AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Journal intime de Hong Kong

Aller en bas 
AuteurMessage
Hong Kong / Fai Tao
Hong Kong
avatar

Masculin
Messages : 49

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Journal intime de Hong Kong   Mer 16 Fév - 10:13

Journal Intime
Fai Tao




J'ai trouvé un cahier vierge dans mes tiroirs. Je ne savais pas trop quoi en faire, alors j'ai décidé d'écrire dedans. Ecrire quoi? Ma vie. Elle n'intéresse personne, je pense, mais comme j'ai besoin de raconter, j'écrirais tout ici. Pour la St Valentin, mon frère aîné, Japon, m'a offert une peluche qu'il a faite lui-même. Un Panda-Pikachu, m'a-t-il dit. Donc je l'ai nommé Panchu. Et ce Panchu, c'est sur mon journal intime qu'il va trôner. Elle est assez large, cette peluche. Elle le cache bien. Et qui aurait idée de soulever une grosse peluche pour vérifier qu'il y est par le plus grand des hasards un journal intime en dessous, franchement?
..........
Yong Soo peut-être... Enfin pour le moment, il sera là.

Donc voici comment je commence mon journal, sur un coup de tête.


Ca c'est une photo de ma famille...




Dernière édition par Hong Kong / Fai Tao le Lun 2 Mai - 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hong Kong / Fai Tao
Hong Kong
avatar

Masculin
Messages : 49

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Journal intime de Hong Kong   Lun 21 Fév - 20:01

Journal Intime
Page 1



    Ni Hao/Hello

    Cher journal, je commence aujourd'hui. C'est vrai, je n'avais rien d'intéressant à raconter avant. Et puis d'ailleurs ma vie n'a vraiment rien d'intéressante. Toujours est-il que j'ai appris pas mal de choses aujourd'hui, alors j'ai décidé de tout te raconter. Après tout, tu es là pour ça, non? Alors nous allons rentrer dans le vif du sujet...

    Grand frère était bizarre ces derniers temps. Ormis le fait qu'il était malade, je savais que quelque chose n'allait pas. C'était déja suspect lorsque, hier, j'ai parlé avec Japon. Il m'avait dit que c'était lui qui avait refilé sa maladie à Grand frère parce-qu'il était resté avec lui toute la journée. Moi, je pensais que c'était normal. Après tout, il ne devrait rien avoir de bizarre dans le fait que deux frères restent ensemble une journée. J'aurais dû m'en douter. Il n'y avait rien eu de normal à cette journée passée entre mes deux Grand frères. Et c'est Chine qui me l'a dit. Grand frère Chine m'a raconté, bien que pas très précisément, ce qu'il s'est passé avec Kiku. Et bien ce n'est pas une chose vraiment pure. C'est même le contraire de la pureté même. Voilà comment ça s'est passé. Je suis entré dans la salle, comme toujours, et j'ai rejoins Grand frère. Il fixait sa manche avec un regard étrange, alors j'ai soulevé sa manche. Je voulais juste m'assurer qu'elle n'était pas sale, ou quelque chose comme ça... Mais la manche a glissé et là, là j'ai été surpris. Voir choqué. Sur son poignet... Il y avait des marques. Des marques à priori laissées par une corde très serrée. Inquiet, je lui ai demandé ce qu'il s'est passé pour qu'il ai des marques pareilles! J'avais cru qu'on l'avait agressé ou quelque chose comme ça. Mais non, c'était pas ça. Il ne voulait pas me le dire devant tout le monde. Remarque, je le comprenais, moi qui n'aimait pas quand Yong Soo me sautait dessus dans la salle. Euh... J'ai pas dis que ça ne me gênais pas quand on était seuls, hein?? Enfin bref, on oublie la dernière phrase. Donc je vais te dire ce que m'a dit Grand frère. Parce-que, en fait, il m'a serré fort contre lui. (Note: J'aime beaucoup ses câlins. Pourquoi lui ça ne me gêne pas? Alors que Yong Soo...) Puis il m'a murmuré de manière à ce que personne n'entende la vérité. Ce qu'il s'est passé ce jour là avec Japon. En fait, il ne me l'a pas dit clairement. Pourtant, je ne pense pas être spécialement pervers ou quoi que se soit, mais j'ai réussi à comprendre ce qu'il voulait dire. Tout le monde aurait compris. Il m'a dit qu'ils avaient fait une énorme bêtise tous les deux. Qu'ils s'étaient embrassé et qu'ils étaient même allés plus loin. Je sais que Grand frère regrette tout ça. Enfin, c'est l'impression qu'il donne. De plus, il m'a dit qu'ils étaient tous les deux malades et qu'ils ne se souvenaient pas exactement de ce qu'ils avaient fait. En tout cas, Grand frère s'est excusé. Je ne sais pas pourquoi. Mais il m'a dit qu'il était désolé. Je ne sais pas pourquoi il m'a dit ça à moi. Peut-être croyais-t-il que je lui ferait la tête après avoir connu la vérité. Pourquoi? Je ne comprends pas. Il y a tellement de choses que je ne comprends pas. Je suis sûrement encore trop jeune. Cependant, ces pensées ne me quittent plus. Tout comme mes souvenirs d'enfance. Tout ça me manque tellement... Pourquoi les choses deviennent-elles si compliquées? Parfois, j'ai envie de m'arrêter de grandir. Retourner dans mon innocence, à passer la journée à jouer avec des feux d'artifices et à écouter les histoires de Grand frère...

    Oh, je dois aller réviser. C'est tout pour aujourd'hui. Cher journal, tu retournes avec Panchu!

    Oh, j'allais oublié, je me suis disputé avec Yong Soo l'autre jour. Je lui ai un peu crié dessus, parce-qu'il voulait absolument que je lui dise ce qui ne va pas. Qu'est-ce qui ne va pas? C'est pas normal. Avec lui c'est pas comme avec les autres. Il m'insupporte, mais en même temps, je m'en suis tellement voulu de lui avoir crié dessus. Si il me faisait la tête, je me sentirais certainement très mal. D'ailleurs, il avait l'air triste après notre dispute, et je m'en voulais terriblement. Plus jamais je veux me disputer comme ça avec lui. Tout ça, je l'ai vraiment ressenti. Mais pourquoi? Alors que souvent, je donnerais n'importe quoi pour qu'il me lâche. Oui avec Yong Soo, c'est très étrange, comme avec Japon. Japon, je n'ai pas spécialement peur de lui ou quoi que se soit, seulement, j'ai du mal à parler avec lui. Après tout le mal qu'il a fait à Grand frère, j'ai réussi à lui pardonner, mais c'est loin d'être facile...


Dernière édition par Hong Kong / Fai Tao le Lun 2 Mai - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hong Kong / Fai Tao
Hong Kong
avatar

Masculin
Messages : 49

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: ai   Mer 23 Fév - 14:48

Journal Intime
Page 2



    Ni Hao/Hello

    Cher journal, j'ai encore appris pas mal de chose à propose de mon frère hier. Je me sens mal, et écrire tout ça est assez difficile. Mais ça me pèse sur le coeur. Alors il faut que je vide un peu mon sac. Voilà, hier, alors que je suis entré dans la salle, comme tous les jours, j'ai rejoins mon Grand frère. Forcément, je ne connais personne en dehors de mes frères. C'est d'ailleurs très gênant. Enfin bref, je l'ai donc rejoins. Et il n'avait pas l'air bien. En fait, j'ai l'impression qu'il ne va jamais bien. J'aimerais tellement qu'il soit heureux, au moins une fois... Mais ce n'est pas le pire. Il m'a dit que... Qu'il sortait avec Kiku. Mon autre Grand frère. Ca m'a vraiment choqué. Et attristé. En fait, j'ai essayé de comprendre. Apparemment, c'était la seule solution pour pas qu'il s'éloigne à nouveau de nous. Grand frère tient vraiment à chacun d'entre nous, c'est évident. Et donc il se force à sortir avec Kiku pour pas qu'il s'en aille. Pour ne pas le perdre. Je ne peux pas le nier, j'ai trouvé ça très égoïste. Mais pas de la part de Grand frère. De la part de Kiku. Pourquoi est-ce qu'il force Grand frère à sortir avec lui? J'ai l'impression que c'st du chantage. Quelque chose comme "Si tu sors avec moi, je reste avec toi. Mais sinon, je m'en vais." Je ne peux pas affirmer cela, je ne suis pas au courant des détails. Faut dire que c'est très gênant pour Grand frère de m'en parler. Mais c'est mon impression. J'ai pardonné à Kiku. C'est vrai, Grand frère m'avait parlé des valeurs de la famille. Alors j'ai pardonné à Kiku. Mais c'est dur pour moi. C'est vrai, il a de bonnes attention parfois. Par exemple, le jour où je me suis disputé avec Yong Soo, il nous a fait du thé. C'était très gentil de sa part. Seulement, à part ça, je suis invisible pour lui. Il paraît que ça l'a attristé que je le détestait. Après tout ce qu'il a fait à Grand frère, comment aurais-je fait pour ne pas lui en vouloir? Pourtant, j'ai fais un effort, fais une croix sur le passé. Ca n'a rien changé.

    J'ai raconté tout ça dans les grandes lignes, passons maintenant au pire. Le pire, c'est quand Kiku est entré dans la salle. Je ne m'y attendais pas. Grand frère est directement allé le voir. Normal, ils sont en couple, après tout. Cependant, j'ai été surpris, lorsqu'ils se sont embrassé. Oui oui, je sais, c'est courant dans les couples, de s'embrasser, tout ça... Mais voir deux de mes frères s'embrasser, ça m'a fait tellement mal. Tellement mal parce-que, quelque part, j'avais l'impression que... Comment expliquer ça? Qu'ils se "préfèraient". Euh... Que Grand frère préfèrait Kiku que nous autres et que Kiku préfèrait Grand frère. Oui ça fait un peu ça. Moi, je ne voulais pas rester planté comme ça, à les regarder, je me sentais de trop. Vraiment. J'ai fais la connaissance de M. Grèce. Je savais qu'il avait un quelconque lien avec Grand frère et Kiku, alors je suis allé lui parler. Apparemment, il veut voir Russie. Russie, l'homme que je hait le plus au monde. L'homme qui aime jouer avec les sentiments des gens. Vraiment, je le hait de tout mon être. Et je ne pense pas être une personne méchante. Enfin bref, une fois M. Grèce parti, je me suis retrouvé seul. C'est vrai, je ne connais personne dans l'Académie. Seulement mes frères. Ce n'est vraiment pas pratique. Mais je n'ose pas aller vers les autres. Je n'aime vraiment pas m'incruster. Enfin, Kiku est parti, sans même m'adresser ne serais-ce qu'un regard, et Grand frère et revennu vers moi. Il m'avait promis que, même s'il sortait avec quelqu'un, il ne me laisserait pas. Grand frère n'est pas un menteur, je le sais. Mais j'ai un peu ressenti l'abandon. Je sais qu'il ne peut pas être tout le temps 24/24h avec moi, mais... Je me sens tellement seul sans lui. Je dosi grandir, je le sais. Mais en même temps, lorsque j'ai dis à Grand frère que je ne pouvais pas toujours compter sur lui, il a semblé effondré. Je crois... Non, je suis sûr que je dois rester avec lui. Quoi qu'il arrive. Je ne veux pas lui faire de peine.

    Ah, et en fait, j'arrive de moins en moins à cacher mes sentiments et mes émotions avec lui. Ca en devient très gênant. Je pleure lorsque je suis triste, je sourit pour le rassurer. Je n'arrive plus à contenir. C'est trop dur. Ca ne me ressemble pas, ce n'est pas normal. Je dois faire encore plus d'efforts. Sinon, je vais finir par rendre Grand frère triste, je le sais. Alors il faut que je me concentre d'avantage.

    Je pense que ça ira pour le moment.


Dernière édition par Hong Kong / Fai Tao le Lun 2 Mai - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hong Kong / Fai Tao
Hong Kong
avatar

Masculin
Messages : 49

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Journal intime de Hong Kong   Sam 9 Avr - 8:58

Journal Intime
Page 3



    Ni Hao / Hello

    Ca fait longtemps, hein ? Bah... Je n'avais pas vraiment le coeur à écrire. Mais maintenant, j'ai besoin de me confier. Il s'est passé énormément de choses depuis le temps... Ca sera peut-être long, mais j'ai le temps devant moi.

    Japon et Grand frère..... Ne sont plus ensemble. Depuis longtemps. Ils se sont séparés. Pourquoi ? Je n'ai pas bien compris.... Mais j'ai dû m'occuper de Japon. Il a été très malade... Et il m'a dit qu'il en aimait un autre. Un certain.. Willem. Pays-Bas. Je ne le connais pas. Mais est-ce important ? Je sais que Grand frère était effondré après ça. Il ne semblait pas bien. C'est normal, je suppose... Mais j'ai fais une chose horrible. Une chose impardonnable. J'ai dis... A Grand frère que je suis amoureux de lui. Ce n'est pas une blague. Je n'en étais pas sûr au départ... Mais il n'y a pas d'autres solutions. C'est ça. Sans lui je me sens perdu. Sans lui, je suis triste en permanence. Cette espèce de solitude... Est vraiment insupportable. Mais en même temps, je trouve ça affreux. J'aurais dû attendre. C'est horrible ce que j'ai fait. C'est horrible de lui avoir dit ça alors qu'il venait de rompre avec Japon. Je.. Regrette. Vraiment. Pourquoi lui ais-je dis ? En même temps, il est mon Grand frère... Il est ma famille. FAMILLE. Et c'est tout. Je ne sais même pas pourquoi je me torture avec ces horribles sentiments. Peut-être que je devrais arrêter de le voir... Mais je ne peux pas faire ça. Je lui ai promis. Promis d'être toujours auprès de lui, de ne jamais l'abandonner. Mais..

    En ce moment, il est très étrange avec moi. Il s'occupe de moi. Oui c'est normal, c'est mon Grand frère... Yao... Japon m'a dit de l'appeler par son prénom.. Mais j'ai vraiment du mal. Japon veut "m'aider". Il me pousse vers Grand frère. Il dit que si je ne fais pas le premier pas, il ne se passera jamais rien. Mais est-ce que j'ai vraiment envie que ça change ? J'aimerais tellement rendre Grand frère heureux... Qu'il oublie ses soucis... C'est impossible, pas vrai ? Je suis son petit frère. Moi, je dois me contenter d'étudier. Et devenir une vraie nation. Je serais fort. Et ça me va. Du moment que Grand frère sourit, tout va bien. Tout va très bien, même. ... C'est ce que je me force à me dire.... Mais en vérité, je me sens mal... Yao.. N'arrête pas de m'enlacer, de m'embrasser ... Pourquoi ? Quand je suis avec lui, je perds tout contrôle. Je rougis, je souris, je pleure.... Plus. je n'y arrive plus. Mais c'est mon Grand frère. Ca ne me dérange pas de ne pas me cacher avec lui. J'ai confiance en lui. C'est le seul qui ne me fera jamais de mal. Je le sais. J'en suis sûr.

    Je te raconterais plus de choses plus tard. Je suis fatigué.
Revenir en haut Aller en bas
Hong Kong / Fai Tao
Hong Kong
avatar

Masculin
Messages : 49

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Journal intime de Hong Kong   Lun 2 Mai - 20:31

Journal Intime
Page 4



    Ni Hao / Hello

    Et voilà que je me remet à écrire. Pourquoi ? Tellement de choses se sont produites... Que ce soit du côté de Yao, de celui de Viêt Nam, de celui de Russie et même de celui de Corée du Nord. Mais le plus important en premier.

    Ca fait à peine quelques semaines que je sors avec Yao. JE sors avec YAO. Je ne pensais pas que ça allait arriver. Je ne pensais pas que les sentiments que j'avais envers lui étaient réciproque. Après tout, nous sommes deux hommes. Pire, nous sommes frères. Et même encore, nous avons six ans d'écart. Lui est majeur, moi pas. Mais qu'importe ? Je l'aime. C'est tout. Et ça ne changera pas. Et je me moque bien de ce que peuvent penser les autres. Yao a toujours été là pour moi. Et je serais toujours là pour lui. Je passe le plus clair de mon temps avec lui. Il m'aide même à étudier. Etudier quoi ? La géographie, principalement. Cette matière m'embête vraiment. D'abord parce-que je n'arrive pas à mémoriser le nom de chaque pays ( surtout les Occidentaux ) et ensuite parce-que la mémorisation des noms de chaque pays n'est que la base... Et encore ! C'est même pas la base ! Mais bon, je fais des efforts. J'ai réussi à apprendre toute l'Amérique. J'essaie d'apprendre l'Europe... Et je parle même pas de l'Afrique... Pour l'Asie et l'Océanie, ça va encore.... Enfin, l'Est, quoi. Tout ça pour dire que cette matière n'est vraiment pas ma tasse de thé.
    Maintenant, je passe vraiment beaucoup de temps avec Yao. J'en passais déjà beaucoup avant, mais depuis qu'on sort ensemble, on ne se lâche presque plus. Je l'aime tellement...

    C'est là que Viêt Nam a commencé à être bizarre. D'abord, elle s'est disputée avec Yao. Cela m'a profondément affecté. Pourquoi ? Parce-que j'étais la cause de leur dispute. Viêt Nam a dit à Yao que je n'étais qu'un gamin et qu'il faisait une énorme bêtise. Et ensuite... Ensuite elle l'a giflé... Je déteste qu'on fasse du mal à Yao. Même si lui soutient que tout cela n'est rien. C'est juste qu'il est trop gentil et qu'il ne veut pas qu'on s'inquiète pour lui. Et bien c'est raté. JE m'inquiète pour lui. Le pire, c'est qu'après ça, il est venu me dire que Viêt Nam l'avait embrassé... Je ne comprends pas. Pourquoi a-t-elle fait ça ? Elle le gifle, elle l'embrasse... Ca n'a pas de sens ! Ou alors est-ce moi qui suis bizarre ? C'est possible, après tout... Yao... Il m'en raconte, des choses... Il se fait traîner partout. Moi, j'essaie de suivre, mais en même temps, je ne veux pas déranger les autres... Tiens d'ailleurs, un jour, il m'a emmené, ou plutôt, je l'ai suivi dans l'Aile Slave. Ou Balte. Enfin, je crois que c'est les deux. Mais ce n'est pas important. Là, j'ai vu Pologne. Pologne, Yao m'en parle souvent. Il a l'air gentil. Je n'ai entendu que du bien de lui de la bouche de Yao. Il l'a aidé par le passé. Oui, je ne le connais pas, mais je sais que c'est quelqu'un de bien. Oh, par contre, il a demandé quelque chose à Yao. Quelque chose que je ne peux accepter qu'il fasse. Faire l’appât. Oui, il semble qu'ils veuillent tendre un piège à Russie. Enfin, ils voulaient. Toujours est-il que je déteste Russie par dessus tout. Même plus que Corée du Nord. Corée du Nord ? J'en parlerais après. Enfin pour dire que je ne tolère pas que Russie ne s'approche trop de Yao. Il lui a fait tellement de mal par le passé. C'est inhumain. Mais le pire, c'est qu'il a violé Yao ! Il l'a violé ! C'est un acte abominable et impardonnable. J'ai pardonné Japon pour ce qu'il a fait à Yao. Mais Russie, impossible. Yao m'a tout raconté. Tout ce que lui a fait subir Russie. Il était en larmes, il avait l'air tellement désespéré... Je ne veux plus jamais le voir dans cet état-là. C'était horrible. Rien que d'y repenser, je...

    Tiens, parlons d'un sujet un peu moins grave, même si ça l'est tout de même. Corée du Nord. Je ne sais pas quel est son problème, mais il en a un, et un gros ! Il a vraiment une attitude exécrable avec moi. On dirait qu'il ne supporte pas que je sorte avec Yao. Mais je lui ai rien demandé, moi ! En plus, il fait le tout gentil devant Yao... Il m'insupporte. En plus, il me dérange. J'étais vraiment fatigué l'autre jour. Lui, il n'a rien trouvé de plus intelligent à faire que de me boucher le nez pendant mon sommeil et de claquer ses doigts à deux millimètres de mon oreille alors que j'étais à peine réveillé... Et le bond que j'ai fais... Moi, je reste dans mon coin, alors pourquoi lui, il vient me déranger ? Il ne doit pas aimer mon visage... Je sais pas. Mais je ne supporterais pas ça longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Hong Kong / Fai Tao
Hong Kong
avatar

Masculin
Messages : 49

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Journal intime de Hong Kong   Jeu 5 Mai - 19:58

Journal Intime
Page 5



    Ni Hao / Hello

    Rien de bien neuf depuis la dernière fois... Je me suis remis à lire des contes chinois. La Géographie, on verra ça plus tard... De plus, Yao m'a dit qu'il acceptait de me lire une de ces histoires, un jour. J'adore lorsque Yao me lit des histoires. Je ne connais personne qui ne raconte aussi bien les histoires que lui. Bon, il faut dire aussi, je ne connais pas beaucoup de personnes... Mais... Je ne pense pas qu'il existe quelqu'un qui raconte mieux les histoires que lui. Depuis tout petit, j'ai toujours aimé l'écouter, et lors de mon séjour chez Angleterre, ça m'a beaucoup manqué... Il faut dire aussi, chez Angleterre, tout était différent. La culture Occidentale est bien différente de celle dont j'avais l'habitude chez Yao... Pourtant, je m'y suis assez habitué, au final...

    Bon, tout n'est pas toujours rose et un problème subsiste toujours : Corée du Nord. J'ai parlé de son cas à Yao. Je n'aurais peut-être pas dû. Yao s'inquiète, désormais. Je ne voulais pas. Il ne doit pas s'inquiéter pour moi alors qu'il a ses propres problèmes, lui aussi. Même s'il dit le contraire, moi, je sais qu'il n'est à l'abris de rien du tout ! Russie peut venir le voir à n'importe quel moment... Je refuse cette réalité. Je ne suis pas 24 h / 24 avec Yao, je ne peux pas le protéger... Oui je sais, je suis le plus jeune, je n'ai pas à protéger qui que ce soit mais... Yao... Il a tant fait pour moi... Je lui suis redevable. Je ne veux pas qu'il lui arrive mal. Jamais. Ce serait trop dur à supporter, pour moi, mais surtout pour lui. Il a déjà tant souffert, tant donner... Pourquoi ce serait toujours à lui de protéger les autres ? J'estime qu'il a le droit de penser à lui. Même, j'aimerais qu'il pense plus à lui-même qu'à moi. Moi, je vais bien. Mes petits soucis passagers, il ne devrait pas s'en soucier.
    Oui, je sais, c'est moi qui lui parle de mes problèmes. Pourquoi ? Parce-que je ne veux rien lui cacher. Je ne PEUX rien lui cacher. Je l'aime trop pour ça. Ca me donnerait l'impression de lui mentir. Je sais que je suis étrange. Je sais que je ne suis pas normal. Mais je pense comme ça. Et je ne changerais pas. Yao, je t'aime tellement...

    Au fait, il m'a donné une boîte. Une boîte remplie de biscuits délicieux. Quand je commence à en manger, j'ai du mal à m'arrêter. Il a dit que je pouvais en manger autant que je voulais, que ça lui faisait plaisir. Le voir heureux, c'est tout ce que je veux. Et s'il sourit grâce à moi, ça me suffit. D'ailleurs, il m'a dit que manger ces gâteaux était bon pour le moral. Et il avait tout à fait raison. J'étais inquiet à propos de Corée du Nord, mais ça va beaucoup mieux désormais.
    Xiexie, Yao ...
Revenir en haut Aller en bas
Hong Kong / Fai Tao
Hong Kong
avatar

Masculin
Messages : 49

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Journal intime de Hong Kong   Lun 9 Mai - 19:29

Journal Intime
Page 6



    Ni Hao / Hello

    Bien. Je vais te parler de Japon. Et de Yao aussi. Japon parce-qu'il va mal et que je dois veiller sur lui. Yao parce-que ça me fait du bien de parler de lui. Mais commençons par Japon, le plus important. Ou plutôt, le plus grave. Oui, ça correspond mieux. Japon va vraiment, mais alors vraiment pas bien. Je crois que c'est à cause de Pays-Bas. Non, en fait, je ne crois pas. J'en suis sûr. C'est obligé. Ca ne peut être que ça. Je ne le connais pas, ce " Willem ". Mais Japon me parle souvent de lui. Au début, il ne me disait que du bien de lui. Des choses qui faisait rêver, comme quoi ils étaient un couple parfait... Maintenant, c'est tout l'inverse. Cet homme me rappelle Russie. Mais commençons par Japon, donc.

    Japon va donc, comme je l'ai dis, très, très mal. Je n'aime pas du tout le voir comme ça. Pourquoi ? Parce-qu'il a beau insinuer le contraire, moi, je le considère comme mon frère. Comme mon Grand frère. D'accord, ça n'a pas toujours été entre nous, après tout, j'ai même fini par le détester. Mais la famille, c'est important. Sans elle, on n'est rien. C'est ce que je pense. Alors pourquoi nous rejette-t-il ? De toute façon, ça m'est égal. Je ne veux pas le voir souffrir. Je l'ai pardonné. Il est gentil, tu sais. Malheureusement, il s'est disputé avec Yao. Parce-qu'il le rejette. Oui, je te l'ai dis, il rejette les autres... C'est pour cela que Yao a abandonné. Il en a eu marre. Je ne les ai pas vu se reparler. Ca me fait de la peine. Mais je ne veux pas voir Japon s'écrouler. Pas comme ça. Ca me ferait vraiment mal. En plus, à cause d'un homme, c'est... Oui, je sais que si jamais je devais me séparer avec Yao, ça n'irait pas. Ca irait même très très mal. Mais ça, j'en parlerais après. Donc hier, j'ai surprit Japon, allongé sur son lit, en train de jouer à une console. Laquelle ? PsP peut-être... Mais ça, ce n'est pas important du tout. J'ai dû hausser le ton pour qu'il m'entende. Première chose étrange. La deuxième ? Il a bien fallut un quart d'heure pour qu'il comprenne que c'était moi qui lui parlait. En plus, il était tout blanc et avais d'énormes cernes sous les yeux. Je n'en avais jamais vu de telles. Depuis combien de temps n'avait-il pas dormi ? Lui-même ne le savait pas... Le voir dans cet état... Il refusait de dormir, refusait de manger, refusait de boire... Refusait de comprendre que ce ruiner la santé ainsi ne le fera pas revenir. Qui ? Pays-Bas bien sûr. Je ne le connais pas. Je ne peux pas le juger. Mais il fait du mal à un membre de ma famille. Et ça je ne le tolère pas. Personne ne touche à ma famille. ( Corée du Nord, à la rigueur ... Non ! Ce n'est pas bien de penser comme ça... )
    Alors je suis resté aux côtés de Japon. Je voulais qu'il dorme. Mais lui ne voulait pas. Enfin, il ne " pouvait " pas, d'après lui. A cause de cauchemars. Quels cauchemars ? Des cauchemars affreux. Des cauchemars que je n'aimerait jamais faire. Des cauchemars où tout le monde lui tourne le dos. Des cauchemars où il est seul, sans repères quelconques. C'est ce qu'il m'a dit. N'est-ce pas horrible ? Je ne souhaite ça à personne. Je ne voulais pas qu'il souffre de ces cauchemars. Mais il devait dormir. Sinon, il allait finir par mourir. Je le sais. D'ailleurs, c'est là que j'ai eu la peur de ma vie. Il m'a montré une lettre. Enfin, plutôt un bout de papier chiffonné sur lequel était représenté Russie et Japon en train de se battre, je crois ... Russie ! Encore LUI ! Pourquoi fait-il souffrir toutes les personnes auxquelles je tiens ? Je le déteste ! Et Pays-Bas.. Cette personne qui a mit Japon si mal en point, qui l'a rendu si malheureux. Je ne peux même pas le juger. Et après ? Il a fait souffrir Japon, c'est tout ce qui importe. Comme Russie a fait souffrir Yao. Je... Déteste ce genre de personnes. Vraiment.
    Mais pour en revenir à la fameuse peur de ma vie : Japon s'est évanoui sur moi. Je pensais qu'il était tombé de fatigue, qu'il dormait. Mais non. Moi, qu'est-ce que tu crois que j'ai fais ? J'ai paniqué. Je ne savais pas quoi faire. Si j'avais su quoi faire, je n'aurais causé de soucis à personne... Oui, parce-que j'ai causé du soucis à certaines personnes. D'abord à M. Autriche, qui est vraiment un homme gentil. Je ne le connaissais pas mais, lorsque je suis arrivé dans le salon communautaire, paniqué, Japon évanoui dans mes bras... Il m'a tout de suite aidé. Les personnes comme ça sont les meilleures. Sincèrement, si tout le monde était comme M. Autriche, il n'y aurait pas de problèmes... Oui, sauf qu'il faut de tout pour former un monde. Et donc, il faut aussi des personnes comme le/la Rouquin(e). Je ne sais pas qui c'est. Et très franchement, je m'en moque. Cette personne, lorsque M. Autriche a allongé Japon sur le canapé, a commencé à se plaindre que Japon faisait du cinéma et qu'elle ne voulait pas assister à cette scène. Mais pour qui il/elle se prend ? Japon allait vraiment mal ! Comment peut-on réagir de cette façon devant une personne en détresse ? Cela me choque, vraiment. Enfin, passons, après cela, M. Autriche a porté Japon jusqu'à l'infirmerie où il l'a allongé sur un lit. Après ça, il m'a montré ce que je devais donner à Japon lorsqu'il n'allait pas bien : des médicaments. Il m'a demandé de veiller sur lui. Et c'est ce que je vais faire. Il a besoin d'aide. Il est hors de question que je le laisse dans cet état.
    Oui, je vais veiller sur toi Japon, fais-moi confiance.

    Maintenant, Yao. Pourquoi je change de sujet, d'un coup ? J'essaie de me mettre dans la peau de Japon, parce-que je ne le comprends pas. Alors je me met à sa place. Et finalement, après réflexion, je le comprends... Pour certaines choses. D'autres me sont encore incompréhensibles, mais ça viendra, je suppose ...
    Donc j'ai essayé d'imaginer que Yao me quittait. C'est déjà, de toute façon, une chose que je redoute grandement. Parce-que Yao fréquente plein de monde, dont beaucoup de personnes que je ne connais pas. Je m'inquiète pour lui. J'ai peur qu'il se fasse... Enfin qu'on le... Encore une fois... C'est dur d'écrire tout ça. Je tremble. Mais il faut que je parle, que je me confie. J'aimerais me confier à Yao. Je veux tout lui dire, ne rien lui cacher... Mais.. Il s'inquiéterait. Et ça, je ne le veux pas.
    Donc si Yao me quittait, comment je réagirais ? Je pense que je ne lui en voudrais pas. Oui, s'il me quitte, c'est qu'il est tombé amoureux de quelqu'un d'autre. Et ça, ce ne serait pas de sa faute. Plutôt de la mienne. Oui, c'est peut-être étrange comme raisonnement, mais je pense que c'est le bon. Après tout, s'il me quitte, c'est parce-que je n'étais pas à la hauteur. Je ne sais pas ce qu'en pense Japon. Et moi, je ne veux plus me mettre à sa place. C'est trop douloureux. Jamais je ne le supporterais. Mais je fais totalement confiance à Yao. Il m'aime, il me l'a dit. Et je l'aime, plus que n'importe qui d'autre. Alors tout va bien. Je sais qu'il ne me laissera jamais tomber. J'en suis persuadé. Je mettrais une photo de lui, la prochaine fois. Là, je vais en mettre une de nous tous quand nous étions petits.
    Pourquoi a-t-il fallut que ça change... ?

Revenir en haut Aller en bas
Hong Kong / Fai Tao
Hong Kong
avatar

Masculin
Messages : 49

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Journal intime de Hong Kong   Mar 10 Mai - 16:33

Journal Intime
Un petit papier coincé entre deux pages



    Je suis désolé, Japon. Je ne voulais pas t'ennuyer. Je ne voulais pas t'embêter. Pardonne-moi. Je n'arrive pas à m'occuper de toi convenablement. Est-ce que tu m'en veux ?

    Bàoqiàn-Bàoqiàn-Bàoqiàn-Bàoqiàn-Bàoqiàn-Bàoqiàn-Bàoqiàn-Bàoqi[Grosse bavure rendant le reste illisible]
Revenir en haut Aller en bas
Hong Kong / Fai Tao
Hong Kong
avatar

Masculin
Messages : 49

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Journal intime de Hong Kong   Mer 11 Mai - 0:29

Journal Intime
Page 7



    Ni Hao / Hello

    Je ne vais pas très bien en ce moment. Je sais qu'il faut que je sois plus fort. Après tout, je suis ici pour devenir une Nation. Une Nation autonome et indépendante. Indépendante d'Angleterre. Indépendante de Yao. Yao... Je ne veux pas partir loin de toi. Jamais.

    C'est de pire en pire avec Japon. J'aimerais qu'il aille mieux. J'aimerais le voir sourire. J'aimerais le voir en bonne santé. Pourquoi Russie vient-il se mêler de la vie de Japon ? Que lui a-t-il fait ? Pourquoi cet homme prend-t-il un malin plaisir à faire souffrir les autres ? Je ne comprends pas. C'est horrible, sadique, atroce... Le pire, c'est que Japon ne m'écoute pas. Il tient tête à Russie. Pourquoi ? Peut-être suis-je trop jeune pour comprendre. Trop immature. Trop ignorant. Je ne sais pas. Je ne comprend pas. Mais ça me fait mal, vraiment. De voir que, dans le salon communautaire, Russie viens voir Japon. Qu'il le menace. Qu'il le soulève par le col. Japon lui a donné un coup de poing. Russie n'a pas riposté. Heureusement que M. Autriche était là. D'ailleurs, il n'avait pas l'air bien. Du tout. Il faudra que je lui demande ce qu'il a. Il m'a tellement aidé lorsque Japon allait mal. C'est vraiment une personne adorable. Ensuite, j'ai demandé à Japon de quitter la salle avec moi. Cette ambiance... Je la déteste. Russie, je le déteste. Je ne veux pas qu'il fasse du mal à Japon. Je me sentirais tellement coupable, moi, qui ai promis que je veillerais sur lui... Mais suis-je vraiment à la hauteur de cette promesse ? De toute manière, je n'ai plus le choix. Je tiendrais ma promesse. Je tiendrais toutes mes promesses. Ainsi que celles faites à Yao. Je l'aimerais toujours. Je serais toujours à ses côtés. Je ne le laisserais jamais tomber. C'est une éventualité.

    Aujourd'hui, j'ai rencontré plusieurs personnes. Timor, une fille un peu plus jeune que moi. C'est une petite très gentille, mais qui a vraiment l'air énergique. Ensuite, Canada. Mais lui, je le connaissais déjà. Assez gentil, calme, discret. Et puis Etats-Unis. Lui aussi, je le connaissais déjà.

    Voilà, c'était une parenthèse. Revenons à Japon. Je suis allé avec lui dans la chambre. Il s'est passé assez de choses... Etranges, à ce moment-là... D'abord, j'ai un peu pleuré. Rien de grave. Mais devant Japon... C'était vraiment gênant. Autant ça ne me gêne pas de pleurer devant Yao. Rien ne me gêne avec Yao...
    Mais Japon... Ce n'est pas pareil ! Ensuite, Japon m'a parlé de Willem. Je ne savais pas que Willem était dans le salon au moment où nous y étions... J'étais trop occupé à foudroyer Russie mentalement...
    N'empêche que je m'en veux... Japon a pleuré à cause de moi. Mais je ne pouvais pas deviner qu'il s'agissait de Pays-Bas, moi ! Je ne l'avais jamais vu...
    La prochaine fois, j'irais voir Netherlands avec lui. Comme ça, il pourra lui parler. Qu'il reste avec Pays-Bas ne me gêne pas tant que ça, au final. C'est surtout Russie... Russie... Ne t'approche pas des membres de ma famille ! Laisse-nous tranquille ! Mais pourquoi fais-tu tout ça... ?

    Au fait, la dernière fois, j'ai dis que je mettrais une photo de Yao. La voici :



    Dis, tu as déjà vu quelqu'un d'aussi mignon que lui ? Non ? Ne t'en fais pas, c'est normal... Ca n'existe pas.
    Rien qu'en contemplant cette photo, je souris. Elle me remonte le moral.
    Parce-que Yao est la personne qui m'est la plus chère. Et ce sera toujours ainsi.
    Zong Shi.
Revenir en haut Aller en bas
Hong Kong / Fai Tao
Hong Kong
avatar

Masculin
Messages : 49

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Journal intime de Hong Kong   Jeu 12 Mai - 20:08

Journal Intime
Page 8



    Ni Hao / Hello

    Ca y est, j'ai donné le cadeau que j'avais soigneusement préparé à Elenwë. Son anniversaire était le 9 Mai, et je m'en veux un peu de lui avoir souhaité en retard... Mais bon, nous ne sommes pas dans la même Aile, ni dans la même classe... C'était un peu compliqué. Et puis je sais qu'il adore les gâteaux, alors je m'étais entraîné à cuisiner grâce aux quelques conseils que m'a donné Yao lorsqu'il a cuisiné avec moi... Je dois dire que la cuisine, ce n'est pas vraiment mon fort... Pourtant, j'aime bien ça, et, après plusieurs tentatives dont je ne vais pas donner les détails, j'ai réussi à obtenir des biscuits à peu près corrects. Aussi, je lui ai offert quelques feux d'artifices. Je sais qu'on n'y a pas le droit dans l'Académie ( d'ailleurs, c'est vraiment bête, parce-que moi, j'aime beaucoup ça... ), mais il pourra les utiliser dehors... Et puis, une photo de lui et moi. C'est une jolie photo, je l'aime bien. Alors je l'ai encadrée et je lui ai offerte. J'espère que ça lui a fait plaisir, tout ça. En tout cas, il avait l'air heureux et il m'a même fait un câlin. Et il a dit que mes biscuits étaient bons. Donc je suis vraiment content.
    Happy Birthday Elenwë.

    Sinon, il n'y a pas longtemps, j'ai retrouvé un vieil album photo que j'avais conservé. Il était dans un tiroir du meuble près de mon lit. En l'ouvrant et en observant les photos, je me suis remémoré plein de souvenirs joyeux. Mais en même temps, cela m'a rendu un peu nostalgique et un peu triste, aussi. Je regrette cette époque où Yao nous contait des histoires et où nous étions en paix. Où la vie était simple et les jours joyeux. Où personne ne venait nous embêter. Où nous étions une famille unie. Oui, sauf que les temps changent, et que tout est différent, à présent. Certes, beaucoup de choses ont changées en mieux. D'autres pas. C'est comme ça. Tout ne peut pas être parfait. Ca ne sera jamais parfait. Mais pour ma part, je suis plutôt heureux de mon sort. Je pense que je fais parti des plus chanceux. Sans l'ombre d'un doute. D'ailleurs, il y a quelques photos embarrassantes dans cet album, et je vais t'en épargner les détails... Néanmoins, j'aimerais t'en faire partager quelques-unes que j'aime beaucoup...

    Là, c'est une photo de Taïwan, ma soeur... Tu vois, elle est vraiment très, très jolie. Je l'aime beaucoup, et j'aimerais beaucoup la voir... Japon a dit qu'il irait la voir avec moi, et ça me fait très plaisir.
    Spoiler:
     
    Ensuite, une photo de Yong Soo et moi... Tu vois, il aime bien m'embêter... Mais en plus, j'ai l'impression qu'il ne le fait pas exprès... Yong Soo, je l'aime beaucoup, mais ça, croit moi, il ne le saura jamais. Et puis quoi encore ?
    Spoiler:
     
    Et une dernière pour l'instant... Moi quand j'étais petit... Ca, c'est embarrassant. Et en plus, ce genre de photos fait rire Yao... Mais il dit que je suis mignon... Et j'aime quand il dit ça. Ca me fait plaisir. Vraiment.
    Spoiler:
     

    J'ai montré ces photos à Yao. Je sais qu'il aime ces photos. D'ailleurs, il me l'a dit... Et il a rit devant une de mes photos... Mais il a dit qu'il me trouvait mignon, alors je suis heureux. Je l'aime tellement, Yao... Il a dit que j'étais la seule personne qui prenait autant soin de lui. Je veux qu'il soit heureux. Qu'il n'ai pas de soucis. Qu'il sourit. Je voudrais qu'il reste près de moi, qu'il me câline, qu'il m'embrasse... Je voudrais toujours m'endormir à côté de lui. Sentir sa présence me rassure. Vraiment, je ne veux pas que ça change. Et je vais tout faire pour que cela reste ainsi. C'est peut-être égoïste et puéril, mais c'est ce que je souhaite. De tout mon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journal intime de Hong Kong   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal intime de Hong Kong
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Bons baisers de Hong-Kong [DVDRiP]
» Fiche et journal intime des persos
» Journal intime d'Aelita Stones
» JOURNAL INTIME de Julien Vogel!!
» Le Journal Intime d'une Serdaigle particulièrement agace !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✯ Académie Hetalia ✯ :: École :: Ailes de Repos :: Journaux Intimes-
Sauter vers: