AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nauru *Arrive discrètement*

Aller en bas 
AuteurMessage
Nauru / Jack James Russel
Petit de corps, mais grand d'esprit
Petit de corps, mais grand d'esprit
avatar

Masculin
Messages : 9

Carte Étudiante
Chambre:
Punitions:
0/0  (0/0)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Nauru *Arrive discrètement*   Sam 9 Avr - 17:12

    Au premier coup d’oeil

    1- «Nauru bwiema, ngabena ma auwe»
    "Nauru our homeland, the land we dearly love"
    (Nauru notre pays, le pays que nous aimons tellement)


    Nom : RUSSEL, Jack James
    Surnoms : Jackie, Jimmy
    Âge : 17 ans
    Sexe : Masculin
    Anniversaire : 31 janvier (Indépendance de Nauru)
    Orientation Sexuelle : Inconnu encore. Oui oui, même à cette âge-là.
    Niveau Scolaire : 17-18 - Cycle Intermédaire


    2-«Ma dedaro bwe dogum, mo otata bet egom»
    "We all pray for you and we also praise your name"
    (Nous tous prions pour toi et glorifions ton nom)


    Pour un peu mieux vous connaître

    3-«Atsin ngago bwien okor, ama bagadugu»
    "Since long ago you have been the home of our great forefathers"
    (Depuis longtemps tu étais la patrie de nos ancêtres)


    Pays que vous représentez : République de Nauru
    Langues que vous parlez : Nauruan, Français, Allemand, Japonais. Comprend l'anglais, mais a beaucoup de difficulté à le parler.
    Histoire Personnelle :
    Destiné par ta naissance à la poussière, pourquoi ériges-tu dans ce monde ici-bas des palais élevés ? (Farid Al-Din 'Attar)
    Une histoire de discrétion:
    Vivre et naître. Naître et vivre. Les premiers rayons du soleil éclatant sont souvent les seuls qui ont une chaleur suffisante. Les suivants sont souvent trop brûlants, froids, sombres. Les premiers pas sur une terre verte et fertile ne deviennent plus qu'un merveilleux souvenir à mesure que le temps fait son chemin de croix parmi les grains de sable d'un désert. Les premières respirations sous un ciel bleu sont souvent les seules que l'on apprend à aimer. Les suivantes sont trop suffocantes, polluées, amères. Il faut profiter du temps où notre être, âme, corps, erre seul dans les rives de la naissance. Au moins, personne ne sait que vous existez, personne ne peut même comprendre que quelque part au milieu de l'océan, une petite future république se laisse bercer par les flots, ignorée du monde entier.

    Citation :
    Ce que le monde est beau!

    Pour un nouveau né, tout ce qui est présent autour de lui sonne comme la plus belle chose au monde. Après tout, il n'a rien vu d'autre que le lot de terre sur lequel on l'a laissé. Pour une âme nouvelle, le monde se résume aux nuages volant au-dessus d'elle, aux oiseaux gazouillant doucement, aux arbres dansant sous la brise d'un mois venteux...

    Jack s'éveillait donc dans un monde qu'il ne connaissait pas encore, mais qui l'attendait depuis des années. Ce monde si grand, si lourd et qui l'effraya si rapidement. Là où il était né, ce n'était ni pauvre, ni vraiment riche. Il s'agissait d'une toute petite île quelque part en Océanie dont il ne sut jamais le nom. Il faisait si chaud, mais si chaud sur les plages de sable, sur les rochers, dans les maisons. Le bambin n'en pouvait plus de hurler à l'inconfort tant et tellement que ses parents ne savaient plus que faire de lui. Il hurlait, hurlait, hurlait. Ils tentaient tout ce qui était en leur pouvoir afin qu'il puisse avoir à chaque jour une parcelle d'ombre. Durant ces moments, il se taisait, puis se mettait à rire, à sourire et à grommeler des sons sans significations. Ceux de qui il était né pouvaient enfin prendre une pause au soleil et penser à autre chose qu'aux cris déchirants d'un enfant qui souffre. Était-ce là un cri prémonitoire de l'exclusion à laquelle il allait devoir faire face ? Ou bien celui de l'enfant qui sait que ses vrais parents ne sont pas ceux qui le touchent désormais ?

    Il fallut trimer dur. Le petit garçon n'était pas né dans une grande ville pleine de richesse, ni dans un pays extrêmement développé. Il était posé en solitaire sur un rocher au milieu de l'océan qui ne survivait que grâce aux aides extérieures. Ainsi le petit bonhomme apprit donc à se débrouiller tout seul, à ne pas chercher les ennuis et surtout à s'effacer comme tout bon survivant de son espèce. Malgré tout, malgré les conditions atroces, il riait et souriait. Sa peau avait réussit à soutenir la cruauté du soleil et il pouvait désormais gambader partout avec la bonne humeur manquant à ses parents. Il vieillit ainsi avec une beauté propre aux garçons de son âge. Il gardait espoir, il s'émerveillait de tout, il était curieux et avait une soif d'apprentissage plus grande que ce que pouvaient lui offrir ses parents. Pourtant, il les aimait, tant, beaucoup, tellement.

    Dans la petite école où il passa son enfance, il apprit rapidement la signification des mots déceptions, trahisons et corruption. Il en souffrit beaucoup, mais peut-être son cerveau n'enregistrait pas ces mauvaises passes comme les autres, car son sourire ne s'en trouva que fortifié. Comme un mécanisme inconscient de défense qui dit de sourire au lieu de montrer sa douleur. Il continua donc à rire comme avant, tentant de trouver en sa petite existence un sens plus agréable que: -je sers de défouloir-. Heureusement, il n'y avait pas que de méchantes personnes et plusieurs l'aidèrent dans son épanouissement.

    À 12 ans, une lettre arriva finalement chez lui – par il ne comprit jamais quel moyen au vu du trou perdu où il se trouvait – et son contenu sembla soulager ses parents. Ils allaient enfin pouvoir donner l'éducation de leur enfant à quelqu'un de mieux, de plus riche, de plus responsable. En même temps, ce serait une bouche de moins à nourrir. La séparation fut brutal pour le gamin qui s'attendait à ce que cette vie soit toujours la même jusqu'à la fin de l'éternité. Ses parents lui expliquèrent qui lui fallait y aller, peu importait ses longs gémissements, ses crises de colère et même ses pleurs. Rien ne fit. Emballé, il fut envoyé par avion jusqu'aux États-Unis. On le lançait dans le grand monde. Un monde qu'il ne connaissait que très peu et qui l'angoissait.

    L'arrivée à l'Académie fut éprouvante pour le jeune qui tentait de se trouver une ligne de survie, mais qui n'en trouva aucune les premières fois. Il allait en cours comme chez lui, il avait des camarades comme chez lui, il avait une chambre comme chez lui, mais rien n'était comme sa maison. Il allait certainement en devenir totalement débile s'il ne trouvait pas bientôt un moyen de se calmer. Le dessin et la musique – il pratiquait le violon – seul objet personnel qu'il n'eut jamais possédé – chez lui – l'écriture ou tout autre occupation qui pouvait lui changer les idées.

    Il restait discret, se mélangeait peu aux autres et voulait simplement passer au travers de cette nouvelle vie le plus rapidement possible. Malheureusement, avec l'Académie venait les effluves du passé. Du passé de ce qu'il était supposé être et devenir. Nauru. C'était lui. Il était quelque chose, pouvait devenir une nation. Il avait une histoire autre que la sienne propre et un sentiment de perte d'identité s'infiltrait lentement en lui. Comment pouvait-il être un humain et un pays ? Comment pouvait-il simplement avoir autant de vécu pour 14 années de vie ? Il ne comprenait pas. Et ça continuait ainsi alors que les mois et les années passaient. On ne devient que très lentement ce que l'on est supposé être. Il l'apprenait à ses propres dépends.

    Pourtant, il apprenait aussi à s'amuser et il ne perdait pas ce sourire qui le caractérisait, même lors des grandes périodes de misère. Il prit par la suite, en vieillissant, la mauvaise habitude de boire. L'alcool le plongeait dans un oubli bienheureux qu'il appréciait particulièrement. Une nouvelle année commençait pour lui et un beau 17 ans sonnant. Il ne restait, dans sa tête, que quelques années encore et il aurait enfin la paix.

    On résiste à l'invasion des armées, on ne résiste pas à l'invasion des idées. (Victor Hugo)
    Wana ewak (Ma maison):
    Famille : Nauru n'a jamais connu sa famille, il a été exclut assez rapidement. (On peut le lier aux pays de l'Océanie, mais plus particulièrement à l'Australie.)

    4-«Epoa ngabuna ri nan orre bet imur»
    "And will be for generations yet to come"
    (Et tu le seras pour les générations suivantes)


    Vous avez l’air de quoi ?
    Visage:
    Des cheveux. Ils sont fins, mais surtout nombreux, tombant sur son visage. Un brun très pâle. Qui sait? Ils tombent très légèrement contre ses yeux, sans pourtant empiéter sur sa vue. Ils s'arrêtent aux épaules et sont heureusement plutôt facile à coiffer, étant donné que c'est une des pires choses dans la toilette du corps. Selon Jack du moins. Gris. Gris pâle parfois, foncé d'autres. C'est la couleur de ses yeux. Les cils les recouvrant sont légèrement long, noir profond. Tout dépendant de l'expression de son visage, ses traits peuvent avoir l'air légèrement plus féminin. Naturellement, les courbes de son visage sont plutôt dures et tranchées. Il aime son visage. Il s'agit peut-être de la seule chose de son corps, de lui-même en fait, qu'il aime réellement.

    Corps:
    Il est petit. C'est bien la première chose de lui même qu'il déteste, qu'il exècre, qu'il maudit. S'il n'était pas aussi petit, il se soulèverait et ferait la guerre à toutes les autres nations avec toute la force de ses gigantesques muscles. Rêve éphémère, mais l'obsédant au plus au point. Il pense qu'il ne pourra jamais être pris au sérieux. Sinon, il est plutôt mince, ce dont il ne peut se plaindre, étantdonné que ça lui donne un charme qui remplace le manque de hauteur. Une silhouette svelte, pas très forte. De longs doigts et des ongles qui ne sont jamais réellement de la même longueur, à son grand désespoir. Il a beau essayé de les couper, de les arranger, c'est toujours totalement en vain.

    Vêtements:
    Nauru est très coloré et ses émotions se voix dans ce qu'il porte. Lorsqu'il ressent toutes les émotions positives possibles, ses vêtements sont extrêmement voyants - sans dépasser le stade du supportable - et vont parfaitement bien avec le grand sourire étalé sur son visage. S'il va mal, ses vêtements seront sombres, dans le gris et le noir, comme en période de deuil. Il assume son excentricité, mais répugne les vêtements féminins malgré sa sensibilité marquée.
    Ça se passe comment dans votre tête ?
    Naïf et confiant:
    Nous sommes tous des visiteurs de ce temps et de ce lieu. Nous ne faisons que passer. Notre tâche est d'observer, d'apprendre, de grandir, d'aimer, puis de nous en retourner. (Proverbe australien)

    La confiance se gagne, doit être réciproque et aide la fortification des liens entre les gens. Parfois pourtant, la confiance aveugle pour se conclure par un drame ou même par une déception. Il arrive même que la colère face à cette trahison se change en haine, que la confiance se change en méfiance et que l'amitié s'effrite. Nauru est quelqu'un d'extrêmement confiant en les gens qui viennent vers lui, parfois pour l'aider, parfois seulement pour lui parler. Sa naïveté l'empêche de se méfier des plus grand.

    Citation :
    1)Pourquoi ne pas avoir confiance en les autres après tout? Ils sont gentils et ils disent qu'ils vont m'aider.

    -Nauru a appris que la confiance est fragile et que quelqu'un peut facilement trahir sa parole. Cette évidence l'a frappé, car pour lui, personne ne pouvait mentir quand il s'agissait de choses importantes. Il avait confiance en tout le monde et cinq ans à l'Académie lui ont rapidement remis les idées en place. Son séjour a un peu brisé l'admiration qu'il avait pour les étudiants représentant de plus grandes nations que lui.

    Citation :
    2)Je ne comprends pas...

    -Pourquoi les gens devaient-ils tous être méchants et fourbes? Ils avaient l'air si gentil.
    Mais Nauru est comme ça, car même après ces mauvaises expériences, il continuait de faire confiance aux gens dès la première rencontre. Il croit en ce qu'ils disent, en ce qu'ils assurent être vrai. Il ne voit pas toujours où se cache le mensonge et la mauvaise volonté.


    Soumis et accueillant, mais pourtant combattant:
    Pas de remède, pas d'argent (Proverbe australien)

    Soumission. Rime avec déception. Bien souvent, la personne soumise à ses maîtres ne vit heureuse que lors de ses rares heures de solitude et de liberté. Ainsi, elle peut réfléchir sur elle-même et sa vie et en vient souvent à la conclusion que son existence est ratée. Il y a aussi un risque que le soumis croit que la seule vérité vient de ceux qui le dominent. Nauru est quelqu'un de soumis certes, se laissant envahir lorsque les autres viennent chez lui. Il est accueillant et souriant est ne comprends la situation que bien plus tard lorsqu'il voit que la dominance des autres sur lui devient néfaste.

    La liberté ne peut être que toute la liberté, un morceau de liberté n'est pas la liberté (Max Stirner)

    Citation :
    1) Qu'est-ce que j'ai fait de mal?

    -Après tout, il n'est pas méchant, accueille les gens sans être armé, n'est jamais muni de tatouages et est parfaitement présentable. Il laisse les gens s'approcher sans rien dire, avec le sourire même. Se laisse soumettre, souvent sans même savoir que sa décision fera de lui un pays sous la gouverne d'un autre. Il arrive souvent qu'une légère dépendance envers ses dominants apparaisse dans son caractère.

    Citation :
    2)S'ils ne sont pas gentils avec moi, alors moi non plus!

    -Il a l'air stupide. Il a l'air complètement naïf, mais il reste que Nauru n'est pas plus idiot qu'un autre. Lorsqu'il finit par comprendre que quelque chose est dangereux pour lui, il y a un risque qu'une idée de révolte germe dans son esprit. Il pourra alors commencer à être beaucoup moins docile et beaucoup plus désireux d'une certaine justice pour laquelle il peut se battre avec fougue.


    Sombre et Solitaire - Une once d'hypocrisie
    On est plus heureux dans la solitude que dans le monde. Cela ne viendrait-il pas de ce que dans la solitude on pense aux choses, et que dans le monde on est forcé de penser aux hommes ? (Chamfort)

    L'habitude de l'isolement mène à la solitude. C'est inévitable. Pourtant, Nauru aime en quelque sorte cette solitude qui l'envahit. Il n'a pas besoin de penser aux autres, il peut penser à lui, n'a pas besoin d'étirer ses lèvres d'un sourire à chaque fois que quelqu'un vient à sa rencontre. Il peut retomber dans son état intérieur permanent. Sans perdre de sa naïveté, il devient beaucoup sombre dès qu'il est seul. Beaucoup plus sérieux aussi. Moins idiot, moins excentrique. Il se permet un repos, une pause loin de tout ce qui pourrait le mettre en contact avec d'autres nations. Ainsi, il se sait en sécurité, protégé des dangers qui pourraient apparaître, advenir, n'importe quand, n'importe comment, n'importe où.

    Citation :
    1)C'est dur de passer après les autres.

    Depuis qu'il est né, il se plaint de l'isolement dont il est la victime, mais depuis qu'il grandit et comprends les choses du grand monde, il sait qu'il n'était pas des plus malchanceux. L'isolement lui permet une introspection, une façon de racheter toute l'indifférence qu'il fait preuve envers lui-même lorsqu'il est entouré.


    Alcool et Sautes d'humeur
    Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire. (Guillaume Apollinaire
    )

    L'âge d'or. Une temps, une époque dans le temps où le bonheur, la prospérité et la paix font qu'une future nation croît sans problèmes et sans soucis. Les richesses sont là, les relations vont bien, la vie est belle, rose et douce. Les feux de joie brûlent dans les maisons, les regards et les âmes. Rien ne peut détruire cette lumière, cet optimisme.
    À tout âge d'or sa décadence et Nauru ne fut pas l'exception qui confirme la règle.

    Citation :
    1) Un verre...ou deux...ou trois...ou...

    Il lui arrive de boire. Certes. Parfois peu, parfois trop. Aucun réel équilibre dans sa façon de boire. S'il est joyeux, très joyeux, peut-être un petit verre suffira à rosir ses joues et faire germer le soleil sur ses lèvres. S'il va mal, très mal, un petit verre ne suffira guère. Il lui en faudra un plus gros, plus grand ou même plusieurs. S'il est trop dans la lune, il pourra boire et boire sans s'arrêter, sans même remarquer que la quantité dépasse de loin la qualité de ses sens.

    Citation :
    2) Je bois si je veux!

    Le problème s'il a trop bu, il est plutôt difficile de l'arrêter. Il faut majoritairement faire preuve de violence, car lui-même se montrera ingrat. S'il veut boire, il boira. Peu importe ce que les gens pourront penser. Pourtant, il a tout de même conscience que c'est totalement stupide, mais avec les sens imbibés par l'alcool...il lui arrive de l'oublier.

    Citation :
    3) Fiche-moi la paix tu veux!

    Sans raison. Il lui arrive parfois d'hurler de rage. Le feu brûle dans ses veines mieux qu'un poison. Parfois ce ne peut être qu'un simple détail et l'explosion fait trembler les murailles.

    Corruption, légèreté, lunatique, fier, travailleur, ?immature?

    Complexes:
    Mordu une fois, timide deux fois (Proverbe australien)

    --> Il y a toujours des choses à détester sur soi-même. Ce puis être n'importe qui, ce puis être dans n'importe quelle situation, mais les complexes, surtout physiques, sont extrêmement répandus dans le monde entier. Ils sont vicieux, fourbes et surtout, ils peuvent frapper à tout moment. Leur cruauté n'a d'égal leurs conséquences. Ils font du mal et souvent brisent quelque chose dans l'âme de quelqu'un. Un complexe n'a particulièrement pas épargné le pauvre Nauru qui n'a jamais rien demandé: le complexe de la taille. Cette chose affreuse déterminant souvent le niveau de virilité d'un homme, le condamnant toujours pour être à moitié fillette, à moitié faible. Toujours, ce point avait été culminant chez Jack. Après tout, il était bien l'un des plus petits (1) et souffrit rapidement de ce problème. Pour lui, il était trop petit.

    (1) Nauru est la plus petite république du monde

    Le repas de l'un est poison pour l'autre (Proverbe australien)

    --> La popularité et la puissance. Deux choses importantes dont se munissent la majorité des grandes nations de ce monde. Malheureusement, ce n'est pas tout le monde qui peut avoir cette chance -ou cette malédiction- de naître aussi choyé. Ce malheur est le cas de Nauru. Isolé de tous, il a un grande misère à s'estimer assez pour prendre le pied dans ce monde où tout n'est que gloire et immensité. Il ne se sent pas assez bien pour être dans cette Académie alors même qu'il y est depuis cinq ans. Il a beau avoir rencontré des amis dans sa vie, il n'arrive pas à se sentir à la hauteur devant tous les autres étudiants-nations.

    5-«Ama memag ma nan epodan eredu won engiden»
    "We all join in together to honor your flag"
    (Nous tous agréons pour honorer ton drapeau)


    Ce que vous aimez : Déjà, il aime tout ce qui se trouve dans ses talents et ses loisirs. Il adore étudier, l'école et tout, ça le fait sourire. Il trouve que l'apprentissage, ça ne peut que faire grandir l'âme. Il aime les couleurs, tout ce qui est coloré, la musique aussi. La musique joyeuse par contre. Il finit toujours par vouloir verser une larme quand c'est trop triste. Il aime l'extérieur, la vie et la joie. Il ADORE l'alcool...
    Ce que vous n’aimez pas : Il n'aime pas les grandes nations. Il les envie un peu, il aurait tant aimé être aussi bien qu'eux. Il n'aime pas les moqueries des gens et la méchanceté.

    Talents particuliers : Le dessin, le violon et l'écriture sont ses talents les plus développés. Il danse et coud un peu, mais évite de le faire devant d'autres élèves tant il a peur des moqueries.
    Habitudes/Tics : Des sourires ou des rires nerveux en période de grand stress et se tordre les doigts la plupart du temps lorsqu'il est gêné.

    6-«Miyan aema ngeiyin ouge»
    "And we shall rejoice together and say:"
    (Et nous exulterons tous ensemble et dirons:)



    Clubs dont vous faites partit : Club de musique et d'art.
    Loisirs : Le cinéma, la danse, le dessin, l'écriture, la lecture, la course à pied et les sports en général. Il aime les échecs aussi, la peinture, le chant. En gros, tant que c'est un divertissement et qu'il peut apprendre, il aime ça.
    Poste/Emploi : Il travaille comme serveur dans un restaurant.


    VOUS ! Oui, vous !

    Surnom : Kei
    Âge : 19 ans
    Comment vous avez connu le forum ? DC
    Des commentaires ?
    Et pour finir, le fameux code secret ! {Validé Dirlo} (Vous nous avez compliqué ça dites-moi u.u)

    7-«Nauru eko dogin!»
    "Nauru for evermore!"
    (Nauru pour l'éternité!)


Note: Les paroles en bleues forment dans l'ordre l'hymne national de Nauru


Dernière édition par Nauru / Jack James Russel le Dim 10 Avr - 17:27, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chine / Yao Wang
Chine
Chine
avatar

Masculin
Messages : 216

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique (ou l'infirmerie, au choix.... 8D)
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Nauru *Arrive discrètement*   Sam 9 Avr - 17:50

Rebienvenue donc. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Nauru / Jack James Russel
Petit de corps, mais grand d'esprit
Petit de corps, mais grand d'esprit
avatar

Masculin
Messages : 9

Carte Étudiante
Chambre:
Punitions:
0/0  (0/0)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Nauru *Arrive discrètement*   Sam 9 Avr - 18:04

Merci et pardon, en postant je crois que j'ai effacé ce que tu avais mis....
Présentation...terminée je crois bien.
Revenir en haut Aller en bas
Directeur
Puissant et majestueux
Puissant et majestueux
avatar

Masculin
Messages : 821

Carte Étudiante
Chambre:
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Nauru *Arrive discrètement*   Sam 9 Avr - 18:08

Tu as pas d'avatar...


Va, et ne Flood point Invité.
Revenir en haut Aller en bas
http://gakuenhetalia.1fr1.net
Nauru / Jack James Russel
Petit de corps, mais grand d'esprit
Petit de corps, mais grand d'esprit
avatar

Masculin
Messages : 9

Carte Étudiante
Chambre:
Punitions:
0/0  (0/0)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Nauru *Arrive discrètement*   Sam 9 Avr - 18:14

Maintenant si, je cherchais juste le bon. :)
Revenir en haut Aller en bas
Norge/Lukas Jørgensen
Froid Viking
Froid Viking
avatar

Masculin
Messages : 132

Carte Étudiante
Chambre: aile nordique
Punitions:
0/0  (0/0)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Nauru *Arrive discrètement*   Sam 9 Avr - 20:10

re-bienvenue donc ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://campushetalia.forumgratuit.org/
Éire/Abigail O'Neal
♥ Rainbow in the heart ♥
♥ Rainbow in the heart ♥
avatar

Féminin
Messages : 210

Carte Étudiante
Chambre: Aile Anglo-saxonne
Partenaire:
Punitions:
15/50  (15/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Nauru *Arrive discrètement*   Sam 9 Avr - 20:13

Re bienvenue =3
Revenir en haut Aller en bas
Chine / Yao Wang
Chine
Chine
avatar

Masculin
Messages : 216

Carte Étudiante
Chambre: Aile Asiatique (ou l'infirmerie, au choix.... 8D)
Partenaire:
Punitions:
0/50  (0/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Nauru *Arrive discrètement*   Sam 9 Avr - 20:35

Nauru / Jack James Russel a écrit:
Merci et pardon, en postant je crois que j'ai effacé ce que tu avais mis....
Présentation...terminée je crois bien.

Je confirme D8 Mais je te pardonne dans mon infinie bonté... *sbaff*
Revenir en haut Aller en bas
Nauru / Jack James Russel
Petit de corps, mais grand d'esprit
Petit de corps, mais grand d'esprit
avatar

Masculin
Messages : 9

Carte Étudiante
Chambre:
Punitions:
0/0  (0/0)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Nauru *Arrive discrètement*   Sam 9 Avr - 20:42

Merci à vous

Et ooooooh Chine, T.T merci de ton infinie bonté TT.TT
Revenir en haut Aller en bas
Chile/ Alejandra F.A.C
Petite sorcière des Andes
Petite sorcière des Andes
avatar

Féminin
Messages : 40

Carte Étudiante
Chambre:
Partenaire:
Punitions:
0/0  (0/0)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Nauru *Arrive discrètement*   Dim 10 Avr - 4:42

Rebienvenu ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lola123emily23.deviantart.com
Denmark / Mathias Kholer
I'm ZE King
I'm ZE King
avatar

Masculin
Messages : 37

Carte Étudiante
Chambre:
Partenaire:
Punitions:
0/0  (0/0)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Nauru *Arrive discrètement*   Dim 10 Avr - 5:38

Bienvenue ^^ =D
Revenir en haut Aller en bas
Italie S./Lovino V.
Italie S.
Italie S.
avatar

Masculin
Messages : 134

Carte Étudiante
Chambre: Aile Latine
Partenaire:
Punitions:
20/50  (20/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Nauru *Arrive discrètement*   Dim 10 Avr - 10:24

Re bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://aph-rpg-15ansapres.forumactif.org/
Poland/Feliks Łukasiewicz
Genre, trop Pologne, style !
Genre, trop Pologne, style !
avatar

Masculin
Messages : 382

Carte Étudiante
Chambre: Aile Slave / Balte
Partenaire:
Punitions:
26/50  (26/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Nauru *Arrive discrètement*   Dim 10 Avr - 16:49

Alors je ne sais pas trop si l'annotation 'à revoir' sur le caractère suppose 'à revoir tout de suite' ou 'plus tard', mais comme la fifiche est de toute façon trèèèèès trèèèèès laaaargement validable, ben validation right now.


Rebienvenue, et Validay !

....


..........

..

pedo

C'était trop tentant. *fuit*
Revenir en haut Aller en bas
Nauru / Jack James Russel
Petit de corps, mais grand d'esprit
Petit de corps, mais grand d'esprit
avatar

Masculin
Messages : 9

Carte Étudiante
Chambre:
Punitions:
0/0  (0/0)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Nauru *Arrive discrètement*   Dim 10 Avr - 17:28

J'avais complètement oublié de l'enlever -_-
Merci pour l'accueil :)
Et pour la validation.


*Poursuit Pologne en lui lançant des noix de cocos.*

Bon...je vais sortir aussi je crois...
Revenir en haut Aller en bas
USA / Alfred F. Jones
True Hero
True Hero
avatar

Masculin
Messages : 87

Carte Étudiante
Chambre: Aile Américaine
Partenaire:
Punitions:
0/0  (0/0)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Nauru *Arrive discrètement*   Dim 10 Avr - 18:02

Welcome again, little one !
Revenir en haut Aller en bas
R.Tchéque / Kamilka V.
Little sister of Poneyland ♥
Little sister of Poneyland ♥
avatar

Féminin
Messages : 55

Carte Étudiante
Chambre: Aile Slaves / Baltes
Partenaire:
Punitions:
12/50  (12/50)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Nauru *Arrive discrètement*   Dim 10 Avr - 18:46

Jack James Russel... ? Ca me dit quelque chose oO' M'enfin...



Rebienvenue ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nauru *Arrive discrètement*   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nauru *Arrive discrètement*
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anthony arrive
» Un train, et il(s!?) arrive(nt...)
» Arrive en furie [PV Céline]
» J'arrive pour tous vous embêter ♥
» Pourquoi c'est toujours à moi qu'arrive ce genre de choses? (demande de RP)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✯ Académie Hetalia ✯ :: Secrétariat :: Inscriptions des élèves :: Élèves inscrits-
Sauter vers: