AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quelques feuilles de papyrus...

Aller en bas 
AuteurMessage
Égypte / Gupta M. Hassan
Égypte
Égypte
avatar

Messages : 34

Carte Étudiante
Chambre: Aile Méditerranéenne
Partenaire:
Punitions:
0/0  (0/0)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Quelques feuilles de papyrus...   Jeu 30 Déc - 5:53

30 Décembre C'est une date assez banale et sans grande importance...

Bon, je crois que c’est le moment.

Croatie m’avait déjà vaguement expliqué le concept d’un ‘journal’, elle en faisait souvent j’ai cru comprendre, pour les fois où je l’ai vu avec. D’ailleurs Turquie aussi en a un. Je n’en avait pas tellement vu l’utilité lorsqu’elle m’en avait parlée. Sauf aujourd’hui. Parce que si je ne le fait pas, je pourrais lapider n’importe qui! Bon, sauf Grèce, il est déjà assez amocher comme ça. Et madame Britannia, qui a déjà assez souffert de la séparation d’Idéfix. Et peut-être Turquie. Peut-être pas n’importe qui dans ce cas, mais n’importe qui qui ferait un comportement que je pourrais trouver dérangeant dans ce cas. C’est pourquoi j’ai trouvé un vieux livre inutilisé, que je prendrais la peine de bien cacher, juste au cas Vatican tomberait dessus. Il n’y a rien que j’aie réellement à cacher, mais juste au cas. Soit ça soit je brulerais les pages, quoi que je risque de le faire uniquement à mon retour en Égypte.
Bon, déjà il y a cet idiot de Rome. Qui en vient donc à la cause principale, soit Pologne. Mais Rome est pire, Pologne est agaçant. Pas au point de dire méchant, juste exaspérant, quoi que je ne crois plus lui en vouloir. Par contre Rome lui… Après m’avoir fait fouetter et bruler le dos et le torse, j’ai tout simplement arrêté d’aller à ses cours. J’en ai encore de belles marques, j’ai dû trouver de la crème. Incapable de la mettre moi-même j’ai même dû demander a Turquie. Il me le paiera un jour, ce prof’. D’une manière ou d’une autre. Apparemment que Espagne et Turquie veuillent déjà se venger. J’peux bien lapider, ça je maitrise, sinon et bien je ne leur serais pas d’une grande aide. Surtout que ces temps-ci on dirait qu’il m’arrive toujours quelque chose pour me blesser davantage.
En plus, y’a maintenant le directeur qui s’y met! J’suis rentré dans le salon, il y avait les chats de Grèce mort, Grèce devenu fou qui frappait le directeur, celui-ci avec un fusil dans les mains. Bon au début j’ai essayé de raisonner mon frère. Pas simple, quand il se met en colère c’est pour de bon. Pis il l’a piqué avec un truc bizarre. Bon sur le coup j’ai pas compris, le directeur tue les chats, lui fait une piqure et mon frère tombe red. Vous devinez l’association stupide que j’ai fait, sur le coup. Alors j’ai essayé de le lapider. Je l’ai touché trois fois mais il m’a piqué aussi. Je ne crois pas me souvenir m’être senti aussi mal depuis très longtemps, j’ai été K.O pendant des heures sans compter le mal de crane et le mal de cœur. Je me rappelle vaguement avoir essayé d’aider mon frère mais j’ai du me rendre au toilette ou je crois m’être évanoui une seconde fois. Note à moi-même, mon corps ne supporte pas bien ce genre de substance.

Puis j’ai vu le menu de la cafétéria. Sans commentaire, je pourrais me vexer. C’est un sacrilège! Je ne pensais pas qu’il avait été jusqu'à tuer tous les animaux de l’académie. Même un poulpe, et il à tout mis cela sur des alergies. Alergique aux poulpes et aux iguanes? Il est totalement timbré!
Bon, j’héberge officiellement Caporal cat, le second chat sans réel nom et Vatican pour un moment indéterminé. J’ai d’ailleurs proposé à Freyr d’aller le voir, je préfèrerais qu’il ne reste pas seul durant ce temps. Vatican s’est fait renvoyer, ce qui est stupide a la basse, puisque je pense que Grèce à fait bien pire, mais je ne dirais rien. Cette école ne tourne plus rond. Lysander part. Et j’ai bien eu envie de faire pareil. Il n’y a pas grand-chose qui me retient, si ce n’est que ma famille et peut-être le professeur de science. Je l’apprécie, peu importe ce que les autres en diront elle est très qualifiée pour être ici, d’autant plus qu’elle à la tête à la bonne place. Elle a même tentée de se mettre contre le directeur. Il n’y a rien à faire, il me dégoute.

Je ne comptais pas dire tout ça à Turquie mais je n’ai pas eu le choix. Déjà il n’est pas aveugle et Grèce avait un bras dans le plâtre et se comporte comme une momie. Rien à y faire. Cependant je ne lui ai rien dit pour Vatican. Il ne devrait pas piquer de crises mais sait-on jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Égypte / Gupta M. Hassan
Égypte
Égypte
avatar

Messages : 34

Carte Étudiante
Chambre: Aile Méditerranéenne
Partenaire:
Punitions:
0/0  (0/0)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Quelques feuilles de papyrus...   Jeu 20 Jan - 11:16

20 Janvier Je n'arrive pas à croire qu'il y ait une suite...



Je n’ai toujours pas d’idée de ce que je fais à écrire ceci. Ni même comment je suis sensé le commencer. Allons-y avec les banalités, 2011 est commencer. En force. Comme tout le reste. Avec la saint-valentin qui s’amène, j’ai bien hâte de voir ça. Sans oublier ma fête, un peu plus tard. Que je vais gentiment oublier. Ou rester chez moi. Un ou l’autre, à moins que les deux, ça ne change pas grand-chose, manquer une journée de classe. J’ai déjà arrêté totalement un cours. Étrange que le directeur ne me soit pas revenu là-dessus. Qu’importe, lui aussi m’énerve. Bientôt finit. A vraiment? Je trouve que ça s’éternise. Ai-je vraiment besoin de continuer a perdre mon temps ici? Tout ceux qui ont du partir s’en sortiront certainement mieux loin d’ici. Et je pense toujours à en faire autant.

Des ennuis en vues, pour en rajouter une couche. En plus de ne pas avoir vu Grèce depuis un bon moment, je dirais depuis l’histoire des chats ce qui fait que je m’inquiète un peu à son sujet, j’ai un problème majeur. Je crois que je les nourris trop, enfin les chats bien entendu. Du moins un sur deux, pas caporal cat mais bien l’autre qui se vit attribuer le nom de Bastet étant une femelle. Caporal cat semble soit bien entraîner soit il est issus d’une famille militaire, mais il mange une ration très stricte de nourriture et me regarde étrangement si je lui en propose d’autre. Ou je me fais des idées. Enfin Bastet a pris du poids. Oui c’est un problème considérable. Compte tenu que je me fais un point de bien m’en occuper après tout ce que ces pauvres bêtes ont endurées, je ne veux pas qu’ils manquent de nourriture. Au moins elle n’a pas encore touché la ligne de l’embonpoint. Je me demande comment Grèce va réagir, s’il les voit. Dans l’état actuel des choses je ne crois pas qu’il ait envie de voir des chats, cependant. Ca ne ferait qu’empirer son état. Ça l’avait mis dans une de ces colère.

Ah et il y a ces rumeurs. Je ne dis rien. Et ne fait rien. Pour l’instant. C’est plus simple ainsi, on ne se doute de rien, je reste avec mon indifférence habituelle. Disons simplement que j’ai réussi à avoir la vérité. C’est simple, pour l’instant je ferais comme si de rien était, que je ne savais absolument rien. Mais attention, la patiente Égyptienne à une limite. Et celle-ci a été franchie. Je suis… Dégouté. Oui, le mot est exact. Dégouté de toutes ces personnes dans cette académie. Surtout Turquie et Italie. Puis vient tous les autres, passant par France jusqu’à Pologne sans oublier ce fou de professeur… Rome. Enfin, tous sauf Héraclès. Merci d’exister petit frère, même si tu n’en sauras jamais rien. Je suppose que mon silence fréquent à ton égard veut tout dire, et c’est mieux ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Égypte / Gupta M. Hassan
Égypte
Égypte
avatar

Messages : 34

Carte Étudiante
Chambre: Aile Méditerranéenne
Partenaire:
Punitions:
0/0  (0/0)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Quelques feuilles de papyrus...   Jeu 17 Mar - 6:34

17 Mars Quelques mois plus tard



Je sens que cette année, je n’aurais pratiquement rien écrit mais j’aurais tant vécu. C’est mieux ainsi. Enfin je veux dire que je n’écrive pas tant que ça. Car depuis que je loge définitivement dans les dortoirs, n’importe qui pourrait tomber là-dessus. Pas que ce soit intéressant, mais cela m’embêterait. Mais dans les ailes méditerranéennes, il y a qui qui pourrait lire? Ça reste quand même de la famille, et la famille c’est sacré. Ils ne feraient pas ça… Je crois.

Grèce? Non jamais. C’est au moins celui envers lequel je ferais le plus confiance pour ce genre de truc. Il à un grand respect envers les choses qui ne sont pas à lui. Sauf peut-être Turquie, et même là, je ne crois pas que même s'il tomberais sur le journal de Sadiq - S'il en a un ce dont je doute, je dois être le seul à avoir besoin d'une méthode aussi grossière pour extérioriser ce dont je ne dit jamais - il le lirait.
Turquie? C’est à envisager s’il tombe dessus, qu’il pourrait vouloir feuilleter ‘juste une ligne ça peut pas faire de mal’ et ne jamais s’arrêter. Ce qu'il y trouverait? Boarf. Ça ne changerait rien. Pourquoi changer de comportement juste parce que l'on connait les raisons? C'est stupide...
Maroc? Il me suit partout ces temps-ci, mais c'est presque naturel, et ce depuis les manifestations dans mon pays. Mais n’irait pas lire dans ce qui ne lui appartient pas, ça ne lui ressemble pas.
Chypre?... Jamais.

Tout d’abord ces histoires avec l’asiatique. C’est simple, je ne me souviens de rien. Je n’ai pas à croire ce dont je ne me souviens pas. Un point c’est tout. Je n’ai rien d’autre à dire.

Et Turquie avec Espagne…?
Je ne me sens pas à l’aise. Je ne lui ai rien dit depuis un bon moment. Pour une fois j’aimerais vraiment qu’il comprenne sans que je n’aie rien besoin de dire. Comme à l’habitude. Mais non, pas cette fois. Il n’a pas compris. Il ne comprend pas. Est-ce que je comprends moi-même? Ou si je ne fais que croire savoir…

Ce n’est qu’un ‘’Streap-tease’’ Comme ils l’appellent. Rien à s’énerver je suppose. Mais ça me rends mal à l’aise. Après Italie et s’être dénudé en pleine salle commune, il avait promis d’arrêter l’alcool et tout ça. L’alcool, on a bien vu que pour tenir les promesses, il ne l’a pas fait. Et avec Espagne ensuite…

Aujourd’hui, j’aurais aimé qu’il comprenne, mais au final je suis partit en l'enlaçant brièvement. Je ne me sentais pas bien. Je n’en ai rien dit, mais voir Espagne et Turquie dans la même pièce, j’ai étouffé. Et personne n’a rien remarquer, heureusement. Sauf peut-être Maroc, mais il me suit souvent ces temps-ci, s’en est presque rendu naturel. Mais j’aurais aimé qu’il sache que je l’aime, que je veux vraiment passer par-dessus toutes ces histoires. Mais j’étouffe, et y'a rien pour m'aider, encore moins que l'on m'ignore. Il a du tout interpréter de travers, du début à la fin. Je vais encore me taire, comme d'habitude.
Je sais très bien que Turquie peut facilement – très aisément – aller voir ailleurs, et je le sait depuis un bon moment déjà. Qu’est-ce que j’y peux? Soit je vie avec, soit pas. J’ai rien que les autres ont. Je respecte mon pays, ma culture et tout ce qui viens par conséquent avec. Je porte même le voile traditionnel. Je ne parle pas plus que j’en ai besoin, je suis un peu trop indifférent à la plupart des choses à ce qu’on me dit. C’est peut-être effectivement mieux du côté des autres nations. Plus chaleureux, plus bavard, plus amicaux, plus... Tout ce que je n'ai pas en somme. J'ai rien à offrir de plus que ceux-ci et je ne chercherais pas à trouver, j'ai apparemment pas assez, c'est tout. Rien à rajouter. Et ça c'est bien ce qui m'énerve le plus.


J'ai besoin de sommeil. Je ne fais que réviser ces temps-ci, je me couche tard, me réveille tout aussi tard pour avoir un nombre équilibré d,heure de sommeil. J'ai du mal à tenir le tout. Avec les classes, les études. Et le reste. Au moins mes notes sont bonnes. C'est encourageant. C'est bien le seul point, ça et mon frère souriant à longueur de jour, ça remonte un peu le moral malgré nous...

Revenir en haut Aller en bas
Égypte / Gupta M. Hassan
Égypte
Égypte
avatar

Messages : 34

Carte Étudiante
Chambre: Aile Méditerranéenne
Partenaire:
Punitions:
0/0  (0/0)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Quelques feuilles de papyrus...   Mar 3 Mai - 4:39

3 Mai Insomnie quand tu nous tiens...


Parler toujours parler. Les gens veulent que je parle. Faut parler pour se faire comprendre. Ils savent que faire ça, eux. C’est facile, pour eux. Ils ont qu’à l’ouvrir et tous leurs viens naturellement. Et bien tant mieux.
Parce que ce sont les autres quoi. Pourquoi je devrais m’en soucier. Il y a moi, et il y a l’Égypte. Et l’un comme l’autre, cette situation n’est pas soutenable. Pourquoi l’Égypte? Bof, je pourrais bien me justifier en disant que depuis la nuit des temps l’Égypte à agit surtout sous le gouvernement Turc. Mais c’est débile après comme justification. On est quoi, au juste, des humains ou des pays? Et l’un comme l’autre, j’en souffre pas mal, donc la justification ne tiens plus.

C’est simple. Je me suis trompé d’aile. Bon dit comme ça, ça a l’air con, mais je me cherchais un coin pour étudier. Tranquillement. Et il y avait Japon et Grèce. Saoul. Et un turc. Endormi. J’ai continué à étudier. J’avais rien demandé. C’est Japon qui m’a mis sa bouteille de Sake de force dans la gorge. J’étais pas si saoul que ça. Du moins, je me rappelle, on a parlé, quelque peu, puis Grèce s’est endormi. C’est là que ça a dégénérer. Japon s’est mis a me parler de ses problèmes de cœur, a me coller, à m’embrasser…. J’ai pas réagis. Je n’étais pas tout à fait là. J’ai pas tout compris, il y a eu une histoire de culotte…. Ou de culte? Un des deux. Il m’a. je crois. Avouer qu’il m’aimait. Et c’est là que le Turc s’est interposer. Grosse chicane. Japon qui avoue que le Turc a voulu le violer. Après ça j’ai perdu le fil, il y avait confrontation entre les deux. J’ai pas dit un mot. Du tout. Rien.
Il est partit. J’avais mal, très mal. Le Japonais voulait une réponse sans doute, mais je voulais… Tirer cela au clair. J’ai été cherché dans l’aile Méditerranéenne. Pas de Turc. J’ai été dans la grande salle. Un Polonais. Comme toujours, il a une fixation après moi. C’est pas réciproque. Enfin, le turc y était. Blesser peut-être. Il n’a rien voulu savoir.
Je le savais.
Il n’y a rien. Rien du tout a ajouté. Pas la peine de chercher; il me trompe toujours. Il est attiré ailleurs, tout le temps. Ça lui prenait une bouée stable, mais dans le fond. Il s’en fiche de moi. 5 mois. Ça me fait mal, juste d’y repenser. Encore. On joue encore avec moi. J’ai mal. Très mal.
Et le Japonais qui reste, encore, toujours. Je suppose que sinon j’aurais trouvé un moyen de m’enfermer. Et. Étudier. Pourquoi pas? Je suis là pourquoi sinon? Réussir et partir. Loin de ces conflits, vers ce qu’est la vraie vie. Pas ça. Non. Jamais. Oui, m’enfermer, étudier, loin des gens et de leur problèmes, loin du mal qu’ils peuvent causer. En dépit de tout le bonheur qu’ils peuvent apporter.

C’est con. L’espoir c’est pour les idiots. Alors je suis le pire des tarés. J’espère encore arriver à vivre une vie paisible. Loin des douleurs inutiles. J’espère que ce réveil-là sera le bon. Reste à savoir ce que sera le nouveau départ.


Un mot pour mon frère qui as aussi prit un départ. Il me manqueras, je lui souhaite seulement d'ouvrir grand ses ailes et d'aller loin de l'endroit où je suis encore coincer. Tomber mais se relever. Surement mieux que moi. Et qu'il sache, au fond de lui, que je l'aime réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques feuilles de papyrus...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques feuilles de papyrus...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques feuilles mortes et brisées [LIBRE]
» feuilles de brick
» 510 millions de dollars pour reconstruire Carrefour-Feuilles
» Quelques souvenirs de fête ...
» Quelques compliments et une question.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✯ Académie Hetalia ✯ :: École :: Ailes de Repos :: Journaux Intimes-
Sauter vers: