AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Beuverie sur le bord de la plage [Aki]

Aller en bas 
AuteurMessage
Roman Empire/Remus Vargas
Old Empire
Old Empire
avatar

Messages : 14

Carte Étudiante
Chambre: Aile Latine
Partenaire:
Punitions:
0/0  (0/0)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Beuverie sur le bord de la plage [Aki]   Mar 22 Fév - 18:27

    Rome n'était pas du genre à rester à l'Académie un vendredi soir. Non, le professeur était plutôt du genre à sortir clandestinement dans un bar de la ville, de rentrer aux petites heures de la nuit complètement bourré après s'être farcie une belle brunette dans une allée sombre. Oh oui, Remus avait fait ça des centaines de fois. Parfois il entrainait un professeur, ou pire un élève avec lui. Des aventures il en avait tellement qu'il ne peut pas toute les compter. Cependant, ses dernières sorties avaient été solitaires. L'italien avait rencontré une superbe blonde, chaque nouvelle sortie se transformait en tentative pour l'aborder et la séduire. Des soirées durant, il se prosternait à ses pieds, lui offrant son cœur, des bijoux, de l'alcool et même ses régions vitales. Rien à faire, il s'était mangé un vent abyssal et avait finalement abandonné. Elle lui faisait trop penser à Germania de toute façon.

    L'envie d'aller noyer sa défaite prit Rome d'assaut vers les 15h. Le professeur se tenait devant sa classe d'abrutis et essayait de leur expliquer les nombreux traités qui ont mis fin à la Deuxième Guerre Mondiale. L'envie d'une bonne bière lui prit. Ce qui en soi était très étrange vu que Remus était plutôt un buveur de vin. « Germania doit penser à moi ». Le reste du cours se déroula péniblement, alors que le professeur expliquait que NON le Traité de Versailles n'as PAS été signer en Russie. Stupide Denmark.

    Dès que le cours avait finit, Rome avait gambadé avec joie vers l'Aile Germanique pour trainer de force son superbe blond préféré. Manque de bol, Germania n'était pas dans l'Aile et le brunet avait la flemme de chercher partout son vieil ami pour ensuite se faire envoyer balader. Commença donc la longue recherche d'un compagnon de boisson. Il devait rapidement élaborer un plan ou jamais il ne réussirait à entraîner qui que soit avec lui. Quand il tomba sur le scandinave, Remus eut une lueur de malice dans les yeux. C'était lui qui allait avoir la fabuleuse chance de venir boire et passer la soirée avec le fabuleux, merveilleux et parfait Rome. S'approchant de sa victime, le brun afficha son sourire le plus professionnel.

    Bonsoir Scandinavie.

    Pendant ce temps, dans la tête de Remus, son petit cerveau pondait un plan à cent milles à l'heure. Trouver quelque chose qui allait plaire au blond ne serait pas partie facile. Rome aimait relever des défis et celui-ci en était tout un.

    Que diriez-vous d'aller prendre une cervoise froide sur le bord de la plage ?

    C'était un super plan dans la tête de Rome. Sortir des murs de l'Académie étaient facile pour les pédagogues, et la marche jusqu'à la plage leur ouvriraient l'appétit. Ne pas oublier d'amener un panier de provisions. Puis une fois repus, ils pourraient boire à tout leur content. Et si Scandinavie devient trop ivre, ils iraient se baigner nu dans la mer.

    Souriant, l'ancien empire romain regarda droit dans les yeux Aki.
Revenir en haut Aller en bas
Scandinavie / Aki
Old Empire
Old Empire
avatar

Masculin
Messages : 7

Carte Étudiante
Chambre:
Partenaire:
Punitions:
0/0  (0/0)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Beuverie sur le bord de la plage [Aki]   Mar 22 Fév - 22:27


Le vendredi soir était souvent synonyme de calme, ou du moins, de calme relatif, car peu d'élèves tenaient particulièrement à passer la soirée du vendredi enfermé dans sa chambre à travailler ou réviser alors qu'il y'avait tant de choses à faire autrement en dehors des obligations scolaires du reste de la semaine. Le vendredi était toujours une journée chargée où il passait la plupart de sa journée debout devant une classe somnolente en raison de la fin de semaine et du peu d'intérêt que portaient les élèves à sa matière, surtout en dernière heure en sachant pertinemment ce qui les attendait après avoir fini l'interminable heure de Politique. Il n'y avait absolument rien à tirer d'eux au niveau de l'attention, alors, la plupart du temps, il se contentait de faire un devoir sur table, histoire de ne pas venir en classe pour parler à un mur de fatigue et d'ennui mais de les voir bosser un peu au contraire de ce qu'il pouvait voir dans les copies qu'on lui rendait le lundi qui étaient la plupart du temps bâclés et bourrés de fautes plus stupides les unes que les autres. Il n'y avait rien sur les élèves où les profs ne s'entendent pas pour dire à quel points ils ne semblaient que peu travailleurs et ne semblaient pas comprendre que c'était leur avenir qui se jouait entre ces murs, mais surtout qu'ils n'allaient pas rester dans ces locaux toue leur vie et qu'il leur faudrait bien partir un jour pour être un pays. Les copies du dernier devoir en main, avec dans l'intention de les avoir corrigées dans la soirée pour n'avoir rien à faire du week-end, même si cela ne changeait pas de ce qu'il faisait habituellement. Il ne cherchait pas à sortir pour aller boire, ou retrouver une demoiselle pour une soirée, non, cela ne l'intéressait absolument pas. Il n'aimait pas particulièrement les autres femmes et il n'avait rien à en dire à la plupart des gens. Il ne voulait pas en rencontrer, quel que soit la raison qu'il pourrait sortir, ses collègues ne semblaient pas vouloir comprendre qu'il ne souhaitait pas de compagnie. En sortant de sa salle de classe, il avait espéré ne pas être à la limite de l'agression par Freyr ou de se faire intercepter par qui que ce soit d'autre, mais il s'avérait que comme à son habitude, la chance n'était pas sa meilleure amie. Pour peu qu'il ait des véritables amis, si l'on pouvait dire. Il tenait fermement les copies dans sa main droite en fermant la porte de sa salle et engouffra ses clés dans ses poches dans l'intention de se diriger vers l'aile nordique pour y rester une grande partie de la soirée, voir toute celle-ci si aucun incident ne requérait son attention.

Le grand blond n'avait aucune envie de voir un autre professeur pour devoir lui faire causette, le seul qui ne semblait pas avoir une irrépressible envie de lui faire la conversation semblait être le Germain, mais il n'était pas des plus bavards non plus, donc il fallait avouer qu'il n'y aurait pas eu grand chose à dire entre eux. Alors qu'il se dirigeait vers l'aile Nordique, il se retrouva face au Romain qui semblait être seul pour une fois. Pas une bonne chose, car tout le monde connaissait sa réputation de ne pas être un petit saint dans sa façon de vivre. Il était même quelqu'un d'expansif et d'aimant les plaisirs de la boisson et de la chair. Aki allait pour l'éviter et continuer son chemin, mais l'homme le salua en s'arrêtant face à lui comme s'il souhaitait lui parler de quelque chose d'important. Cessant sa marche, il se mit à le fixer de cet air impassible qui semblait orner continuellement son visage, dans un sentiment d'ennui et de neutralité absolue.

Hm...

Bonsoir, Rome. Mais un simple ‘hm’, suffit pour exprimer tout ce qu’il avait à dire, autant une salutation vis-à-vis de son collègue, mais également l’ennui de le voir sur son chemin alors qu’il avait réussi à se motiver pour corriger les copies sur la monarchie qu’il venait juste de récupérer de ses élèves qui ne semblaient pas avoir compris un traitre mot de son cours. Clignant à peine des yeux, il attendit que l'homme expose ce dont il souhaitait lui faire part pour pouvoir continuer son petit bonhomme de chemin vers son bureau. Mais celui-ci ne semblait pas vouloir venir pour lui parler de la pluie et du beau temps, ou d'une conversation à but pédagogique, ce qui aurait été plus que surprenant de la part du Romain de toute façon. Mais semblait être en manque de personnes à inviter pour sortir et, en désespoir de cause était venu lui proposer de sortir avec lui sur la plage pour boire une cervoise. Est-ce que le Romain avait fumé quelque chose ou était-il véritablement désespéré ? Peu lui importait car il n'avait aucune envie de le suivre dans une de ses soirées de dévergondage intempestif. On pouvait remarquer l'heure à laquelle il rentrait rien qu'en tendant un peu l'oreille. Il suffisait de suivre les bruits de pas, de coups contre les murs et d'entendre quelques objets tomber à terre. Haussant les sourcils, son expression ne changea pas d'un pouce.

Cela ne m'intéresse pas. J'ai à faire...

Le Scandinave s'agrippa à ses copies de peur que l'autre ne décide de les prendre et fit un pas sur le côté pour pouvoir lui passer à côté et continuer vers le but de sa soirée. Non, mais… quelle idée de vouloir l’emmener boire de la cervoise sur la plage. Il n’aimait pas particulièrement l’alcool, et de plus, il ne savait nager que de manière précaire et savait juste maintenant sa tête hors de l’eau tant qu’il avait pieds. De toute façon, c’était quoi cette idée de plage, hm ? Il n’était pas une demoiselle en manque d’amour et sa libido allait très bien, merci. Alors il n’était absolument pas question qu’il suive l’homme quelque part, quelle qu’en soit la raison.

Vous n’avez pas mieux à faire ?

Sous entendu pour signaler qu’en dehors de ses activités pendant les cours, il lui restait encore la préparation des devoirs, la correction de ceux-ci et la préparation des nouveaux cours qui allaient suivre. Chose dont le Romain ne semblait pas s’inquiéter outre mesure. Encore un défaut du Romain, il aurait fallu que celui-ci soit un brin plus travailleur et pense un peu moins au plaisir. Celui-ci était plus pour les jeunes qui étaient sur le banc des étudiants et plus autant pour ceux qui étaient devant eux pour leur apprendre ce qu’ils avaient besoin de savoir pour devenir de véritables nations. Toujours à s’agripper à ses copies, il jaugea du regard le Romain qui semblait tout sourire, presque trop malicieux pour son propre bien, comme s’il n’attendait que le bon moment pour sortir quelque chose qu’il ne fallait pas dire ou que seul lui pourrait trouver drôle.
Revenir en haut Aller en bas
Roman Empire/Remus Vargas
Old Empire
Old Empire
avatar

Messages : 14

Carte Étudiante
Chambre: Aile Latine
Partenaire:
Punitions:
0/0  (0/0)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Beuverie sur le bord de la plage [Aki]   Ven 25 Fév - 15:24

    Ah ce cher Scandinavie. Toujours aussi expressif. Le latin, plus habitué aux câlins et aux bises a pourtant appris sa leçon avec le grand (et épeurant) gaillard : pas touches ou tes régions vitales vont souffrir. Souriant malgré l’air plutôt antipathique de son collègue de travail, Remus nota le subtil mouvement de cramponnement aux feuilles dans les mains du blond. Bon, les choses aillent être compliquées. Génial. Rome aimait bien relever un bon défi de temps en temps. De plus son échec avec sa dernière tentative de conquête lui mettait le feu à l’esprit. Ce soir il broierait avec le Scandinave sur la plage.

    Mais bien sûr que j’ai mieux à faire ! J’ai des centaines d’autres trucs mieux à faire. Mais j’ai envie de passer du temps avec un collègue que j’apprécie.

    Adressant son sourire le plus charmeur au blond il se décala pour être en face de lui. Il allait craquer. Après tout (dans la tête de Remus du moins), c’est impossible de passer sa vie à être sage et sans s’amuser. Et dans le pire des cas, l’Italien savait pertinemment qu’il était plus fort que le Scandinave. Il allait le traîner de force s’il le fallait.

    De plus, qu’est-ce qui vous empêche de corriger tout ça Samedi ou Dimanche. Ce n’est pas comme si vous aviez des projets.

    Pas comme MOI qui a une vie active, intéressante et occupée, contrairement à VOUS, était plutôt ce que Rome voulait dire. Mais bon ça ne se fait pas vraiment. Alors Remus posa son regard le plus sympatique et charmeur sur le blond.

    Et pour ma défense, j’ai dis une cervoise, pas vingt-cinq.

    Pour finir le tout en beauté, Remus poussa l’affront jusqu’à lui faire un clin d’œil. Si ça ça ne marchait pas, le plan B allait être un peu plus violent.
Revenir en haut Aller en bas
Scandinavie / Aki
Old Empire
Old Empire
avatar

Masculin
Messages : 7

Carte Étudiante
Chambre:
Partenaire:
Punitions:
0/0  (0/0)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Beuverie sur le bord de la plage [Aki]   Dim 27 Fév - 21:49


Le Latin ne semblait pas comprendre les mots les plus simples. Ce n'était pas qu'il était complétement idiot, ou à moitié sourd, c'était juste qu'il entendait ce qu'il voulait comprendre et bien évidemment, le peu de phrases intelligibles du Scandinaves n'étaient pas aux goûts de monsieur. Non, il ne voulait pas boire avec lui sur la plage, surtout lui ! Surtout sur la plage ?! Il n'était pas allé sur un endroit ensablé depuis que ses enfants étaient en âge de ne plus faire de châteaux de sable et il n'accompagnait jamais ceux-ci dans l'eau, laissant la mère de ses enfants les emmener se baigner, lui.... se contentait de garder les serviettes en fusillant du regard chaque personne qui posait un pied sur le minuscule territoire qu'il avait formé avec l'empilement des serviettes de chaque enfant. Non, décidément, cela ne l'intéressait pas. Trop de sable, trop d'eau, trop de sel... et trop de Rome.... L'idée d'avoir des choses à faire le soir même ne semblait pas troubler outre mesure le brun et il avait bien dans la ferme intention de tout faire pour ne pas avoir à construire un projet constructif et abouti mais bien de finir ivre mort avec quelqu'un qu'il appréciait... Qu'il appréciait ?! Ils ne s'étaient probablement pas adressés la parole plus de 5 fois en dehors de raisons pédagogiques et en tant que membre du corps enseignant. Enfin, selon ses souvenirs, c'était surtout le brun qui lui demandait de l'argent pour quelques raisons que ce soit..... il faudrait d'ailleurs penser à lui demander de rembourser tout ce qu'il lui avait emprunté. Avec les intérêts, si possible. Mais pas ce soir, car la discussion risquait de mal tourner et de se retrouver quelque part qui n'était pas prévu au programme, loin de son bureau calme et silencieux dans lequel il avait l'intention de s'enfermer histoire de ne pas se faire embêter par un de ses enfants ou par quelqu'un d'autre qui se serait perdu dans l'aile nordique.

...mh.

Fut la seule réponse teintée d'ironie à l'idée d'être considéré comme une personne auquel le latin tenait. Et puis quoi encore ? Il n'était pas un de ses amis et n'avait pas plus l'intention d'aller se dépraver où que ce soit avec lui ce soir, ni un autre soir, d'ailleurs. Pourquoi avait-il fallu que ce soit lui qui croise le chemin de cet énergumène en puissance ? Il ne discréditait absolument pas ses qualités de professeur, il faisait probablement un bon boulot, même si cela se ressentait sur les notes de certains de ses mômes, mais il n'avait aucune envie de faire plus ample connaissance avec lui. Reculant d'un pas lorsqu'il lui barra la route avec un sourire.... un sourire made in Roma. Un frisson parcouru son échine et le Scandinave envisagea la possibilité de faire un détour dans les couloirs qui aurait pour but de l'éloigner du romain et de ses idées saugrenues. Oh, bien sûr, il pouvait corriger un autre jour et il savait pertinemment qu'il n'aurait jamais fini la correction de toutes ses copies le soir même, mais s'avancer ne faisait de mal à personne. Même si cette idée semblait être étrangère à l'esprit du sud. La remarque suivante le fit se rembrunir encore plus. Certes, il n'avait pas de projets pour le week-end, corriger les copies n'était pas pris en compte, mais il n'avait pas l'intention non plus de finir avec un mal de tête horrible le lundi matin et dans le lit d'une femme inconnue. Il n'avait aucune envie de voir une femme, d'ailleurs. Pinçant les lèvres au point de ne laisser apparaitre plus qu'une fine ligne blanche, les sourcils froncés, il émit un vague grognement, mais ne fit pas plus de commentaire, il n'allait pas lui faire ce plaisir. De toute façon, discuter avec Rome était hors de question.

Peu m'importe. Cela ne m'intéresse pas.

Point à la ligne, il ne voulait pas le voir. Et ce n'était pas cet écoeurant clin d'œil qui allait lui faire revenir sur ses positions, ou la promesse d'une seule boisson et pas vingt cinq. Promettre était déjà penser, et il se refusait de tomber dans la combine foireuse de l'homme qui se trouvait être son collègue. Un simple non est sensé suffire pour faire comprendre son refus. Cette fois-ci, il espérait bien qu'il aurait compris et le laisserait tranquille pour aller chercher quelqu'un d'autre comme.... Ottoman ou... Germanie. Ils étaient tous le temps fourrés ensemble, ces deux là. Pourquoi changer une équipe qui gagne ?

Rien que le fait que vous ayez à l'idée cela me rebute complétement. Pourquoi n'iriez vous pas embêter Germanie ?

Revenir en haut Aller en bas
Roman Empire/Remus Vargas
Old Empire
Old Empire
avatar

Messages : 14

Carte Étudiante
Chambre: Aile Latine
Partenaire:
Punitions:
0/0  (0/0)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Beuverie sur le bord de la plage [Aki]   Jeu 3 Mar - 1:51

    Une des plus grande qualité de Rome était son enthousiasme. Le vieux professeur ne se laissait que rarement abattre par un “non”, “va-t-en vieux pervers” ou encore “je vais appeler la police si tu m'adresse encore la parole” (célèbre phrase dit par une grecque qui semblait être à bout de nerfs) Alors qu'un Scandinave un tantinet froid lui dise qu'il n'est pas intéressé n'allait certainement pas arrêter le beau brun. Intérêt. Comment un homme peut manquer d'intérêt à l'idée d'aller prendre une bière ! Dehors au beau grand soleil ! Sur la plage avec le doux son des vagues qui se jettent sur le rivage. De quoi enflammer le plus congeler des esprits. Ou du moins faire d'un feu ardent l'esprit déjà bien vif de l'Italien. Au regard renvoyé par l'autre professeur, Remus sût rapidement que sa joie à l'idée d'aller s'épivarder ne semblait pas plaire à Scandinavie. Temps pour le plan B !

    Mais la résolution de Rome s'ébranla lorsque le nom de Germania sortit des lèvres d'Aki. Immaginez un instant un hamster. Qui court et court dans sa roue dans sa cage avec un seul (et bizarre) objectif : arriver au bout de la roue. (Oui je sais c'est con) Tout à coup, on met une gâterie à côté de la roue. Le hamster se met à angoisser.

    La roue ou la gâterie ?

    ...

    Où je veux en venir avec ça ? À Remus qui se laissa égarer pendant quelques secondes.

    « Mmmhhh... Germania » Des années après, le grand blond a encore le même effet sur Remus. Juste à penser au regard assassin que lui lançait le blond quand l'Italien réussissait à lui voler un baiser, à ses superbes fesses cheveux blonds flottant au vent ou pêlemêles sur l'oreiller...

    Secouant la tête Remus se disputa mentalement. « Concentration mon vieux. Il est pas là, c'est A. qui est devant toi. » Focusant à nouveau sur sa victime, le brun essaya de rappeler où il en était. Ah oui ! Plan B !

    Bon bien dans ce cas je ne demande pas votre avis. Je vous l'ordonne !!

    Sur ces paroles, Remus attrapa Aki par le poignet et se mit à le tirer vers la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Aztèque / Itzel Xalli
Old Empire
Old Empire
avatar

Messages : 34

Carte Étudiante
Chambre: Aile Américaine
Punitions:
0/0  (0/0)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Beuverie sur le bord de la plage [Aki]   Mar 5 Avr - 21:20

Spoiler:
 

Dans l'Académie. Et dans cette Académie, traînassant au beau milieu des couloirs sans fin, il y avait Aztèque. Blanco pour les polis, Xali pour les amis, Itzel pour les intimes. Ne jamais risquer le dernier, ça pourrait mal finir. Bref, tous ces beaux mots pour décrire la marche lente et digne de lui-même que l'ancienne civilisation prenait pour relaxer un peu ses nerfs déjà bien entamé. Il était dans cette Académie depuis au moins dix ans et peut-être la lassitude commençait-elle à faire effet sur un homme qui pourtant avait une des patiences les plus affutées du bahut. Il pouvait nommer nombre de raisons évidemment, ne serait-ce que les élèves ou même, si on voulait aller plus loin, ses collègues.

Ce n'était pas totalement leur faute. Lui-même n'était pas des plus affables, mais ils avaient tous au moins un seul et unique côté qui faisait hérisser à Aztèque sa longue chevelure. Autant vous dire que les soirs d'orage...

Repoussant d'ailleurs une mèche des dits trop longs cheveux derrière ses oreilles, il fit un récapitulatif assez significatif des élèves qui étaient passés dans son bureau. Lukas...qui s'en était tiré par à trop mauvais compte, Sadiq, Espagne et leur camarade, qui avaient appris à ne plus se battre ensemble, mais plutôt à faire équipe et Lysander, qu'il avait du remettre deux fois sur le chemin de la masculinité. Il avait obtenu de ce gamin une promesse et il espérait bien qu'il allait la tenir. La prochaine, il tuerait sans doute.

Il allait bien évidemment sortir tranquillement lorsque son chemin pourtant calme et paisible rencontra celui plus orageux et bruyant de Remus Vargas et Scandinavie. Décidément, ses supposés Dieux n'étaient pas avec lui aujourd'hui. Il réussit à les éviter de justesse en sortant plus rapidement qu'eux à l'extérieur, manquant de dévaler quelques marches, mais réussit à descendre avec toute la grâce que la civilisation aztèque se vantait d'avoir. Il atterrit sans mal, puis se recula légèrement pour les regarder passer. Remus tirant Scandinavie. C'était du jamais vu pour lui.

Il haussa un sourcil.


« Partis en balade à deux messieurs ? »

Voyez là: « Vous vous baladez en amoureux ? »

Appuyé d'un joli petit sourire moqueur allant avec la saison. Ils ont faillit le faire débouler les escaliers, il peut bien se moquer de Scandinavie non ? Parce qu'il sait que les plaisanteries touchent très peu le bouclier d'idiotie nommé Remus...dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Scandinavie / Aki
Old Empire
Old Empire
avatar

Masculin
Messages : 7

Carte Étudiante
Chambre:
Partenaire:
Punitions:
0/0  (0/0)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Beuverie sur le bord de la plage [Aki]   Mer 27 Avr - 19:02

Le Romain semblait s’être déconnecté à la mention du nom de Germania, comme s’il avait complètement oublié sa présence et s’était concentré uniquement et bien uniquement sur un souvenir qu’il avait eu avec le Germain. Aki avait donc tenté, oui, bien tenté de s’éloigner pour pouvoir continuer son petit bonhomme de chemin vers les dortoirs Nordiques afin de pouvoir corriger en paix les quelques copies qu’il avait récolté lors de la dernière interrogation qu’il venait de faire. Mais le romain sembla retrouver rapidement ses esprits, et bien décidé à embarquer le Scandinave dans une de ses énièmes beuveries, l’avait attrapé par le bras dans l’intention de le tirer avec lui. Il lui ‘ordonnait’ ? De quel droit ? D’où cet homme avait-il un statut qui lui était supérieur qui lui permettait de pouvoir lui donner des ordres ? Agacé, l’ancien empire grogna et tenta de tirer sur son bras pour lui faire comprendre que, non et définitivement non, il n’était pas intéressé par l’idée d’aller se saouler sur une plage, surtout aussi proche de la mer et avec pour seule compagnie, celle plutôt incontrôlable d’un romain dont la réputation n’était plus à faire.

Tirant par à coups sur son bras, il manifestait bruyamment son mécontentement et tentait de planter ses pieds dans le sol afin d’empêcher l’autre professeur de le tirer loin de ses chers dortoirs. Mais l’administration semblait être contre lui, car en plus de la poigne de son collègue, le sol de l’Académie était parfaitement glissant, empêchant le professeur de Politique de s’accrocher à quelque endroit ou de ralentir la progression du Romain qui continuait de le tirer joyeusement vers la sortie. En plus de ne pas pouvoir l’empêcher de le trainer comme un vulgaire sac à patate, il ne pouvait pas faire en sorte qu’il le lâche, les demandes et les maugréments ne semblaient pas avoir un quelconque effet sur l’humeur joyeuse de son interlocuteur et il ne pouvait pas décemment le frapper avec un paquet de feuilles qui n’avaient pas encore étés corrigées.. encore, si elles avaient étés misérables et pathétiques, il s’en serait bien servi pour frapper l’ancien empire, même s’il doutait que cela émouvrait outre mesure le sac à vin qu’était Remus, mais cela l’aurait peut-être ralenti. Mais tant qu’il tenait le paquet de feuille, il ne pouvait pas s’agripper à une porte à quoi que ce soit qui aurait pu le maintenir loin de la sortie qu’il cherchait à éviter à tous prix.

Alors que les deux anciens empires arrivaient vers la porte qui menait vers le dehors, lassé de l’injurier en vieux norrois comme il avait commencé à le faire depuis qu’ils avaient dépassé la salle des professeurs, le scandinave se mit à grommeler de plus belle, tentant vainement de s’accrocher à la porte pour tenter un dernier acte de résistance à la poigne de l’ancienne puissance. Ils faillirent d’ailleurs emboutir Aztèque qui se trouvait là… comme par hasard… toujours au bon endroit au mauvais moment et celui –ci ne put s’empêcher de lancer une de ses habituelles piques alors qu’Aki tentait vainement de ne pas se vautrer en se faisant trainer par un Remus toujours aussi enthousiaste, à ce qui lui semblait. La remarque du professeur de langue fit mouche et l’énerva d’autant plus alors que quelques copies s’étaient échappés lorsqu’il avait butté sur les marches, livide de rage et le bras toujours coincé dans la poigne de son ravisseur, il émit un grognement.

Jamais ! D’ailleurs, ayez l’amabilité de me lâcher, Rome, demandez plutôt à Aztèque, il a l’air tout prêt de vouloir sortir.

S’époussetant dignement avec le poing qui tenait toujours fermement les feuilles qui ne s’étaient pas envolées, il tenta une dernière fois de tirer sur son bras afin que l’autre puisse le lâcher et qu’il puisse partir à la recherche des feuilles perdues, ou au pire de rentrer corriger celles qu’il lui restait. Il grommela une dernière fois pour faire bonne figure face à l’échec de son entreprise et de sa soirée.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Beuverie sur le bord de la plage [Aki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Beuverie sur le bord de la plage [Aki]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Balade au bord de la plage [PV Bridget]
» Un certain bord de mer...
» Caresses de la mer [Pv: Alban Chaos]
» Seul sur la plage (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✯ Académie Hetalia ✯ :: Ville :: Plage :: Plage-
Sauter vers: