AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Panégyrique du vibrato en milieu naturel (Lettonie, Estonie & Lituanie)

Aller en bas 
AuteurMessage
Poland/Feliks Łukasiewicz
Genre, trop Pologne, style !
Genre, trop Pologne, style !
avatar

Masculin
Messages : 382

Carte Étudiante
Chambre: Aile Slave / Balte
Partenaire:
Punitions:
26/50  (26/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Panégyrique du vibrato en milieu naturel (Lettonie, Estonie & Lituanie)   Dim 24 Oct - 20:33

Spoiler:
 

Lorsqu'on a une idée de génie, comme c'est souvent le cas pour Pologne, le plus compliqué n'est pas de la reconnaître comme telle. Non, là où ça se corse, c'est plutôt que les AUTRES la reconnaissent comme telle, ce qui est rarement le cas. C'est à cause de la jalousie. Les gens sont tellement vexés de ne pas avoir d'idées aussi lumineuses qu'ils essaient de dire que c'est pas le bon plan. Heureusement, Pologne est assez habitué à cette universelle mesquinerie pour ne pas en tenir compte.
Ce qui est bien avec les baltes, c'est qu'ils ne fonctionnent pas comme ça. Bon, bien sûr, face à une ITTC, certains diront que Lettonie n'ose pas protester, qu'Estonie laisse couler pour avoir la paix, et que Lituanie est incapable de dire non. Mais ceux qui disent ça, c'est qu'ils sont jaloux aussi, voilà.
De toute façon, quand ça part d'un bon sentiment, c'est forcément bien. A savoir que 99% des ITTC polonaises partent d'un bon sentiment (et que 99.9% se finissent en drame, soit, mais c'est un détail).

La dernière en date, c'est CHANGER LES IDÉES DE RAIVIS. Parce que le pauvre chou, il en prend méchamment dans les dents depuis un p'tit bout de temps. Et pour ça, quoi mieux que de fuir la promiscuité de l'Académie le temps d'un week end ? Partir en camping, est ce que ça ne serait pas juste FABULOUS ?
Alors, oui, c'est vrai, on est en automne, et ça commence à meuler sévère. Mais, et ALORS ? On aura bien le temps d'avoir peur des courants d'air quand on sera vieux et croulants, non ? Okay, Joe, lançons le trip.
De toute façon, Pologne avait tout bien préparé. La préparation d'un camping selon Pologne, c'est assez simple, en fin de compte. 1 : on prévient les participants sans trop laisser le choix, 2: on fait des stocks de chamallows, 3 : on s'occupe de savoir ce qu'on va mettre comme fringues. Ah, et bien sûr, 4 : on prend la peine de préciser à Lituanie qu'on le laisse s'occuper du reste, parce que mince quoi, Feliks il peut pas tout faire non plus, il a pas quat'bras, le pauvre. De toute façon, on a pas encore fait plus efficace que Toris pour penser à tout en même temps. Même de prévenir l'administration, tiens. Il sait super bien s'organiser, Feliks vous le dira. Et il ajoutera même que c'est normal, parce que depuis le temps qu'il se connaissent, son total génie a déteint sur lui.

Bref, voilà. C'est le week end, youhou, et Pologne, il est au taquet depuis trois jours, mais c'est carrément le survoltage depuis ce matin. Bon, "ce matin", c'est minimum 10h30, hein. Faut pas brusquer le polonais, non plus. Le week end, ça reste le week end. Mais c'est pas plus mal, à bien y penser. Parce que Feliks, dès l'instant où il a ouvert les yeux, il s'est retrouvé à taper comme une brute sur le mur pour "réveiller" Raivis et Eduard - lesquels devaient certainement être levés depuis deux ou trois bonnes heures, puis à sauter joyeusement sur le pauvre Toris à grand renfort de 'on-y-va-on-y-va-on-y-va'. Laissons le faire. Au moins, il est enthousiaste.
D'ailleurs, mieux vaut le laisser faire, POINT. Ne pas lui faire remarquer que le short, c'est bien pour le camping, mais pas à la période où les arbres se déplument. Ne pas lui faire remarquer que les lunettes de soleil qui font des yeux de mouche, ben c'est mieux quand il y a du soleil. Ne pas lui faire remarquer non plus que l'immense chapeau de paille, oui c'est très champêtre, mais que vu la météo, ça risque surtout de servir de parapluie.

Bref, bref... Après tout un trajet émaillé de très sonores "ON-Y-VA-ON-Y-VA-ON-Y-VA !!" dès que l'un des trois semblait en dehors du trip... Eh bien... Euh... On-y-est-on-y-est-on-y-est ?
Revenir en haut Aller en bas
Lituanie/Toris Lorinaitis
Lituanie
Lituanie
avatar

Masculin
Messages : 107

Carte Étudiante
Chambre: Aile Slave / Balte
Punitions:
6/50  (6/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Panégyrique du vibrato en milieu naturel (Lettonie, Estonie & Lituanie)   Mer 20 Avr - 14:11

"Bonjour, c'était pour prévenir que Pologne, Estonie, Lettonie et moi, Lituanie, nous ne dormirons pas aux dortoirs samedi soir. Nous allons... faire du...camping."

Derrière ses lunettes en demi-lune, la secrétaire inspecta Lituanie comme s'il venait de signaler qu'un alien avait été aperçu en salle commune (ahem...).
- ...c'est noté, monsieur.

Après un grand sourire et quelques remerciements, le jeune homme fit volte-face et retourna dans son dortoir avec une démarche aussi gracieuse que celle d'un jouet canard à remonter. Ce n'est qu'une fois seul dans sa chambre qu'il dévissa son air guilleret...

- Pfouaahhhhhh... J'arrive pas à croire que ce soit passé...

Mais était-ce une bonne chose ?
Maintenant que la direction avait approuvé, il n'y avait plus d'échappatoire. Lui et ses "frères" étaient désormais condamnés à gouter aux joies du camping en octobre...avec Pologne.
Non Toris, n'essaie pas d'imaginer la scène, tu vas te faire mal...

Nouveau soupire. Il récupéra dans son sac un morceau de papier, et commença à monter la liste des indispensables :

- Barrière anti-insectes
- Boules-quies
- Aspirine
- Somnifères
- Anti-dépresseurs
- ...



Le matin du jour J, Lituanie profita de la grasse matinée rituelle de Pologne pour préparer son sac. Et quand il parvint enfin à le finir -et surtout à le refermer-, il aperçu le sac de Feliks, à côté de son lit.
Un coup d'oeil curieux...
Et Toris parti en quête d'un deuxième sac.

Quelques heures plus tard, quand tout fut prêt (les sacs endossés, le polonais levé,...), ils rejoignirent Estonie et Lettonie à l'entrée de l'académie. Et les frères Baltes firent leurs derniers adieux à ce qui aurait dû être leurs jours de repos.

Etape 1 : trouver la forêt.

Il ne fallu pas bien longtemps à notre joyeux petit groupe pour atteindre le petit bout de vert perdu à quelques centaines de mètres de la plage (et heureusement parce que...ON-Y-VA-ON-Y-VA-ON-Y-VA...je crois bien que...ON-Y-VA-ON-Y-VA-ON-Y-VA...les oreilles d'Eduard étaient...ON-Y-VA-ON-Y-VA...à deux doigts de l'hémorragie).

Etape 2 : trouver un coin assez dégarni pour y planter la tente.

Et c'est là que les ennuis commencent...
Revenir en haut Aller en bas
 
Panégyrique du vibrato en milieu naturel (Lettonie, Estonie & Lituanie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Panégyrique...
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville
» Lettonie (CLM)
» gauche, droite, milieu.......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✯ Académie Hetalia ✯ :: Ville :: Plage :: Plage-
Sauter vers: