'aime tellement aru. Tu sais, quand je te vois sourire, je me dis que tu as vraiment un beau sourire aru. Et au fond ça m'inquiète aru. J'ai peur aru. J'ai peur du jour où ces sourires ne seront plus destinés à ton grand frère mais à celui qui fait battre ton coeur aru. Je ne veux pas te voir t'éloigner aru. Pas toi aru. S'il te plaît, reste avec moi aru. J'essaierais de faire plus attention à toi aru. Tu es tellement important pour moi aru. Vraiment. Ne pars pas aru. Jamais. Jamais jamais aru. Continu de me sourire à moi aru. Je veux continuer à passer mes journées avec toi aru. Te garder dans mes bras ou rester dans les tiens aru. Avec toi, tout est simple aru. Tu es mon frère et tu le resteras aru. Je sais qu'avec toi rien ne changera aru. Je sais qu'avec toi, ça ne finira pas comme avec Kiku aru. Tu me l'a dis d'ailleurs aru. Ca m'a tellement rassuré aru. Car je sais que toi aussi, pour pouvoir te garder, j'aurais accepté ce que j'ai accepté avec Kiku aru. Mais toi, tu m'as dit que tu ne ferais pas ça aru. Merci. Je te serais toujours reconnaissant aru. J'aimerais vraiment pouvoir en faire autant pour toi aru. J'aimerais être aussi mature et fort que toi aru. Courage, continu comme ça aru. Tu es vraiment génial aru. Je sais pas ce que je ferais sans toi aru. J'ai tellement peur de te voir grandir aru. De te voir prendre tes ailes et t'éloigner de moi aru. Je veux revenir au temps où tu t'asseyais près de moi pour écouter des histoires aru. Je suis désolé, tu en sais probablement trop aru. Tu n'aurais certainement pas voulu l'apprendre aru. Ce que j'ai fait avec Kiku aru. J'aurais sûrement pas du te le dire aru. Je t'ai fais du mal aru. Mais je n'ai pas pu te le cacher aru. Je suis désolé, vraiment aru. J'ai tellement besoin de toi aru. J'ai tellement besoin que tu me consoles aru. Dire que tu dois prendre tellement de responsabilités et tu es encore si jeune aru. C'est de ma faute tout ça aru. Et pourtant... Tu continues de m'écouter aru. Tu me dis d'être heureux aru. Mais... Et toi aru ? Tu me dis de m'inquiéter pour moi, mais toi aru ? Je voudrais que toi aussi tu sois heureux aru. Je voudrais que tu me racontes ce qui ne va pas aru. C'est moi qui suis censé te protéger et m'occuper de toi, pas l'inverse aru. C'est moi qui ai des responsabilités, pas toi aru. Et pourtant... Pourtant, j'ai parfois l'impression que c'est toi mon grand frère aru. Que tu essaies de me protéger aru. J'adore aru. Ne change jamais rien aru. Continu de me sourire à moi aru. Continu de me serrer contre toi en me rassurant aru. S'il te plaît, ne me laisse pas tomber aru. Jamais. Continu d'être mon soleil à moi aru. J'aimerais que tu ne brilles que pour moi aru. Je sais, c'est possessif et égoïste aru. Je crois que je t'aime un peu trop aru. Comme le reste de la famille aru. Haha, on ne peut pas dire que je fasse les choses dans la demie-mesure aru... Mais sans vous tous, je ne serais rien aru. Déjà que je ne suis pas grand chose maintenant aru... Mais vous êtes tous formidables aru. Toi aussi Fai aru. Je ne vous le dirais jamais assez aru... Il faut dire que je ne le dis presque jamais aru. Et pourtant, je vous aime tous si fort aru. Je ne supporterais jamais de perdre l'un d'entre vous aru. Surtout toi Fai aru. Si tu pars, qui va s'occuper de moi aru ? Je dis ça en rigolant mais... Au fond j'en pleure aru. J'ai tellement peur de te perdre aru. J'ai déjà eu tellement mal lorsque tu es parti avec Angleterre aru. Je veux que tu restes près de moi quoi qu'il arrive aru. Pour toujours aru. Je ferais de mon mieux pour être un grand frère à la hauteur aru. Je suis prêt à n'importe quoi aru. Pourvu que tu restes près de moi aru. Je t'aime.

Ceci dit, tu dois te demander ce qu'il se passe aru... Tout a commencé un soir aru. Ce soir où Grèce n'allait pas très bien et nous avons essayé de le consoler, avec Kiku aru. D'ailleurs, Kiku non plus n'allait pas très bien aru. Puis après, j'ai parlé avec Kiku aru. Il était tard je crois aru. Et sans prévenir, Kiku m'a embrassé aru. Oui, mon frère m'a embrassé aru ! Et je n'ai rien fait, rien du tout aru. La surprise me diras-tu aru... Alors... Alors... Alors pourquoi après, moi, je l'ai embrassé hein aru ? Tu peux me l'expliquer ça aru ?!! Kiku, mon frère aru. Je l'ai embrassé aru. Je comprend pas pourquoi aru. Je ne l'aime pas aru. Enfin, je n'en suis pas amoureux, plutôt aru. J'étais malade je crois aru. Mais cette nuit là, rien d'irréparable aru. Ca s'est arrêté à temps aru. Par contre, le lendemain, je n'arrivais plus à le regarder dans les yeux aru. Thai Ha a bien remarqué que notre comportement n'était pas normal et nous a laissé seul un moment aru. On a pas tellement parlé et quand Thai Ha est revenue, Kiku s'en réfugié dans la chambre aru. Je l'ai suivi et là encore on a parlé aru. Enfin, on a pas du que parlé aru. Parce qu'au milieu de la nuit je me suis réveillé dans son lit aru. Et j'avais des marques un peu partout aru. Ceci dit, je ne me souviens de rien, comme Kiku aru. Ce doit être parce qu'on était malade aru. Ou alors... Peut être que je n'avais pas envie de me souvenir de ce qui s'est passé, au fond aru. Parce que ça aurait été trop douloureux aru. C'est ce que je me suis dit quand Kiku m'a expliqué ce qu'il s'était probablement passé aru. Il m'a dit qu'il a du m'attacher avec une corde aru. Pourquoi ? Je n'en sais rien aru. Je vois pas pourquoi Kiku m'aurait attaché avec une corde aru. Je ne pense pas qu'il ai prévu de me kidnapper aru. C'est bizarre aru. Il a aussi dit que les marques que j'avais aux poignets, dans le coup et tout ça venaient de lui aru. Il a dit que... Bha voilà quoi aru. On a commis une grosse bêtise aru. Une chose qu'on aurait jamais du faire aru. Je comprend pas aru. Comment on a pu faire ça aru ? On est frère, rien d'autre aru ! Moi je ne l'aime que comme un frère aru. Je le sais aru. Peut être que si j'ai accepté d'aller aussi loin avec lui c'est parce que... Parce que j'ai du avoir peur qu'il le prenne mal et qu'il me déteste aru. Qu'il s'éloigne de moi aru. Encore une fois aru. Et ça, je ne l'aurais pas supporté aru. Je l'aime. Beaucoup trop aru. Et c'est pour ça que j'ai accepté de sortir avec lui aru. Pour rester avec lui aru. Pour pas qu'il me laisse aru. Je suis vraiment égoïste aru. J'en suis conscient aru. Et ça me fait mal aru. A chaque fois qu'il me sourit aru. A chaque fois qu'il m'embrasse aru. A chaque fois qu'il me serre contre lui aru. A chaque fois qu'il me dit "Je t'aime" aru. J'ai mal aru. J'ai l'impression que mon coeur va s'arrêter de battre aru. J'ai peur de le briser aru. Mais je veux le garder près de moi aru. J'ai mal aru. Lorsqu'il m'a demandé si je l'aimais je n'ai rien répondu aru. Et lorsque qu'il me dit "Je t'aime" je sens ce curieux poids sur mon estomac aru. Ce poids qui me dit que je suis dans la mauvaise voie aru. Mais je continu sur mon chemin, je contourne sa question par un sourire ou par un baiser aru. Je suis horrible, je le sais aru. Faire autant de mal à une personne que j'aime autant aru. Pur égoïsme aru. Tout ça par peur de te perdre aru. Tout ça par crainte que tu t'éloignes aru. Tout ça parce que je ne veux pas revenir à ce moment où tu m'as laissé aru. Lorsque je t'ai vu froid et distant, j'ai eu peur aru. J'ai cru que c'était fini aru. Que je t'avais à nouveau perdu à tout jamais à cause de cette erreur aru. J'ai essayé de te proposer de faire comme si rien ne c'était pasé aru. Tu as refusé aru. Tu as dit que pour toi, je n'étais pas un frère aru. Que de toute façon, on ne couche pas avec un frère aru. C'est vrai aru. Je suis horrible, tu as raison aru. Et pourtant je t'aime tellement aru. Toi aussi, je ne sais que te faire du mal aru. Je l'ai vu lorsque tu as crié aru. Lorsque tu es tombé à terre en pleurant aru. Je n'ai rien pu faire pour te consoler ou te rassurer aru. Je n'ai pu que te montrer mon égoïsme en te demandant de rester avec moi aru. Tu as accepté aru. Tu m'as proposé de sortir avec toi aru. J'ai accepté pour rester avec toi aru. Parce que ce que je ne pourrais pas supporter c'est de te perdre encore une fois aru. Je ne veux pas te perdre aru. Je t'aime aru. C'est mal ce que je fais, je le sais aru. J'ai toujours rêvé d'une famille unie et je suis le premier à la détruire, tu te rends compte aru ? La vie est ironique aru. Tu ne me pardonneras peut être jamais cette erreur-là Kiku aru. Dommage, dire qu'on s'était enfin réconciliés après toutes ces années aru. Le destin sûrement aru. On doit pas être faits pour s'entendre aru. Pour moi je t'aime Kiku aru. Je veux pas rester loin de toi aru. Tu comptes trop pour moi aru. Mais je ne t'aime que comme un frère aru. Pardonne moi, s'il te plaît aru. Je vais rester avec toi aru. Je vais pas te laisser seul aru. Peu importe les moyens par lesquels je resterais avec toi aru. Je suis même prêt à sortir avec pour le restant de mes jours, pourvu que tu ne me laisses pas aru. Je sais, c'est cruel ce que je fais aru. Et le pire, c'est que je l'aurais pour rester avec n'importe quel autre membre de la famille, que ce soit Thai Ha, Yong Soo ou encore Fai aru. Egoïsme pur aru. Je suis vraiment désolé, crois moi aru. J'aimerais vraiment être capable de t'aimer comme tu le voudrais aru. Malheureusement, pour moi, tu es un frère aru. Un frère que j'aime un peu trop aru. Je t'aime Kiku aru. Restes toujours avec moi aru. Never let me go

Tu vois, c'est horrible ce que j'ai fais aru. Je suis en train de briser ma famille de mes propres mains aru. Je déchire mon coeur de ma propre volonté aru. J'ai perdu le contrôle de la situation aru. Tout m'échappe aru. J'ai l'impression de vivre un cauchemar éveillé aru. C'est un cauchemar qui laisse des traces aru. Certaines qui s'effacent et d'autres qui s'aggravent avec le temps aru. J'ai l'impression d'être le spectateur de ma vie aru. J'ai l'impression de crier à quelqu'un d'autre de ne pas faire de mal à mes frères mais ce quelqu'un d'autre ne m'écoute pas aru. Il se sert de mon corps pour briser ma famille aru. J'en peux plus aru. Y a-t-il un moyen d'arranger ça aru ? Oui, il y en a un aru. J'en suis convaincu aru. Je ne l'ai juste pas encore trouvé aru. Mais ça viendra, pas vrai aru ? Parce que tout au fond de moi, j'aime ma famille plus que tout aru. Alors je vais trouver une solution aru. Et tout redeviendra comme avant aru. On aura peut être encore des marques, mais on sera tous ensembles aru. Pour toujours aru. M'en voulez pas aru. Je vous promet de faire des efforts aru. Je vous promet d'être un meilleur frère aru. Je vous promet de tout faire pour être à la hauteur aru. Alors ne m'abandonnez pas, je vous aime aru. Sincèrement. Peut être pas comme il faudrait, mais je vous aime tous aru.

Wo Ai Ni
Revenir en haut Aller en bas
Chine / Yao Wang
Chine
Chine
avatar

Masculin
Messages : 216

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique (ou l'infirmerie, au choix.... 8D)
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Les (més)aventures de Yao   Sam 7 Mai - 17:55

Quatorzième Page

Coucou, ça fait un bon bout de temps aru... Je devrais pourtant te tenir à jour plus souvent, j'ai tellement de choses à te raconter aru ! Que ce soit sur Fai, Russie, Japon ou même Thai Ha et Yong Soo aru. Bref, aujourd'hui, je vais te faire un sacré roman aru... Ca m'apprendra à t'oublier dans un coin aru. Il faut dire que je t'ai changé de cachette et j'avais oublié aru... Tout de suite, ça devient plus difficile aru... Bha, c'est pas grave, je n'ai pas vraiment eu besoin de toi aru. Maintenant, j'ai Fai pour parler aru. Fai.... Je crois que si je me met à en parler, je ne vais pas m'arrêter aru... Enfin, c'est pas grave, tu es un journal, tu ne peux pas vraiment dire quoi que ce soit aru ! Même si moi je suis en train de te parler aru.... Enfin, qu'importe, tu vas donc m'écouter, aujourd'hui encore aru. Puis bon, tu as été un sacré soutient pour moi aru. J'ai encore envie de pleurer en revoyant tes pages qui ont été mouillées et l'encre qui a bavé aru. C'étaient des moments difficiles aru. Mais maintenant, tout va bien aru. Il me reste les souvenirs et parfois ils reviennent, c'est normal mais je fais avec aru. Je m'en sors aru. Sauf en sciences aru.... Ca j'ai du mal aru. Mais Yong Sun m'aide aru. Je me demande comment il fait aru...... Il connaît déjà TOUT mon programme alors que moi j'ai encore du mal avec le programme de Fai qui est en niveau primaire aru........ Je dois vraiment être stupide aru... Mais heureusement, les langues ça marche bien aru. Il faut dire qu'en Chine, en plus du mandarin, il y a beaucoup de dialectes aru. Quand je dis beaucoup, c'est plus de quarante dialectes au moins aru. Je me demande si quelqu'un les a déjà compté aru.... Bref, je les connais tous, ou presque aru. C'est normal pour moi qui souhaite devenir une nation, la Chine aru ! D'ailleurs, mon pays me manque aru. J'ai envie d'y retourner aru. Non pas pour arrêter l'académie ou quoi que ce soit, juste pour retrouver un peu la maison aru. J'ai même pas de photos aru....... Enfin, j'ai encore toutes celles de la famille aru. Mais je n'ai pas envie de les sortir pour les mettre ici aru... J'en mettrais peut être une de Fai parce que quand même, c'est important aru. Je t'expliquerais ça après, mais tu vas trouver ça anormal et honteux aru. Mais tu as l'habitude avec moi aru.... Halala, je suis vraiment désolé aru.... Mais il y a certaines choses que toi seul est capable d'entendre aru... Tout ce que je ressens tout au fond de moi, tu es le seul capable de le supporter aru. Puis, ce n'est pas que je ne fais pas confiance aux autres ou quoi que ce soit aru... C'est juste que ça inquièterait inutilement aru. Fai surtout aru... Pourtant, c'est de lui dont il faut s'occuper aru... Et lui n'arrête pas de dire que je n'ai pas à m'inquiéter pour lui aru.... Il est trop gentil aru. Mais bon, c'est comme ça que je l'aime aru... Oui, je sais ce que tu penses aru ! Mais on verra ça après aru ! Parce qu'il faut commencer par le début aru. Le tout début aru. Ca va faire long aru. Holala, je n'en vois pas le bout aru... Ca passe trop vite aru. D'ailleurs, c'est dans à peine quelques moi que j'aurais mon examen pour finir l'académie aru... Déjà... Quand je pense qu'au départ je ne voulais pas y aller, maintenant, je n'ai plus envie d'en partir aru. Trop de choses me manqueraient aru. Bon, après, il y a certaines choses que je laisse sans regret, comme Angleterre et les sciences aru. Mais partir, ça veut dire être loin de ma famille (ou plutôt de ceux que je considère comme tel, vu que Singapour, Vietnam, Japon... Enfin, beaucoup de monde n'est pas de cet avis...) ou de mes amis et de ceux auxquels je me suis attaché aru. Ca ferait bizarre aru.... Les choses ne seront plus les mêmes aru.... Pourquoi tout doit toujours changer aru ? Tu peux m'expliquer aru...? Moi je suis bien comme ça, mais non, je dois grandir aru.... Devenir une Nation aru. Oui, j'aime mon pays et ses habitants aru. Mais je n'ai pas envie de laisser ceux que j'aime ici aru. Mais....... Il existera toujours un moyen de garder contact aru ! Après tout, je peux envoyer des lettres par exemple aru. Oui, ce n'ai pas comme si tous ceux que j'ai rencontré ici allaient disparaître de ma vie aru. Ils sont là et le seront toujours aru. Enfin presque.... Mais passons, j'ai d'autres choses à te dire aru !

Déjà, Japon.... Tu t'en doutes probablement, c'est finit aru. De toute façon, on n'était pas amoureux, ça ne pouvait pas durer aru... Lui aimait Pays Bas aru... Alors... Pourquoi ? Pourquoi m'a-t-il demandé d'être avec lui aru ? Aucun des deux n'avaient de sentiments aru... Oui, je l'aime, mais comme un frère aru. Enfin... Lui........... Lui......... Je ne compte pas pour lui aru.... En fait, il se sentait seul et il a simplement cherché un jouet pour combler sa solitude aru ? Comme Russie aru... Russie, jusqu'à Fai, c'était l'homme que j'ai le plus aimé aru. Aimé à en mourir. L'amour fou aru... Oui, j'étais fou de lui, tout simplement aru... J'avais besoin de lui comme on a besoin d'une drogue aru... C'était quelque chose de mauvais, de malsain aru........ Mais je ne contrôlais rien aru. Je n'ai jamais rien contrôlé aru. Même quand il me faisait du mal je ne pouvais pas m'empêcher de l'aimer aru. C'était comme si.... Comme si je voyais des ronces sur un chemin et que j'essayais de les écarter avec seulement mes doigts aru. Sauf qu'au final, ces ronces ont grandi et m'ont fait prisonnier aru. Mais ça, c'est passé aru. Bien sûr, il reste toujours un petit quelque chose aru... Je veux dire, il m'arrive de regretter parfois le temps que je passais avec Russie aru. Ces moments où il me gardait contre lui aru. Parce qu'avec lui, il n'y a pas eu seulement des moments douloureux aru. Il y a eu aussi de bons moments aru. Des moments irremplaçables aru. Des moments inoubliables aru. Des moments du passé aru. Je dois les laisser de côté aru. Puis, maintenant, il y a Fai aru. C'est vrai, c'est différent, mais pour rien au monde je ne laisserais Fai aru. Même pas Russie aru. Russie, c'est finit aru. Je crois que j'ai enfin réussi ce que j'aurais du faire depuis longtemps... Passer à autre chose aru. En plus il devient bizarre aru. Au départ, je pensais que j'étais le seul auquel il s'en était pris aru.... Mais non, Roumanie aussi aru. Roumanie et sûrement d'autres aru...... C'est affreux aru. Briser tant de personnes aru.... Pire encore...... Et si il s'en prenait à Fai, Thai Ha, Yong Soo ou encore Yong Sun aru...?! Je ne le supporterais pas aru. Qu'on me brise, à la rigueur, je suis idiot, je n'ai qu'à faire attention aru.... Qu'on s'en prenne à ceux auxquels je tient, il n'en est pas question aru ! Ca me ferait trop mal aru. Ils sont encore jeunes aru. Ils ont encore plein de choses devant eux aru..... Puis je sais à quel point c'est difficile à supporter, même maintenant, des fois, c'est difficile aru..... Parfois, la nuit, dans mes rêves, je vois Russie aru. Il rigole. Je suis contre une porte aru. J'appelle à l'aide. Personne ne vient aru. Ca fait mal. Pourquoi un moment aussi... Aussi difficile doit revenir aru ? Pourquoi je dois toujours le revivre aru ? C'est insupportable aru. Heureusement, ça n'arrive jamais quand quelqu'un est là, sauf quand je dois y repenser et de plus en plus rarement quand je suis seul aru. En fait, c'est surtout toi qui subit mes peurs et mes angoisses aru. C'est toi qui subit tout ce que j'ai sur le coeur aru. De toute façon, tu n'es qu'un cahier fait de papier aru.... Tu ne dois pas être très embêté aru. Puis.... Toi, si ça se sait, personne ne rira de toi aru. Moi... Moi..... Si un jour tout ce que je te dis se sait aru..... Je n'ose pas imaginer la réaction des autres aru. Ce que je fais, tout le monde le sait aru. Je ne vois pas l'intérêt de mentir ou de me cacher aru. Je préfère être honnête aru. Mais le fond de ma pensée aru....... Il y a des choses qu'on ne peut pas dire aru. Des choses qu'on a pourtant besoin de sortir mais que personne ne doit savoir aru. C'est là que toi, tu interviens aru. Je suppose que tu comprends aru. De toute façon, quoi qu'il en soit, ça ne changera pas grand chose aru. Enfin, bref, tout ça pour dire que finalement, si quelqu'un te lit, je ne le supporterais pas en fait aru........ Ouais..... Il y a trop de choses aru. C'est fou, je m'éloigne toujours du sujet aru. Surtout quand je te parle aru. J'ai tellement de choses à dire à chaque en fait aru.... Je devrais écrire plus souvent je pense aru. Enfin, cette fois, je n'oublierais pas où je t'ai rangé aru. Ca serait embêtant, tu es une part de moi aru. C'est fou, quand je te cherchais sans te trouver, j'ai eu un petit pincement au coeur malgré le fait que tu contiennes des choses douloureuses aru. Je le sais mais je ne veux pas les perdre aru. Ces souvenirs sont moi, une partie de ma vie aru. Ils forgent mon identité aru. Ils montrent que j'ai réussi à passer certains obstacles aru. C'est étrange, avant, je pensais réellement ne pas m'en sortir, être prisonnier aru... Et en fait, des gens m'ont tendu la main et j'ai réussi à sortir du trou dans lequel j'étais aru. J'avais juste emprunté le mauvais chemin aru. Je le ferais encore probablement aru. Mais il ne faut pas oublier qu'il y a toujours quelqu'un prêt à apporter de l'aide aru. Il faut juste savoir la saisir aru. Parce qu'il y a certaines choses qu'on ne peut pas surmonter seul aru. Même le plus grand des sages a eu un jour besoin des conseils d'une autre personne aru. Ce sont ces conseils qui l'ont fait grandir aru. L'écoute est aussi une preuve de sagesse aru. Je dois y faire attention aru. Ho ! Je ne me considère pas comme un sage aru. Je suis loin de l'être, je le sais aru... Mais c'est pas une raison pour ne pas essayer aru. Bien que l'écoute des autres dans mon cas aru.... Je suis trop têtu puis trop égoïste aru...... Je pense beaucoup à moi aru... Fai me défend toujours mais..... Je le sais que je pense à moi aru. Si je veux pas qu'on fasse du mal à ceux que j'aime, c'est aussi pour pouvoir les garder près de moi tu vois aru ? Mais bon...... Je suppose que....... C'est pas trop grave, non aru ? Des défauts on en a tous aru. Si je fais des efforts alors je n'ai rien à me reprocher aru... Enfin, rien...... Au moins j'aurais essayé quoi aru ! Je me cherche des excuses là aru... Enfin, tant que ceux que j'aime restent près de moi, tout va bien aru ! Ou presque aru. Parce qu'après, il faut aussi qu'ils soient heureux aru... Et là.... C'est pas évident........ Entre Roumanie qui se fait violer, Japon qui..... Je ne veux plus en parler aru ! Puis n'oublions pas Yong Soo qui a de drôles des fréquentations et Fai qui ne s'entend pas avec Yong Sun aru..... D'ailleurs en parlant de Yong Soo et ses fréquentations aru....... Il devrait faire plus attention aru.... La dernière fois, je l'ai trouvé dans un état dans la chambre aru.... Il avait bu cet espèce de "RedBull" aru........ "Son Grand Ami Australie" lui a fait goûté aru...... Je vais surveiller aru. Il ne faudrait pas qu'il lui arrive du mal aru ! C'est mon petit frère et il est plus stupide que moi aru. Oui, tu vois le soucis hein aru....? Mais on le changera pas aru. Après, quant à savoir si c'est une bonne ou mauvaise chose aru............ Souvent, je m'étonne qu'il soit encore en vie aru. Enfin, tant mieux, ça me ferait vraiment de la peine si il lui arrivait quoi que ce soit aru. Comme aux autres aru.... D'ailleurs, je suis inquiet pour Thai Ha aru.... J'ai l'impression qu'elle ne va pas bien aru. Elle m'a giflé aru.... Non pas que ce soit inhabituel aru..... Mais bon... Elle s'inquiète parce que je sors avec Fai, je pense aru.... Elle a pas tort mais...... C'est..... Je l'aime aru. Enfin, ça je t'en parlerais après aru..... (J'en ai des choses à te dire plus tard....) Oui donc, quelque chose de vraiment étrange aru..... Elle m'a embrassé aru ! Alors qu'elle sait que je sors avec Fai aru..... Pourquoi....? Pourquoi ça aru....? Je ne lui en veux pas mais j'aimerais comprendre aru. Je tiens beaucoup à elle tu sais aru.... Mais elle refuse de me le dire aru....... Peut être que je vais arrêter de l'importuner avec ça aru.... Peut être qu'un jour elle me le dira aru....

Je m'éloigne vraiment du sujet moi aru.... Donc oui, Japon aru. C'est finit, depuis longtemps aru. Pourquoi ? Parce qu'on est pas amoureux aru. Ce que je n'ai pas compris sur le coup, c'est pourquoi m'en a-t-il voulu quand je lui ai dit que je tenais à lui comme à un frère aru ? Je veux dire, je ne lui ai jamais caché aru. Lui même n'a pas hésité à dire qu'il ne m'aimait pas aru. Pire encore... Il ne cachait pas ses mensonges aru. Il me disait "Je t'aime" alors qu'il n'a jamais montré de réels sentiments envers moi aru. Il me montrait même son journal intime où il disait clairement qu'il ne ressentait rien pour moi aru.... Parfois, je me demande si il ne faisait pas exprès de me blesser aru.... Je veux dire, dans son journal il disait que si je le lisais j'en souffrirais, ce qui était exact aru... Alors... Pourquoi ? Pourquoi il me le montrait à chaque fois aru ? Il dit ne pas être comme Russie alors pourquoi me fait-il du mal presque intentionnellement aru ? Au moins Russie avait des raisons aru... Mais Japon..... Il l'a toujours su que je le considérais comme un frère aru. Je ne comprend pas aru. Il me traite toujours d'imbécile aru. Il se dit parfait aru.... C'est n'importe quoi, un humain n'est pas parfait aru. J'ai toujours l'impression qu'il m'en veut et qu'il cherche à m'éloigner aru. De toute façon, la seule personne dont il a besoin c'est son Pays Bas aru. Moi je ne suis qu'un inconnu, quelqu'un qui n'a rien à voir avec lui aru. Il me l'a dit aru. Il a dit que je ne devais plus m'occuper de sa vie et inversement aru.... Moi je tiens à lui, c'est mon frère aru. Mais j'en ai marre aru.... Il me rejette sans arrêt aru. Alors j'ai décidé d'abandonner aru. J'en ai marre de m'occuper de quelqu'un qui visiblement ne veut pas me voir aru. De toute façon, quand il en aura marre de souffrir à cause de Pays Bas il changera aru. puis c'est pas mon problème après tout aru ! Si il a besoin d'aide, il acceptera les mains qu'on lui tend aru. Même moi je suis moins têtu que ça aru. Tout ça parce qu'il est "parfait" aru. C'est n'importe quoi aru. De toute façon pour lui, je suis qu'un imbécile étouffant aru. Il doit être content que je le laisse tranquille aru. C'est mieux pour nous deux aru. Moi j'arrête de me faire du mal inutilement et lui est tranquille aru. C'est une bonne décision je pense aru. D'ailleurs, Yong Sun semblait de mon avis aru. J'aime bien Yong Sun, on partage le même avis sur beaucoup de choses quand même aru. Puis il est intelligent et il m'aide toujours énormément aru. Mais il ne semble pas s'entendre avec Fai aru. Je me demande vraiment pourquoi aru. Fai est pourtant très gentil aru ! Et très patient aru. Le jour où j'ai abandonné avec Japon, lui est resté pour le consoler aru. Fai est quelqu'un d'admirable aru ! T'imagine pas comme j'ai besoin de lui aru. Et surtout, à quel point ça a été dur sans lui aru. C'est la personne qui me comprend le mieux aru. C'est la personne qui est toujours là pour me consoler quoi qu'il arrive aru. Enfin, il y en a d'autres mais lui c'est pas pareil aru. Tu peux pas imaginer aru. Avec lui, tout est si différent aru ! .... Je m'écarte encore du sujet là aru...... Mais c'est que je préfère parler de Fai plutôt que de Japon aru.... Mais bon, je dois quand même t'en parler un peu aru. Donc Japon.... Ha oui, j'y pense aru... Je ne t'ai jamais parlé de comment ça se passait quand on était ensembles, Japon et moi aru..... Bha..... Je suis content que ça soit finit quand j'y repense aru. J'ai eu du mal quand il m'a rejeté et décidé de me considérer comme un inconnu parce que j'y tiens énormément mais c'est mieux au final aru..... Il me hurlait souvent dessus aru. Il n'allait jamais bien aru. J'avais toujours l'impression de tout faire de travers aru. Je ne devais jamais parler de Russie ou de frère, sinon il devenait en colère aru.... Il me faisait peur quand il était en colère aru.... Et pourtant je m'accrochais aru. Je recherchais toujours de l'affection pour rester dans mes illusions, pour croire qu'il resterait aru. C'était stupide aru. Il ne faisait que semblant aru. Le seul moment où il acceptait de s'occuper un peu de moi, c'était quand heu..... Bha....... On couchait ensemble aru........... Horrible hein ? Et moi j'acceptais aru. Ca c'était vraiment idiot aru. Tout ça pour avoir l'impression que je comptais, rien qu'un petit peu pour lui aru. Mais même après ce qu'il y a eu entre nous, il n'a pas eu l'air atteint par le fait de me jeter ainsi aru.... Mais j'y ai cru aru. J'ai vraiment cru à toutes les promesses qu'il m'avait faites aru. J'ai cru qu'il resterait aru. J'ai cru que je comptais pour lui aru. Sottises. Rien. J'étais là pour combler un manque aru. Dès qu'il a trouvé autre chose il s'est empressé de me laisser aru. Pourquoi m'avoir fait autant de promesses en l'air aru ? A-t-il seulement essayé de les tenir au moins aru ? Echouer, ce n'est pas grave, ça arrive aru..... Mais ne même pas avoir essayé aru.... Moi j'ai toujours été le plus honnête possible aru...... Essayé hein... Mais je ne lui ai pas fait autant de promesses aussi lourdes sans avoir tenté de les tenir aru. Mieux vaut une promesse tenue que cent paroles en l'air aru. Ca c'est la preuve que je n'étais rien pour lui aru. On ne fait pas de promesse en l'air à quelqu'un auquel on tient aru. Pourquoi y ai-je aru ? Pourquoi je crois toujours aux promesses aru ? Pourquoi je me fais toujours autant d'illusions aru ? Probablement parce que j'aime les gens et que je compte sur leur honnêteté aru.......... Sûrement. En plus avec Japon, j'essayais de faire attention aru. Je faisais toujours de mon mieux avec lui, mais j'avais toujours l'impression de ne pas être à la hauteur aru. Il se fâchait toujours contre ce que je faisais aru. Non. Il se fâchait contre ma personne aru. Moi qui l'empêchait de s'élever auprès des européens aru. Qui l'empêchait d'atteindre Pays Bas aru. Il n'en avait rien à faire de moi aru. Pourvu que je comblais son manque aru. C'est comme un enfant qui veut un jouet ; avant de pouvoir l'avoir il se contente de celui qu'il avait jeté avant qui traîne encore dans sa chambre aru. Et lorsqu'il reçoit son nouveau jouet, il n'hésite pas à mettre l'ancien à la poubelle aru. Sauf que je ne suis pas un jouet aru. Moi, je souffre aru. Mais peut être est-ce amusant de voir un être vivant souffrir aru.... Il se brise, il a mal, on se sent puissant à côté aru... Mais ça fait mal aru... Très mal aru. Qu'y a-t-il d'amusant à voir quelqu'un pleurer aru ? Je ne comprend pas aru. Ca doit être ça quand on fait parti des faibles aru.

Bon, parlons de quelque chose de plus joyeux aru. De quelque chose dont je meurt d'envie de te parler depuis un petit moment aru. Quelque chose qui, lorsque j'y pense, me fait tout oublier et me rend heureux aru. Fai. Oui. Je sors avec Fai aru. Et cette fois, c'est tout à fait différent du reste aru. Je l'aime. Il m'aime. Puis bon, Fai, tu sais... C'est quelqu'un... C'est quelqu'un de gentil aru. C'est quelqu'un qui a toujours pris soin de moi aru. C'est quelqu'un qui me comprend mieux que personne aru. C'est quelqu'un qui est toujours là pour moi aru. C'est quelqu'un avec qui je me sens bien aru. Quelqu'un qui m'accepte comme je suis, quoi qu'il arrive aru. C'est quelqu'un qui ne me reproche pas ce que je fais ni ce que je suis aru. C'est quelqu'un à qui je ne peux rien cacher et surtout, à qui je ne veux rien cacher aru. (ou presque, parce que certaines choses l'inquiéteraient et lui feraient du mal inutilement) C'est quelqu'un qui me protège aru. C'est quelqu'un capable de voir quand ça va pas aru. C'est quelqu'un qui me soutient quoi qu'il arrive aru. C'est quelqu'un d'honnête avec moi et qui ne me cache rien aru. C'est quelqu'un avec qui j'aime passer du temps aru. Voir la totalité de mon temps aru. Et c'est surtout quelqu'un que les mots ne peuvent pas décrire tout ce que je peux ressentir pour lui et tout ce qu'il a fait pour moi aru. Tu ne peux pas imaginer aru...... C'est..... Ce que je ressent pour lui, c'est fort aru. C'est pas comme avec Russie aru. Ca n'a rien à voir aru. Avec lui, je n'ai pas peur de faire quelque chose de travers aru. Je sais que.... Je sais qu'il m'accepte comme ça aru. Je n'ai pas cette peur de le voir partir, parce qu'il sait me rassurer aru. Je sais qu'il ne me mentirait pas et qu'il ne me laissera jamais aru. Et lui... Lui il m'aime aru. Réellement. Et moi aussi aru. Quand je suis avec lui, je me sens bien aru. J'aimerais que ça dure toujours aru. Ha, je me met à rougir tout seul là aru... Mais heu... Avec lui, c'est agréable aru. Je ne ressens aucune peur aru. Je suis juste heureux de le voir et d'être avec lui aru. Le mieux c'est..... C'est.... Quand il me serre contre lui aru. Contre Russie, il faisait froid, j'avais toujours un peu peur aru... Contre lui, je suis bien aru. J'aime aussi quand il m'embrasse aru. C'est quelqu'un de doux et de calme aru. C'est vraiment..... Agréable. Non. Génial. Souvent quand je suis avec lui, il n'y a plus que lui que je vois aru.... Par contre, c'est.... C'est gênant à dire mais...... Quand il me garde dans ses bras, c'est tellement confortable que je m'endors aru.... C'est bête parce que je préfèrerais rester avec lui aru...... En plus, à chaque fois, il me ramène dans la chambre, ça doit l'ennuyer à force aru..... Je devrais faire attention aru.... Mais je veux rester contre lui aru......... C'est gênant aru.... J'en rougis encore aru. Mais il est gentil il dit toujours que ça ne l'ennuie pas et me porte toujours jusqu'à la chambre aru. J'aime bien dormir avec lui aussi aru. En fait, j'aime le savoir près de moi aru. Puis avec lui, pour me sentir aimé, j'ai pas besoin de..... De faire ce que je faisais avec Japon aru.... C'est mieux aru. J'aime vraiment Fai aru. Et beaucoup plus qu'un frère aru. C'est pour ça que j'ai accepté de sortir avec lui aru. En fait, au départ... C'est lui qui m'aimait aru. Ca m'embêtait parce que j'avais peur de lui faire du mal mais d'un autre côté, ça me faisait plaisir aru. Parce que personne, je pense, ne m'a aimé comme il le fait aru. Enfin, Russie, je sais pas aru.... Je... Ho et puis, c'est du passé aru ! Oui donc Fai... Au départ, je voulais pas sortir avec lui puisque je n'étais pas amoureux aru. Il me semble... D'ailleurs, je me suis disputé avec Japon sur le sujet aru. Lui voulait que je sorte avec Fai, même si je n'étais pas amoureux aru... Ca lui aurait fait du mal inutilement aru...... Puis heu..... Je sais pas aru..... Je reste souvent avec lui aru. Et ce depuis longtemps aru. Même avant de tomber amoureux aru. Et donc.... Bha.......... Comment dire aru...... J'avais de plus en plus envie de le voir, de l'entendre aru. Et surtout........ Surtout....... J'avais envie qu'il me prenne dans ses bras aru. Qu'il me serre contre lui aru. Et quand il me disait "Je t'aime", c'était agréable aru. Ce n'était pas comme Japon où ça sonnait faux aru. J'avais juste un peu mal parce que je devais le faire souffrir aru.... Et finalement, j'ai fini par comprendre que... Je..... J'étais amoureux aru. Que Fai, ce n'était plus mon petit frère, c'était autre chose aru. Quelqu'un avec qui.... Avec qui..... Je..... Quelqu'un dont j'étais amoureux aru. Du coup on sort ensemble aru. Oui, je sais que.... Heu...... Comme je l'ai déjà dit, Fai c'est mon frère aru. C'est de l'inceste aru. Avec Japon, je n'étais pas amoureux donc..... Mais Fai.... C'est vrai que bon... C'est.... Pas forcément une bonne chose aru. Thai Ha me l'a dit aru. Mais j'y peux rien aru. Je ne contrôle pas aru. J'ai pas choisi de l'aimer comme je l'aime aru. Et aussi, l'autre soucis c'est que... Fai n'a que quatorze ans aru. Moi j'en ai vingt aru. Je sais qu'il est mature pour son âge mais quand même aru... Ce n'est pas quelque chose de très très sain aru............ Mais je suis vraiment égoïste et j'ai envie de rester avec lui aru. Puis il va grandir aru. Six ans d'écart, dans quelques années, ça passera inaperçu aru. Même si.... Lui est en niveau primaire et moi, j'ai bientôt fini l'académie aru.... C'est vrai que.... Comment dire...... Ca fait... "Pédophile" aru. Mais là encore, je n'ai pas choisi aru. Je n'ai pas choisi d'aimer comme ça quelqu'un qui jusqu'à récemment m'appelait "Grand Frère" et qui a une bouille d'enfant lorsqu'il dort aru. Mais c'est comme ça aru. Et je n'ai vraiment pas envie de me séparer de lui aru. Même pour ces raisons là aru. Je ne veux pas inquiéter ou blesser qui que ce soit mais Fai... Fai est une priorité aru. Et je veux rester avec lui aru. D'ailleurs, après que Thai Ha m'ait giflé, Fai m'a demandé si on devait se séparer aru.... Mon coeur n'a fait qu'un bond aru. J'ai vraiment eu peur aru. Mais là ça va aru. On est encore ensemble et tout se passe bien aru. Enfin, je trouve. J'espère qu'il pense pareil aru. Et surtout, j'espère quand même que si quelque chose ne va pas avec moi qu'il me le dira aru. J'ai tellement peur qu'il me le cache par crainte de me blesser aru.... C'est idiot, Fai ne me blessera jamais aru. Il est gentil, il fait toujours beaucoup pour moi, comment pourrait-il me faire du mal aru ? C'est absurde aru. Avec lui, tout va toujours bien aru. Avec lui, mon coeur se remet à battre très fort mais je n'ai pas ce sentiment de malaise que j'avais avec Russie, au contraire aru. Etre avec lui, c'est la plus belle chose qui pouvait m'arriver en fait je pense aru. Tu sais quoi aru ? J'aimerais que ça dure pour toujours avec lui aru. Et tant pis si c'est mon frère aru. De toute façon, on pourra pas avoir d'enfant ensemble aru. Bha oui, on est deux hommes aru. Quoi ? Non ! Je ne te ferais pas de dessin, tu as très bien compris aru ! Oui bon, ça me fait un peu de peine, parce que j'aime beaucoup les enfants, mais j'aime encore plus Fai aru. Puis sans enfants, j'aurais plus de temps pour lui, il faut voir le bon côté aru. De toute façon, des mauvais côtés avec lui, il n'y en a pas beaucoup aru. Parce qu'avec lui, tout est simple aru. Mis à part la situation un peu particulière vu qu'on est frères et vu notre écart d'âge aru.... Je ne compte pas l'homosexualité, vu qu'ici, ça ne semble pas vraiment anormal aru.... Au contraire, il y en a beaucoup aru.... Donc bon.... Enfin, on est pas les seuls frères à sortir ensembles aru...... Bon, par contre, on est les seul à cumuler les trois : homosexualité, inceste et... Ecart d'âge important aru. Pour ne pas dire pédophile aru...... Dans beaucoup d'endroit, les autorités apprennent notre relation.... Heu.... Je finis en prison aru. Je suis majeur quand même aru. Et lui est encore mineur aru. Au Niveau Primaire aru..... Ouais, bon, ça craint un peu aru. Mais bon, tout ne peut pas être parfait aru. Moi, tout me convient comme c'est aru. Alors je vais pas me plaindre et je vais profiter du temps que je passe avec lui aru. C'est la meilleure chose à faire aru. Puis en plus, on me soutient aussi aru. Oui, Hongrie m'a beaucoup aidé et me soutient énormément dans ma relation avec Fai aru. Je lui suis très reconnaissant aru. C'est vraiment une fille bien aru.

Bon, je crois que je t'ai dit tout ce qu'il y avait de très important aru. C'est marrant... A chaque fois que j'écris sur tes pages, je me sens bien mieux aru. Ca fait du bien de pouvoir exprimer tout ce qu'on ressent même si souvent, ce n'est pas facile avec seulement des mots aru. Mais c'est déjà ça aru. Ils permettent d'en refléter une bonne partie aru. Puis en plus, ce n'est pas toi qui pourra me juger sur ma situation aru. Du coup c'est agréable de pouvoir parler sans crainte de se faire critiquer aru. Je sais qu'il y a Fai aru. il est toujours là aru. Mais.... Ca me fait du bien de faire le point, seul, sur ma situation aru. Non pas que je pense y changer quelque chose mais ça me défoule aru. Ca me fait du bien aru. Ceci dit, avec tout ce que j'ai dit sur Fai, j'ai envie de le voir maintenant aru... Je sais que je le verrais, de toute façon, on ne se quitte presque jamais et on est dans le même dortoir donc je le verrais ce soir mais... J'ai envie qu'il me prenne dans ses bras aru... Ha, je suis stupide aru. Tu parles d'un homme aru...... Mais.... Voilà quoi.... Surtout qu'en ce moment il ne semble pas aller très bien, ça m'inquiète un peu aru. Je crois qu'il a du mal avec Yong Sun en fait aru. Ils ne s'entendent pas apparemment aru. Pourtant, Yong Sun est gentil aru... Mais il paraît qu'il embête Fai aru...... C'est gênant, moi je l'aime beaucoup Yong Sun aru. C'est mon petit frère aru. Puis surtout, j'ai pas envie qu'il arrive quoi que ce soit à Fai aru. Je l'aime aru. Puis même si il est... Mon petit ami donc aru. C'est aussi et encore mon petit frère aru. Je dois le protéger aru... J'avoue que ça fait vraiment ambigu quand même aru... Mais bon, c'est pas grave aru. Ca ne m'embête pas, tant que je peux être avec lui, ça me convient aru. En plus, tu sais... Il est vraiment très mignon aru ! Surtout quand il sourit aru. D'ailleurs, il sourit plus qu'avant je trouve aru. Ca lui va bien aru. Surtout qu'il ne sourit qu'à moi quasiment aru. C'est égoïste de ma part, mais ça me fait plaisir aru. Enfin, bon, je te laisse aru. Par contre, je te montre quand même une photo de lui aru ! Et la prochaine fois, je vais essayer d'en mettre une de la famille aru. Aller, trêve de blabla, voilà une photo de Fai aru. Regarde comme il est adorable aru ! Toi aussi tu vas complètement craquer aru. Bon, faut que je me calme moi aru..... Mais quoi qu'il en soit, je ne me lasse jamais de regarder cette photo aru. Aller, profites-en toi aussi, moi je te laisse sinon, je vais remplir la totalité de tes pages en une journée pour te parler de Fai aru. Surtout ne bouge pas aru. Et passe une bonne journée aru.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les (més)aventures de Yao   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les (més)aventures de Yao
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Les aventures de Tom Bombadil
» Les aventures de Lena & Fee
» Étranges aventures dans un bain [Rafa'][Un obscur jour de 1622]
» Les aventures de Petit Lys et Petite Pensée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✯ Académie Hetalia ✯ :: École :: Ailes de Repos :: Journaux Intimes-
Sauter vers: